Dossier d’œuvre architecture IA59001554 | Réalisé par
Grembert Lucie (Rédacteur)
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Luchier Sophie (Rédacteur)
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • enquête thématique départementale, Patrimoine XXe Maubeuge et Val de Sambre
Maison
Œuvre recensée
Auteur
Copyright
  • (c) Ministère de la culture - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Maubeuge Val-de-Sambre - Maubeuge
  • Commune Maubeuge
  • Adresse 37 rue de Montplaisir
  • Cadastre 1995 AB 335

La maison est construite par Marcel Melon (1895-1969) en 1934. La parcelle de la maison a été amputée à l'arrière lors de la création de la liaison routière Maubeuge-Hautmont.

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1934, daté par tradition orale, daté par travaux historiques
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Melon Marcel
      Melon Marcel

      Marcel Melon est né en Hautmont en 1895. Il suit des cours à l'École Pratique de Commerce et d'Industrie de Fourmies (où il obtient le certificat de fin d'études) puis à l'Université du Travail de Charleroi de 1910 à 1912. Il est élève libre à l'École des Beaux-Arts de Bruxelles pendant la Première Guerre mondiale. Il obtient le patente en 1927. La demeure individuelle constitue la plus grande partie de son activité, ainsi que les boutiques, la plupart construites à Hautmont. Après la guerre, il réalise la reconstruction de la ville du Quesnoy. Il décède à Hautmont en 1969.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par tradition orale, attribution par travaux historiques

Maison à deux façades (antérieure et postérieure) située en retrait par rapport à la rue, elle est composée de deux volumes juxtaposés dont le premier forme un avant-corps à ressauts avec façade-pignon. Le jeu des volumes (bow-window, fenêtre à deux pans), la brique de parement imitant les volets et la céramique animent l'élévation antérieure. Le second corps de bâtiment possède une façade sur l'arrière. L'ensemble fait référence à une architecture traditionnelle, agrémentée d'un vocabulaire décoratif propre à l'architecte.

  • Murs
    • béton
    • ciment
    • brique
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
  • Couvertures
    • toit brisé en pavillon
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2001 ; Date(s) de rédaction 2002, 2023
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Grembert Lucie
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Luchier Sophie
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers