Dossier d’œuvre architecture IA59001892 | Réalisé par
Grembert Lucie (Rédacteur)
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Luchier Sophie (Rédacteur)
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • enquête thématique départementale, Patrimoine XXe Maubeuge et Val de Sambre
Aciérie et laminoirs Société Anonyme de Fabrique de Fer de Maubeuge (F.F.M.) puis Hoogovens, puis Myriad, puis Tata Steel
Œuvre recensée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Maubeuge Val-de-Sambre - Maubeuge
  • Commune Louvroil
  • Adresse 22 avenue de l'Abbé-Jean-de-Beco
  • Cadastre 2018 AE 5, 323, 333
  • Dénominations
    aciérie, laminoir
  • Appellations
    Société Anonyme de Fabrique de Fer de Maubeuge, Hoogovens, Myriad, Tata Steel

La Fabrique de fer de Maubeuge (F.F.M.) est fondée en 1884 par la famille d'industriels belges de Beco, dont le fils Jean, abbé, est mort pour la France en avril 1945 dans une opération militaire de soutien à la Résistance à laquelle il appartenait.

L'usine était équipée de fours à puddler et d'un four Martin. L'activité de laminage (trains à chaud) destinée à la fabrication de tôles est mise en place dès 1886 puis augmentée en 1925. L'atelier fabriquant les bandages et essieux de chemin de fer est créé en 1912 et est fermé en 1974.

L'usine est détruite pendant la Première Guerre mondiale puis rapidement reconstruite en 1922. L'aciérie Martin, devenue insuffisante, est complétée par les trois fours Martin de l'usine des Tôleries de Louvroil, acquise en 1925 par la Fabrique de Fer de Maubeuge (F.F.M.), permettant de traiter les tôles fortes, moyennes et fines. Cette activité se poursuit jusqu'en 1976.

Le laminage continu à froid des tôles Sendzimir et les fours de recuit ainsi que la galvanisation en continu sont installés vers 1935-38 et constituent alors un ensemble unique en Europe. Une ligne de laminage à froid ou "train Sendzimir" (1960-62), une ligne de recuit et de galvanisation (1969-70), une ligne de peinture (1984) puis une ligne de galvanisation et de laquage de l'acier plat en continu (1987) complètent progressivement l'équipement de l'usine.

L'entreprise est rachetée par le groupe Hoogovens en 1997 et devient Myriad en 1998. En 2001, l'usine est composée de deux lignes de refendage (TECTONIA) et d'une ligne de profilage. Elle est spécialisée dans la fabrication de tôles galvanisées peintes et isolantes. Depuis 2007, Myriad appartient au groupe industriel indien Tata Steel.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle , (détruit)
    • Principale : 20e siècle
  • Dates
    • 1884, daté par travaux historiques
    • 1912, daté par source
    • 1922, daté par source
    • 1925, daté par source
    • 1984, daté par source
    • 1987, daté par source

L'usine est située à la limite ouest de la commune, à proximité du chemin de fer et de la Sambre, qui sépare l'usine en deux parties depuis sa reconstruction.

Dans les trois halles, situées le plus à l'ouest, entre le chemin de fer et la Sambre, occupées par le laminoir au moment de leur construction, est installée la ligne II de galvanisation. Les deux halles à l'est, occupées par les activités bandages et essieux sont également conservées.

De nombreuses halles ont été reconstruites à des dates assez récentes. Les murs des halles les plus anciennes sont en brique et armature métallique avec essentage de tôles et voûte (charpente) Polonceau, couverte d'une toiture à longs pans et d'un lanterneau en tôle et verre.

  • Murs
    • brique
    • pan de métal
    • parpaing de béton
  • Toits
    tôle nervurée, verre en couverture
  • Étages
    5 vaisseaux
  • Couvrements
    • charpente métallique apparente
  • Couvertures
    • toit à longs pans brisés
    • lanterneau
    • pignon découvert
  • Statut de la propriété
    propriété d'une société privée