Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Devauchelle-Dourlens et de la famille Hue-Nobécourt

Dossier IA80007108 inclus dans Plaine P réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations famille Devauchelle-Dourlens et famille Hue-Nobécourt
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations tombeau
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 610 plaine P Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en octobre 1873, par Léon Hue, propriétaire, domicilié à Amiens, 48 boulevard Fontaine. Elle fut agrandie deux fois en mai 1909, par Armande Nobécourt, veuve Hue, sans profession, domiciliée à Amiens, 15 rue Cozette.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur Leroy-Digeon a réalisé la clôture ainsi que le monument - une stèle à entablement et fronton à acrotères surmonté d'une petite croix - en 1874, pour la famille Hue-Nobécourt, et que l'horticulteur Jules Devauchelle, domicilié à Amiens, 4-5 rue Saint-Maurice, a réalisé des travaux en 1909.

La concession porte la signature de l'entrepreneur Gadré.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1874, daté par source
1909, daté par source
Auteur(s) Auteur : Gadré marbrerie et entreprise de monuments funèbres,
marbrerie et entreprise de monuments funèbres Gadré

Entreprise de marbrerie et de monuments funèbres fondée à Amiens 401 rue Saint-Maurice par Onésime Gadré-Retourné, marbrier né en 1852, à Rumesnil. En 1906 et 1911 (recensement de population), Onésime y emploie ses deux fils Albert né en 1882 et Alfred né en 1883, également marbriers.

Albert Gadré, entrepreneur de monuments funèbres à Amiens, lui succède vers 1920 au 279 rue Saint-Maurice (annuaire et AC Amiens 2M 17/27). L'entreprise est également attestée 401 rue Saint-Maurice de 1905 à 1945 (annuaire et AC Amiens 2M 17/27).

Le tombeau de la famille Gadré-Tattegrain (cimetière de Montières) mentionne : Omer Gadré (1869-1946), Désiré Gadré (1840-1925) et Jules Tattegrain (1867-1933).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature
Auteur : Leroy-Digeon François Victor,
François Victor Leroy-Digeon (1814 - 1876)

Père d'Alexandre Leroy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature
Auteur : Devauchelle Jules, horticulteur, signature

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par des poteaux antérieurs en bronze, reliés par des chaînes et par des poteaux latéraux en pierre de Tournai, reliés par des barres également en bronze, fixés sur un sol rehaussé en pierre de Tournai, auquel on accède par une marche. La dalle à dos d'âne fermant l'entrée du caveau est également en pierre de Tournai. Elle contient une stèle stylisée à acrotères en granite noir poli. Une jardinière à plantes également en granite noir poli est déposée au pied du monument.

Inscriptions :

Dates des décès : 1930 ; 1941 ; 1946 ; 1956 ; 1989 / 1969 ; 1995 ; 2001 / (base) 1873 ; 1893 ; 1907 ; 1913 ; 1965 / [muet].

Epitaphe : Joseph DEVAUCHELLE / ingénieur des Arts et Manufactures / président honoraire / de la Meunerie de la Somme / décédé le 21 juin 1956 / âgé de 72 ans / - / Philippe / DEVAUCHELLE / Tué en montagne / le 14 juillet 1969 / dans sa 21ème année.

Inscription concernant le destinataire : Famille Devauchelle-Dourlens / (base) Famille Hue-Nobécourt.

Signature (poteau antérieur droit, en bas) : Gadré.

Murs granite
pierre
bronze
Typologies stèle funéraire à acrotères stylisés
Précision représentations

La dalle fermant l'entrée du caveau, sur laquelle est déposée un Christ en croix, est gravée d'une croix latine en relief.

La stèle est surmontée d'une croix.

Cette concession, acquise en 1873 et agrandie à deux reprises en 1909, conserve sa clôture et contient une stèle stylisée à acrotères en granite noir poli, sans doute réalisée par l'entrepreneur Gadré vers 1909 (date des deux agrandissements de la concession). Ce monument succède à celui qui a été posé en 1874 par l'entrepreneur Leroy-Digeon (autorisation de construction).

Joseph Devauchelle, fut ingénieur des Arts et Manufactures et président honoraire de la Meunerie de la Somme.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/4. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1874-1884).

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/10. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1907-1910).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline