Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) de Louis-Emile-Hyacinthe Marotte (vestiges)

Dossier IA80006097 inclus dans Plaine H réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsMarotte
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 30 plaine H
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en mars 1834, par Pierre Philippe Constant Marotte, conseiller de préfecture, domicilié à Amiens, 4 Cloître Saint-Nicolas.

La sépulture Marotte fils est décrite par S. Comte (1847), qui signale la présence d'une "borne antique [...] environnée d'un treillage" (cf. annexe).

Le rapport de l'architecte communal du 20 avril 1925 préconise la conservation de ce monument qui présente "un intérêt d'art".

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle

Cette concession, en bordure d'allée, n'est plus vraiment délimitée (vestiges de clôture au centre de la concession) ; seule la partie postérieure est matérialisée par deux poteaux en calcaire reliés par une barre en fonte. Elle contient une stèle cintrée en calcaire, déposée face contre terre et recouverte par la végétation.

Murscalcaire
fonte
Typologiesstèle funéraire cintrée
État de conservationvestiges, envahi par la végétation

Cette concession, dont la clôture est partiellement conservée, contient une stèle cintrée en calcaire, déposée face contre terre et recouverte par la végétation. Ce monument funéraire peut être celui qui est décrit par S. Comte (1847) et mentionnée dans le rapport de l'architecte de la Ville (1925) comme étant "à conserver car présentant un intérêt d'Art". Il a probablement été élevé en 1838, date du décès de Louis Émile Hyacinthe Marotte. L'état de conservation de la stèle ne permet pas de confirmer la présence de la longue épitaphe donnée par S. Comte.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Annexes

  • Extrait de : Promenades au cimetière de la Madeleine [Marotte]

    "Nous reprenons la droite, et aimons à nous arrêter devant cette borne antique que cache en partie le buis aux rameaux sombres, le houx épineux et plusieurs plantes parasites qui croissent à l'entour. C'est la 7e sépulture, à droite, après celle que nous venons de quitter ; elle est environnée d'un treillage. Rien de plus simple que cette tombe où sont déposées les dépouilles mortelles d'un jeune homme, l'orgueil et l'idole de sa famille, qu'une terrible épidémie, qui sévissait alors au collège d'Amiens, la fièvre typhoïde, enleva au monde, comme l'ouragan emporte la fleur naissante. M. Louis-Emile-Hyacinthe MAROTTE, décédé le 18 juin 1838, âgé de 17 ans, repose sous cette pierre sur laquelle est gravée cette inscription :

    Ange de douceur et de vertu, élève distingué du collège d'Amiens, petit-fils de M. MAROTTE, ancien doyen du conseil de préfecture, fils unique qui laisse un père et une mère mortellement blessés. / - / Enfants et pères priez pour lui et priez / pour ses parents !

    Puisse l'expression de nos regrets, que notre muse balbutie, alléger quelque peu ceux de parents aussi aimants.

    Hélas ! Encore assis sur les bancs de l'école, / Il voyait l'avenir sous un prisme doré ; / Et comme on voit au soir l'éclatante auréole / Présager un beau jour ardemment désiré, / La vie ouvrant pour lui sa pesante barrière, / Déjà lui révélait une noble carrière... / Mais un souffle de mort sur sa tête a passé, / Et le jeune arbrisseau sur sa tige a cassé !"

    Stéphane C[omte], 1847, p. 124-125.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Bibliographie
  • C[OMTE], Stéphane. Promenades au cimetière de la Madeleine, précédées d'un précis historique sur l'origine de cet établissement, sa première destination, et les diverses transformations qu'il a subies depuis sa fondation jusqu'à nos jours. Amiens : Imp. Duval et Herment, 1847.

    p. 124-125
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.