Dossier d’œuvre architecture IA00076674 | Réalisé par
Dufournier Benoît
Dufournier Benoît

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Fournier Bertrand (Rédacteur)
Fournier Bertrand

Chercheur de l'Inventaire du patrimoine - Région Hauts-de-France

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • patrimoine industriel, Somme
  • patrimoine industriel, la Première Reconstruction industrielle
Ancienne conserverie la Hamoise, puis la S.O.N.E.C., devenue la S.I.C.A. du Vermandois
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Santerre Haute-Somme - Ham
  • Commune Muille-Villette
  • Adresse 5 rue de Flamicourt
  • Cadastre 2015 A 67 et 68
  • Dénominations
    conserverie
  • Appellations
    La Hamoise, S.O.N.E.C., S.I.C.A. du Vermandois
  • Destinations
    entrepôt commercial
  • Parties constituantes non étudiées
    cour, atelier de fabrication, bureau, cheminée d'usine

La conserverie Hamoise est fondée en 1923 par Gaillard. Il implante son usine à proximité de la gare, dans des bâtiments en béton armé que l'entreprise fait construire la même année entre la voie ferrée et la rue de Flamicourt. Le chemin de fer qui dessert directement l'usine, garantit un état de fraicheur aux légumes qui sont cultivés dans un rayon de 20 km. L'usine change de nom en 1966 à la suite de son rachat par un groupement de plusieurs conserveries. Elle prend alors de nom de S.O.N.E.C. (Société Nouvelle d'Exploitation de Conserveries). L'entreprise poursuit son activité jusqu'en 1976. Les bâtiments sont repris l'année suivante par la S.I.C.A. (Société d'Intêrets Collectifs Agricoles) du Vermandois, qui reprend à son compte l'activité de la conserverie. Après une modernisation des équipements, la production double littéralement en passant de 10800 tonnes en 1978 à 20900 tonnes en 1983. A l'époque, l'entreprise compte 65 salariés permanents et 143 saisonniers. L'activité cesse en 1987.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 20e siècle
  • Dates
    • 1923, daté par travaux historiques

L'usine bénéficie d'une implantation favorable par la proximité d'un axe routier important, sur lequel donne les bureaux de l'entreprise, ainsi par la proximité de la ligne de chemin de fer, le long de laquelle se développent les bâtiments de production. Ceux-ci sont construits en béton armé, avec toit bombé. Ils sont complétés d'ateliers plus récent en essentage de tôle et d'une chaufferie, attenante au premier atelier et derrière laquelle s'élève une cheminée tronconique en brique. Les bureaux sont, quant à eux, construit en pan de fer et brique. Ils présentent une élévation à un étage carré avec toit à longs pans et pignons couverts. Une partie est couverte d'une terrasse en ciment.

  • Murs
    • brique
    • brique creuse
    • essentage de tôle
    • pan de fer
    • béton armé
  • Toits
    ciment en couverture, béton en couverture
  • Étages
    1 étage carré
  • Couvrements
    • charpente métallique apparente
  • Couvertures
    • terrasse
    • toit à longs pans pignon couvert
    • toit bombé
  • Escaliers
  • Énergies
    • énergie thermique produite sur place
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Ce dossier de recensement du patrimoine industriel de la Somme, établi en 1988 par Benoît Dufournier, a été mis à jour et enrichi par Bertrand Fournier en 2015 dans le cadre de l'enquête thématique régionale sur la Première Reconstruction industrielle.

Documents d'archives

  • AD somme. Série R ; 10 R 974 : Muille-Villette. Dossiers de dommages de guerre des particuliers, de A à F. [1919-1927].

Bibliographie

  • CERCLE CARTOPHILE DE HAM ET SA REGION. L'industrie dans l'agglomération hamoise... hier et aujourd'hui. Ham : C.C.H., 2013.

    p. 52-53.
Date d'enquête 1990 ; Date(s) de rédaction 1990
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Dufournier Benoît
Dufournier Benoît

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Fournier Bertrand
Fournier Bertrand

Chercheur de l'Inventaire du patrimoine - Région Hauts-de-France

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers