Logo ={0} - Retour à l'accueil

Tombeau (stèle funéraire) Véru et Catelain (ancien enclos funéraire)

Dossier IA80006980 inclus dans Plaine F réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsVéru et Catelain
Parties constituantes non étudiéesclôture
Dénominationsenclos funéraire
Aire d'étude et cantonGrand Amiénois
AdresseCommune : Amiens
Adresse : rue, Saint-Maurice , 150 plaine F
Cimetière de la Madeleine
Cadastre : non cadastré

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en juin 1849, par Ferdinand Véru, hortillon, domicilié à Amiens, faubourg Saint-Maurice et agrandie en juin 1860, par l'acquéreur et par Jules Catelain, hortillon, domicilié à Amiens, 119 Grande-rue Saint-Maurice.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle, 3e quart 19e siècle

Cette concession, en bordure d'allée, n'est plus vraiment délimitée. Le sol semble être recouvert de dalles en calcaire (?) et un portillon en fonte moulée et ouvragée est déposé au-dessus de l'ouverture béante du caveau voûté et maçonné en briques. La sépulture contient une stèle à entablement, corniche moulurée et fronton à volutes en calcaire, qui est agrémentée de deux pilastres cannelés ainsi que de deux tables en marbre (ou pierre d'Ecaussine). Un beau socle rectangulaire en calcaire est déposé au centre de la concession. Il devait sans doute supporter initialement la croix monumentale en fer forgé qui se trouve dans la concession voisine (F, n°151).

Inscriptions :

Dates des décès : 1849 ; 1868 / - / 1873 ; 1877 / 1845 (?) ; 1845 (?) / (base) 1943.

Murscalcaire
marbre
brique
fonte
fer
Typologiesstèle funéraire architecturée (pilastres) ; croix funéraire (fer)
État de conservationmauvais état, envahi par la végétation
Techniquesfonderie
ferronnerie
sculpture
Précision représentations

Les volutes du fronton de la stèle sont sculptées d'un beau décor feuillagé et fleuri et la partie supérieure des pilastres est gravée d'une fleur en relief. L'entablement est souligné d'une frise supérieure denticulaire et d'une frise inférieure en ronds.

La croix funéraire monumentale est ornée d'une frise végétale et le socle rectangulaire présente une belle corniche moulurée.

Cette concession, acquise en 1849 et agrandie en 1860, ne conserve plus vraiment sa clôture d'origine. Elle contient une stèle funéraire en calcaire, sans doute été réalisée vers 1849 (date d'acquisition de la concession et de l'une des inhumations). Au centre de la concession, où subsiste une base en calcaire, se dressait une croix funéraire monumentale en fonte moulée, actuellement déposée dans la concession voisine. Celle-ci peut avoir été élevée après 1860 (date d'agrandissement de la concession et de plusieurs inhumations).

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1986/06/25

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Ville d'Amiens - Vincent Caroline - Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.