Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Dubois-Dury

Dossier IA80005777 inclus dans Plaine G réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsfamille Dubois-Dury
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 44 plaine G
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en décembre 1867, par Pierre Dubois, domicilié à Amiens, 121 route de Paris.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par des poteaux en pierre de Tournai reliés par une grille antérieure en fonte et fer forgé à portillon central et par des barres latérales en fer, fixés sur une pierre de seuil en pierre de Tournai. Le sol est recouvert d'une chape en granito. Elle contient une stèle à entablement et fronton triangulaire à acrotères en calcaire, agrémentée de deux tables en marbre.

Inscriptions :

Dates des décès : 1886 ; 1902 ; 1916 ; 1934 / 1846 ; 1887 ; 1896 ; 1906 / (base) 1955 ; 1851.

Épitaphe : Arthur / DUBOIS / cultivateur / décédé le 27 septembre 1902 / âgé de 42 ans.

Épitaphe : A la mémoire de / Fernand DUBOIS / soldat au 15e Régi[men]t d'Inf[anter]ie / disparu le 20 mai 1916 / au Mort-Homme Chatencourt / devant Verdun / dans sa 31ème année.

Épitaphe : Louis Célestin / DURY / cultivateur / décédé le 30 juillet 1846 / âgé de 45 ans.

Épitaphe : Pierre / DUBOIS, Rentier / décédé le 11 novembre 1896 / à l'âge de 67 ans et 9 mois.

Inscription concernant le destinataire : Famille Dubois-Dury.

Murscalcaire
marbre
pierre
fonte
fer
Typologiesstèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
Techniquesfonderie
ferronnerie
sculpture
Précision représentations

La grille est ornée de fleurons et le sol en granito est décoré d'une croix latine en relief.

Le fronton de la stèle, encadré d'une frise géométrique et surmonté d'un écu muet central, est sculpté d'une couronne de jolies fleurs entrelacée de rubans. Les acrotères sont gravés de roses et la base est ornée de trois flambeaux renversés. La partie médiane de la stèle est également gravée d'un décor végétal (fleurs).

Une croix en barbotine, agrémentée de lys, est déposée au pied du monument.

Cette concession, conservant sa clôture, contient une stèle à entablement et fronton triangulaire en calcaire, probablement élevée vers 1846, date du décès du cultivateur Louis Célestin Dury.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.