Dossier d’œuvre architecture IA00124368 | Réalisé par
Grembert Lucie (Rédacteur)
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Luchier Sophie (Rédacteur)
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Hautmont
  • enquête thématique départementale, Patrimoine XXe Maubeuge et Val de Sambre
Bains-douches d'Hautmont (détruits)
Œuvre recensée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Maubeuge Val-de-Sambre - Avesnes-sur-Helpe
  • Commune Hautmont
  • Adresse rue Marcel-Aimé
  • Cadastre 1988 AI 50

Le projet de Léon Perreau, architecte de la Société des Bains-Douches, Lavoirs et Travaux Municipaux de Paris en 1912, n'est pas retenu. Les travaux sont entrepris en 1932 sous la direction de l'architecte Henri Lafitte (1888-1966) et terminés en 1936.

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1932, daté par source
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Lafitte Henri
      Lafitte Henri

      Henri Lafitte est un architecte né en 1888 à Fourmies (Nord) et décédé en 1966 à Mondrepuis (Aisne). De douze à quinze ans, il doit garder le domicile familial pour raison de santé. Il se forme alors précocement à la peinture et à l'architecture au contact de son père (Jean Lafitte, architecte) et de ses frères (Jean-Paul, peintre et Jacques, architecte). Vers 1903, il entre à l'école pratique de Maubeuge où il apprend à travailler le bois et le fer. Il poursuit sa formation à l'École des Beaux-Arts de Paris et obtient son diplôme d'architecte en 1922. Il est systématiquement associé à son frère Jacques jusqu'en 1930 environ. S'ils conçoivent ensemble l'architecture d'un bâtiment, Henri semble en revanche se réserver la conception globale du décor et du mobilier qu'il réalise souvent lui-même (peinture murale, sculpture, sgraffite, ferronnerie d'art, menuiserie, mosaïque...). Après la Seconde guerre mondiale, avec son fils architecte Éric, il participe à la reconstruction de Maubeuge sous l'autorité d'André Lurçat.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par travaux historiques
  • Murs
    • béton
    • enduit
  • Toits
    tôle ondulée
  • Étages
    rez-de-chaussée, 1 étage carré
  • Couvertures
    • appentis
  • État de conservation
    détruit après inventaire
  • Statut de la propriété
    propriété publique

Cet édifice a été repéré dans le cadre de l'inventaire du patrimoine d'Hautmont de 1992 mais n'a pas fait l'objet d'une étude approfondie.

Date d'enquête 1992 ; Date(s) de rédaction 1994, 2023
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Grembert Lucie
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Luchier Sophie
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.