Dossier collectif IA59005013 | Réalisé par
Luchier Sophie (Rédacteur)
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Saint-Amand-les-Eaux
Les ponts de Saint-Amand-les-Eaux
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Ville de Saint-Amand-les-Eaux

Dossier non géolocalisé

  • Dénominations
    pont
  • Aires d'études
    Communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut
  • Adresse
    • Commune : Saint-Amand-les-Eaux

La ville de Saint-Amand possède aujourd'hui quatre ponts ; deux ponts traversant la rivière canalisée de la Scarpe, situés sur des points stratégiques et à la limite du centre bourg, en directions des faubourgs du Moulin des Loups (faubourg industriel) et de la Croisette (établissement thermal) et deux ponts traversant le chemin de fer.

Les ponts levants traversant la Scarpe furent établis au début du 20e siècle siècle mais souffrirent lors des des deux guerres mondiales parce qu'ils furent des lieux stratégiques de communication, en particulier le pont de la rue de Valenciennes près duquel avait été établi une voie de chemin de fer reliant l'usine d'embouteillage des sources d'eau à la gare. Il fut reconstruit en 1919 puis en 1941 avant d'être remplacé par le pont actuel.

La passerelle et le pont en béton armé enjambant la voie de chemin de fer furent établis suite aux bombardements de la Première Guerre mondiale pour faciliter en toute sécurité la circulation des ouvriers vers les nombreuses usines installées près de la gare.

Périodiques

  • Le béton armé. Revue mensuelle technique et documentaire des constructions en béton armé système Hennebique. Numéro 233, juillet 1927, couverture.

Date d'enquête 2012 ; Date(s) de rédaction 2014
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Luchier Sophie
Luchier Sophie

Chercheur de l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.