Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de la famille Gamounet-Dehollande

Dossier IA80006993 inclus dans Plaine F réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations famille Gamounet-Dehollande
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations tombeau
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Adresse : rue Saint-Maurice , 163 plaine F Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en mai 1857, par Auguste Agricole Gamounet-Dehollande, domicilié à Amiens, 22 rue Henri-IV.

Les sources conservées à la bibliothèque municipale (série M) indiquent que l'entrepreneur Lorgnier-Tattegrain a réalisé des travaux en 1857 et que l'entrepreneur Georges Mercier, domicilié à Amiens, boulevard du Cange, a réalisé des travaux de modification du caveau en 1908.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1857, daté par source
1908, daté par source
Auteur(s) Auteur : Lorgnier-Tattegrain, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Mercier Georges,
Georges Mercier (1869 - 1934)

Entrepreneur, établi à Amiens, boulevard du Cange (1908).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée dans sa partie antérieure par un mur-pâlis en calcaire à portillon central à deux vantaux en fonte peinte et s'appuie de chaque côté sur les murs de clôture des concessions voisines. Le sol, rehaussé et auquel on accède par une marche, est recouvert de dalles en calcaire. La sépulture contient une grande stèle à entablement et fronton triangulaire en calcaire, agrémentée de cinq tables en marbre (ou pierre d'Ecaussine). La base est également ornée de cinq tablettes en marbre et la partie sommitale du tombeau est recouverte d'une protection en zinc. Un porte-couronne mortuaire de style néogothique en granite belge (?) se trouve au centre de la concession.

Inscriptions :

Dates des décès : 1877 ; 1891 (?) ; 1894 ; 1893 ; 1888 / 1880 ; 1898 ; 1897 ; 1898 / 1875 ; 1876 ; 1887 / 1857 ; 1866 ; 1880 ; 1891 / 1899 ; 1905 ; 1905 ; 1909 / (base) [muet] / 1924 ; 1936 / 1926 / 1928 ; 1936 / 1957 ; 1964.

Épitaphe : + / Thibaut THIBAULT / Né à St-Maulvis (Somme) / le 2 août 1825 / décédé négociant à Amiens / le 5 août 1877 / - / Charles Narcisse MORIN / décédé notaire à Montdidier / le 10 août 1894, à l'âge de 42 ans / + / Marie Auguste Agricole / GAMOUNET / Né à Amiens / le 16 décembre 1836 / décédé négociant à Paris / le 28 août 1880 / - / Félicien DUHEN / ancien notaire / décédé à Auxi-le-Château / le 12 mars 1897, âgé de 42 ans / - / Marie Georges François / DELATTRE / ancien magistrat / décédé à Forges-les-Eaux / le 11 janvier 1898, âgé de 41 ans / + / Auguste Agricole / GAMOUNET / Né au Thor (Vaucluse) / le 11 mars 1795 / décédé négociant à Amiens / le 26 janvier 1875 / + / [...] Jules / DELATTRE / Né à Ochancourt (Somme) / le 13 7bre1821 / décédé négociant à Amiens / le 17 mars 1857 / - / Marie Victor Emile / OPERON / ancien notaire / décédé à Oisemont / le 11 novembre 1880 / âgé de 53 ans / + / Alexandre Martin / RIQUIER / ancien négociant / Né à Epagnette (Somme) / le 4 juillet 1819 / décédé à Amiens / le 25 août 1899 / (base) René DUHEN / Notaire / décédé à Blangy-sur-Bresle / le 21 juillet 1936 / à l'âge de 52 ans.

Inscription concernant le destinataire (fronton, en creux profond) : Famille Gamounet-Dehollande.

Murs calcaire
marbre
granite
fonte
Typologies stèle funéraire architecturée (entablement et fronton)
États conservations état moyen, envahi par la végétation
Techniques fonderie
sculpture
Précision représentations

Les barreaux croisés du portillon de clôture sont agrémentés de médaillons présentant une fleur en relief.

Le fronton triangulaire de la stèle, initialement surmonté d'un élément (disparu), est souligné par une frise denticulaire et la partie supérieure des tables en marbre est gravée d'une petite croix rayonnante.

Les faces latérales du porte-couronne mortuaire, sur lequel est déposée une couronne d'immortelles en céramique blanche, sont gravées d'arabesques végétales ainsi que du monogramme de la famille "G-D.".

Un Christ en croix contemporain est déposé sur la dalle fermant l'entrée du caveau.

Cette concession conserve sa clôture et contient une grande stèle funéraire en calcaire, probablement élevée par l'entrepreneur Lorgnier-Tattegrain (autorisations de construction) vers 1857, date d'acquisition de la concession et du décès du négociant Jules Delattre.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/2. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1849-1859).

  • BM Amiens. Série M ; 2 M 18/10. Autorisations de constructions de caveaux et de monuments (1907-1910).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.