Dossier d’œuvre architecture IA59002574 | Réalisé par
Grembert Lucie (Rédacteur)
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
  • enquête thématique régionale, églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
  • enquête thématique départementale, Patrimoine XXe Maubeuge et Val de Sambre
Église paroissiale Saint-Éloi
Œuvre recensée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Maubeuge Val-de-Sambre - Aulnoye-Aymeries
  • Commune Aulnoye-Aymeries
  • Adresse rue du Docteur-Calmette
  • Cadastre 2010 AX 78

L'église Saint-Éloi est élevée dans un quartier résidentiel en expansion de la ville d'Aulnoye-Aymeries. Sa construction est financée par l'archevêché de Cambrai, le doyenné et la paroisse. Le chantier est confié en 1960 à l'architecte audomarois Joseph Philippe (1902-2000), élève du moine-architecte Dom Bellot, de l'abbaye de Wisques (Pas-de-Calais). Les travaux sont menés en 1961 et 1962.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1961, daté par source
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Philippe Joseph
      Philippe Joseph

      Architecte. Né à Lille (Lille) en 1902, décédé au château d'Écou à Tilques (Pas-de-Calais) en 2000. Il est spécialisé dans l'architecture religieuse et connu pour apprécier la brique comme matériau et le nombre d'or comme source d'harmonie des formes. Formé à l'École des beaux-arts et par son maître dom Bellot (architecte devenu moine bénédictin en 1902), il exerce ensuite à Saint-Omer de 1930 à 1986, pendant la période des Trente Glorieuses. Plusieurs communautés religieuses lui demandent de terminer les grands chantiers initiés par dom Bellot en France (dont à Wisques) mais aussi au Canada. Cette filiation lui vaut également des commandes importantes. Il utilise le béton et un répertoire de formes modernes, dont certaines issues des années 1930, mais sans s'inscrire dans le mouvement d'industrialisation qui conduit à la préfabrication et à la standardisation.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par source
    • Auteur : verrier attribution par source
    • Auteur : sculpteur attribution par source

L'église Saint-Éloi abrite un lieu de culte et des salles paroissiales dans un seul bâtiment, élevé en brique. L'entrée, abritée par un élément à pan de couverture unique, dessert les deux parties de l'ensemble. La nef de plan rectangulaire peut accueillir 400 personnes. L'éclairage est assuré dans le chœur par un pan de vitrail en dalle de verre et dans la nef par une bande éclairante qui court sous le toit. Le vitrail du chœur est dû au verrier Allain, de Meudon, une statue de saint Éloi au sculpteur Dom Paul Gossens.

  • Murs
    • brique
  • Toits
    matériau synthétique en couverture
  • Plans
    plan allongé
  • Étages
    1 vaisseau
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2005 ; Date(s) de rédaction 2005
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Grembert Lucie
Grembert Lucie

Chargée de mission à l'Inventaire général du patrimoine culturel Région Hauts-de-France (depuis 2020).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.