Dossier d’œuvre architecture IA02001701 | Réalisé par
  • patrimoine de la Reconstruction, Chemin des Dames
Mairie et école primaire de Braye-en-Laonnois
Œuvre étudiée
Copyright
  • (c) Ministère de la culture - Inventaire général
  • (c) Département de l'Aisne
  • (c) AGIR-Pic

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes du Chemin des Dames - Craonne
  • Commune Braye-en-Laonnois
  • Adresse 1 rue du 27e-BCA
  • Cadastre 1983 AB 439
  • Dénominations
    mairie, école primaire
  • Parties constituantes non étudiées
    cour, préau

La maison communale occupée par la mairie, l´école et le logement de l´instituteur, construite en 1848, était un vaste local, situé sur l´ancienne place des Gerbeaux près de l´église, à l´extrémité nord du village. L´école de filles était localisée dans une maison indépendante en 1887. Les bâtiments communaux disparurent au cours de la Première Guerre mondiale. Le plan d'alignement de 1923 envisageait le projet de rebâtir la mairie-école sur son ancien emplacement. Au moment de sa reconstruction, l'édifice semble avoir abrité l'unique fonction communale (avec foyer communal, salle de mairie, dépôt d´archives et petit logement de secrétaire), l'école ayant été construite dans un bâtiment indépendant. Ce n'est qu'après la Seconde Guerre mondiale que la mairie-école devint un seul et même immeuble. Les travaux furent exécutés par la société coopérative de reconstruction de Braye-en-Laonnois (Cornette et Faucon, architectes ; Pélissier et Flamant, entrepreneurs). En effet, d'après le plan d'alignement de 1944, les nouveaux bâtiments scolaires, accompagnés d'un complexe sportif, devaient être reconstruits au-dessus de l'église. Mais pour des raisons inconnues (certainement financières), ce projet ne fut pas réalisé et les classes furent réintégrées au sein de l'édifice communal, qui se situe désormais au coeur même du village.

Placée sur un tertre en retrait de la rue, parrallèlement à celle-ci, la mairie-école occupe désormais le coeur du village. Le corps central, ajouré de deux baies en plein cintre et d'une porte munie d'une marquise, est flanqué de deux ailes basses. Le rez-de-chaussée surélevé est accessible grâce à l'emprunt d'un escalier extérieur. L'élévation des murs est entièrement constituée de pierre de taille, la brique assurant un rôle exclusivement décoratif. Le toit à longs pans et croupes brisées du corps central, que maintiennent une moulure à degrés et plusieurs corbeaux en pierre, est orné de deux lucarnes et d'un clocheton en pierre en son centre, offrant le jour à l'étage de comble ; les parties annexes ont reçu un toit à longs pans en ardoise.

  • Murs
    • pierre de taille
  • Toits
    ardoise, zinc en couverture
  • Plans
    plan symétrique
  • Étages
    sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • croupe brisée
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • AD Aisne. Fonds Piette : MASSIER. Monographie d'instituteur, [2 et 3 Mai 1888].

    p. 25
  • AD Aisne. Série S ; S 6947. Plan de la commune de Braye-en-Laonnois.

Bibliographie

  • MASSIER. Monographie de l´instituteur (2 et 3 Mai 1888).

Documents figurés

  • Braye-en-Laonnois (Aisne) - La Mairie, carte postale, par B. Stoll photographe, 1er quart 20e siècle (AP).

Date d'enquête 2003 ; Date(s) de rédaction 2003
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Département de l'Aisne
(c) AGIR-Pic