Dossier d’œuvre architecture IA02010696 | Réalisé par
Fournier Bertrand (Rédacteur)
Fournier Bertrand

Chercheur de l'Inventaire du patrimoine - Région Hauts-de-France

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Barbedor Isabelle (Rédacteur)
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • patrimoine industriel, le Chaunois industriel
  • enquête thématique régionale, La première Reconstruction
  • patrimoine de la Reconstruction
École maternelle de la cité-jardin de la Compagnie des Chemins de fer du Nord, dite École des Buttes-Chaumont
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Chauny-Tergnier-La Fère - Tergnier
  • Commune Tergnier
  • Lieu-dit Quessy-cité
  • Adresse 1 rue Grands-rayons , rue de la Famille-Vernet ,
  • Cadastre 2017 AB 300
  • Précisions anciennement commune de Quessy
  • Dénominations
    école maternelle
  • Appellations
    Ecole des Buttes-Chaumont
  • Dossier dont ce dossier est partie constituante

L'école maternelle, dite des Buttes-Chaumont, n'apparaît pas sur les plans de la cité des Chemins de fer du Nord de 1919. Elle est construite peu avant 1931, comme le suggère la vue IGN sur laquelle elle est visible. Epargnée par les bombardements de 1944, l'école est agrandie d'un bâtiment provisoire, visible sur la vue aérienne de 1949, qui sera remplacé par le bâtiment de classes actuel, vers 1960.

L'édifice occupe une parcelle d'angle, au sud-est du parc des Buttes-Chaumont. Il comprend bâtiments reliés par une galerie ouvrant sur une cour antérieure arborée (à usage de cour de récréation), un jardin.

Le bâtiment d'origine, en rez-de-chaussée, est construit en parpaings de béton masqués par un enduit moucheté et couvert de tuiles flamandes mécaniques. Il présente un plan en T avec une façade pignon à porche dans oeuvre et toiture débordante, prolongé à l'arrière par une salle de classe éclairée à l'est et à l'ouest par deux travées de baies jumelées.

Le second bâtiment abritant des classes est construit en parpaings de béton et couvert d'un toit à faible pente. Les classes sont éclairées sur la cour, un couloir à l'arrière permet la distribution des classes.

La cour de récréation est aménagée en aire de jeux.

  • Murs
    • béton enduit
    • béton parpaing de béton
  • Toits
    tuile flamande mécanique
  • Étages
    en rez-de-chaussée
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • toit à un pan
  • Statut de la propriété
    propriété publique

Comme l'école Veltin, l'école maternelle des Buttes-Chaumont n'est pas prévue dans le programme initial des équipements scolaires de la cité, qu'elle vient compléter vers 1925.

Date d'enquête 2017 ; Date(s) de rédaction 2017, 2021
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Fournier Bertrand
Fournier Bertrand

Chercheur de l'Inventaire du patrimoine - Région Hauts-de-France

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.