Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) Delarozière

Dossier IA80006045 inclus dans Plaine I réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsDelarozière
Dénominationstombeau
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 16 plaine I
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en juillet 1850, par Charles Edouard Delarozière, commissaire, domicilié à Amiens, rue Saint-Dominique.

La stèle porte la signature de l'entrepreneur A. Sallé.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Sallé entreprise de monuments funèbres , dit(e)
Sallé entreprise de monuments funèbres , dit(e)

Entreprise de monuments funèbres, fondée par Achille Eugène Sallé-Joseph, né en 1799 ou 1802, constructeur de monuments funèbres, rue Saint-Maurice (listes électorales de 1843, recensement de 1856). L'annuaire de 1862 situe l'entreprise 137 Grande-rue Saint-Maurice, à côté de l'entreprise Lamolet.

Son fils Eugène Sallé-Barré (né en 1845), tailleur de pierre (1852), lui succède à la direction de l'entreprise avant 1881 (recensements de 1881 et 1906).

Les recensements de 1906-1911 donnent l'entreprise au 403 rue Saint-Maurice. Il y travaille avec Jean-Baptiste Sallé - sculpteur et constructeur de monuments et caveaux funéraires, spécialisés dans la réalisation d'autels pour églises.

Son fils Eugène Achille Désiré Sallé (1873-1905) est sculpteur.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur signature

Cette concession, de type couloir et tournant le dos à l'allée principale, n'est pas délimitée et contient une stèle néogothique en calcaire.

Inscriptions :

Dates des décès : 1823 ; 1859 ; 1884 ; 1895 / (base) 1921 ; 1928.

Signature (partie médiane, en bas à droite) : A. Sallé.

Murscalcaire
Typologiesstèle funéraire ; style néogothique
Techniquessculpture
Précision représentations

La partie supérieure de la stèle, initialement surmontée d'un élément, est sculptée de crochets.

La stèle néogothique en calcaire, signée par l'entrepreneur A. Sallé, a probablement été élevée vers 1850, date d'acquisition de la concession. La clôture de la concession est manquante.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.