Dossier d’œuvre architecture IA60001019 | Réalisé par
  • patrimoine industriel, arrondissement de Beauvais
Ancienne usine de passementerie Gaitas, puis teinturerie Leclerc, puis usine de fibres artificielles et synthétiques Société Française des Crins Artificiels, puis usine de la Viscose, puis usine Spontex
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération du Beauvaisis - Beauvais
  • Hydrographies canal Saint-Nicolas
  • Commune Beauvais
  • Adresse 74 rue de Saint-Just-des-Marais
  • Cadastre 1983 AX 164, 575
  • Dénominations
    usine de passementerie, usine de fibres artificielles et synthétiques
  • Appellations
    usine de passementerie Gaitas, teinturerie Leclerc, usine de fibres artificielles et synthétiques Sté Française des Crins Artificiels, usine de la Viscose, usine Spontex
  • Parties constituantes non étudiées
    atelier de fabrication, château d'eau, bassin de décantation, filature

En 1823, Joseph Gaitas, dit Morin, installe une passementerie à Saint-Just-des-Marais, dans une ancienne blanchisserie. Il fait construire deux grands bâtiments en bois et torchis, réunis par un portail monumental surmonté d'un cartouche et ne laissant rien deviner d'une activité industrielle.

Entre 1870 et 1893, l'usine s'agrandit avec la construction de bâtiments au nord du site (détruits). Elle appartient alors à Leclerc qui y exploite une usine de teinturerie comprenant 12 bacs à teinture.

En 1910, l'activité industrielle change à nouveau pour devenir une usine de crins artificiels. Un atelier est spécialement construit pour le traitement du bois par la soude et le site se couvre de bâtiments.

En 1919, un incendie en détruit la plupart et l'usine est rebâtie selon un nouveau plan. Elle occupe alors une superficie plus importante et comprend, entre autre, des ateliers de fabrication. Le cours d'eau est alors déplacé. En 1925 est élevée une cheminée de 80 m (détruite).

En 1941, les bombardements détruisent une partie des ateliers de moulinage et de flottage.

Actuellement, la plupart des bâtiments d'origine, hormis l'ancien atelier de passementerie, ont été détruits, l'activité industrielle n'a pas changé et le site est occupé par les usines Spontex et Novacel.

Équipements industriels et machines :

1846, chaudière à deux bouilleurs (détruite). 1910, moteur à gaz pauvre (détruit). 1916, machine à vapeur (détruite).

Effectifs :

1855 : 400 ouvriers. 1893 : 150 ouvriers. 1939 : 614 ouvriers.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle
  • Dates
    • 1823, daté par source
    • 1919, daté par tradition orale

Atelier de fabrication en bois et torchis à un étage carré et un étage de comble, toit à croupe brisée, tuile plate, portail en pierre de taille avec motif sculpté. Cheminée sarrazine.

Château d'eau en béton armé.

Bassin de décantation en béton armé.

Filature en brique et tuile mécanique, verre en couverture, shed.

  • Murs
    • brique
    • torchis
    • bois
    • béton armé
  • Toits
    tuile mécanique, tuile plate, verre en couverture
  • Étages
    1 étage carré, étage de comble
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • shed
    • pignon couvert
    • croupe brisée
  • Énergies
    • énergie électrique
    • achetée
  • Techniques
    • sculpture
  • Précision représentations

    Sujet : ciseau ; navette, support : fronton du portail d' entrée.

  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler
  • Éléments remarquables
    atelier de fabrication, porte cochère
  • Précisions sur la protection

    L'atelier de fabrication de l'ancienne usine de passementerie et le portail d'entrée de l'usine orné des symboles professionnels sont à signaler.

Ce dossier de repérage du patrimoine industriel, établi en 1996, a bénéficié d'un complément photographique en 2005 et 2007.

L'intégralité du dossier est consultable au centre de documentation de l'Inventaire et du Patrimoine culturel.

Documents d'archives

  • AD Oise. Série M ; Mp 2543.

  • AD Oise. Série M ; Mp 2544.

  • AD Oise. Série M ; 9 M. Industrie. Recensement des usines (1916-1919).

    Recensement des usines (1916-1919).
  • AD Oise. Série M ; 6 M. Population, économie, statistiques.

    Statistiques industrielles (an VIII-1894)
  • AD Oise. Série S ; 9 S. Machines à vapeur, dossier particulier, canton d'Auneuil.

  • AD Oise. Série S ; 9 Sp 170. Déclaration de machines à vapeur.

  • AD Oise. Série U ; 6 U. Déclarations de sociétés.

Bibliographie

  • Annuaire de l'Oise, 1826.

  • Annuaire de l'Oise, 1837.

  • Atlas répertoire de la 2e région économique, industries textiles, industries de l'habillement. Amiens : impr. Yvert et Cie, 1933-1934.

    p. 59
  • L'industrie textile à Beauvais. Le textile du Beauvaisis, 1946-1948.

Date d'enquête 1996 ; Date(s) de rédaction 1996, 2005, 2007
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général