Dossier d’œuvre architecture IA59001616 | Réalisé par
Grembert Lucie (Rédacteur)
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Luchier Sophie (Rédacteur)
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • enquête thématique départementale, Patrimoine XXe Maubeuge et Val de Sambre
Établissement administratif dit Caisse de la Sécurité Sociale et d'Allocations familiales (CAF-CPAM)
Œuvre recensée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Commune de Maubeuge

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Maubeuge Val-de-Sambre - Maubeuge
  • Commune Maubeuge
  • Adresse place de Wattignies , rue du Maréchal-Leclerc
  • Cadastre 2003 K 32
  • Dénominations
    établissement administratif
  • Appellations
    Caisse de la Sécurité Sociale (CPAM), Caisse d'Allocations familiales (CAF)

La construction de la Caisse de Sécurité Sociale et d'Allocations Familiales, programme éminemment social, est en quelque sorte pour l'architecte André Lurçat (1894-1970) la revanche sur ses deux projets d'hôtel de ville repoussés par la municipalité de Maubeuge. L'horizontalité affirmée de l'édifice (qui s'oppose à la verticalité de l'hôtel de ville) entre en résonance avec le souhait de Lurçat de ne pas créer de hiérarchies sociales1. Le bâtiment est en harmonie avec l’espace de la ville reconstruite mais témoigne pourtant d'une évolution stylistique de l'architecte : accentuation de la composition dissymétrique, simplification des profils, abandon des angles adoucis, intervention de nouveaux motifs tels que le porche en portique, la verrière à redans, le garde corps de grande longueur2.

1https://lamallemaubeugeoise.fr/index.php/2022/11/08/caf-cpam/2FRANCE. DRAC-Service de l'Inventaire général Nord-Pas-de-Calais. L'oeuvre de Lurçat à Maubeuge, Nord. Réd. Paul Hilaire, photos Thierry Petitberghien, [Lille] : Association C. Dieudonné, CAUE du Nord, ville de Maubeuge, cop. 1994. Non paginé : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 23 cm. (Itinéraires du patrimoine, ISSN 1159-1722 ; 74).

Le bâtiment est construit entre 1961 et 1964 sur les plans d'André Lurçat. Un plan du rez-de-chaussée, non daté, est conservé dans le fonds d'archives d'André Lurçat (IFA 533 AP215). Est mentionnée la plantations d'arbres. Les architectes Éric Lafitte et Émile Fays sont associés à la construction.

Occupé par la CAF et CPAM jusqu'en 2016, le bâtiment est aujourd'hui (2023) au cœur d'un projet culturel porté par la Ville de Maubeuge.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 20e siècle
  • Auteur(s)
    • Auteur : architecte attribution par travaux historiques, attribution par source
    • Auteur :
      Lafitte Éric
      Lafitte Éric

      Architecte ESA. Fils de l'architecte Henri Lafitte dont il devient l'associé après la Seconde Guerre mondiale.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par source
    • Auteur :
      Lurçat André
      Lurçat André

      André Lurçat, né en 1894 à Bruyères (Vosges) et mort le 11 juillet 1970 à Sceaux, est un architecte français. Fils du receveur des postes Lucien Lurçat et de Marie Lhôte, André Lurçat entre à l'École des Beaux-Arts de Nancy en 1911. Diplômé de l'École des Beaux-Arts de Paris en 1923, il travaille dans le cabinet de Robert Mallet-Stevens. Avec l’appui de son frère aîné, le peintre Jean Lurçat, il construit à partir de 1924 un ensemble d’ateliers d’artistes qui font de lui l’un des architectes modernes les plus en vue.

      Il est membre fondateur des CIAM (Congrès internationaux d'Architecture moderne). Mais il prend position pour un modernisme modéré en 1929, rejoignant l'Union des artistes modernes de Mallet-Stevens.

      André Lurçat édifie en 1933 pour la municipalité de Villejuif (aujourd'hui Val de Marne) le groupe scolaire Karl-Marx. Fort de ce succès, il est invité à Moscou en 1934 et y travaille jusqu'en 1937.

      Après avoir participé à la création du Front national des architectes résistants, il est chargé en 1945 du plan de reconstruction de Maubeuge. Membre du conseil d’architecture du ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme, professeur à l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris puis à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris entre 1945 et 1947, il reçoit, après 1955, les commandes de municipalités de la banlieue parisienne. Il est architecte et urbaniste en chef de la ville de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) où il construit en 1950 la cité Paul-Langevin et l’unité de quartier Fabien. Il est également urbaniste de plusieurs communes dans la région de Nancy.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par source

La Sécurité Sociale est un édifice de plan en L qui constitue l'îlot K. Le jeu des volumes, par la disposition des niveaux en retraits successifs et des oriels en surplomb, allège l'édifice. En béton peint en blanc, en partie recouvert par une mosaïque de couleur blanche, l'édifice occupe une grande superficie. Des bouleaux, peupliers et saules sont plantés le long de la façade principale et de manière plus dense à l'arrière, en cohérence avec le projet de l'architecte André Lurçat.

  • Murs
    • béton
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • terrasse
  • Jardins
    massif d'arbres
  • Techniques
    • mosaïque
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Bibliographie

  • FRANCE. DRAC-Service de l'Inventaire général Nord-Pas-de-Calais. L'œuvre de Lurçat à Maubeuge, Nord. Réd. Paul Hilaire, photos Thierry Petitberghien, [Lille] : Association C. Dieudonné, CAUE du Nord, ville de Maubeuge, cop. 1994. Non paginé : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 23 cm. (Itinéraires du patrimoine, ISSN 1159-1722 ; 74).

Date d'enquête 2001 ; Date(s) de rédaction 2002, 2023
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Grembert Lucie
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Luchier Sophie
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers