Dossier d’œuvre architecture IA60001686 | Réalisé par
  • patrimoine industriel, le bassin creillois
Ancienne usine de transformation des métaux, puis HBM dit cité Gambetta et garage de réparation automobile Gueudet, actuellement magasin de commerce
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Département de l'Oise
  • (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Creil Sud Oise - Creil
  • Commune Creil
  • Adresse 70 à 74 rue Gambetta , rue Henri-Pauquet
  • Cadastre AH 81, 82
  • Dénominations
    usine de transformation des métaux, immeuble à logements, garage de réparation automobile
  • Appellations
    Cité Gambetta, Gueudet
  • Destinations
    magasin de commerce
  • Parties constituantes non étudiées
    atelier de fabrication, bureau, magasin industriel

En 1916, les deux frères Georges et Ferdinand Desnoyers achètent une propriété située rue Gambetta à Creil, saccagée par les Allemands en septembre 1914. Ils y construisent une usine annexe à celle de Laigneville (fondée en 1892) pour la fabrication des tubes creux sans soudure pour l'aviation et l'automobile, le dérochage du fer et l'étirage des métaux. Il s'agit dans un premier temps d'une usine provisoire fonctionnant pour les besoins de la Défense nationale. Pourtant dès la fin de l'année 1916, Desnoyers dans une lettre adressée au préfet de l'Oise demande l'autorisation d'exploiter définitivement ses ateliers à Creil. L'usine s'étend au début des années 1920 puis cesse son activité, recentrant vraisemblablement sa production sur le site de Laigneville (étudié). Les terrains et les bâtiments sont achetés à Desnoyers par la ville à la fin des années 1920 pour une somme de 450 000 francs. Une partie des terrains et des bâtiments sont vendus à Gustave et Lucien Gueudet pour 300 000 francs, pour l'établissement d'un garage automobile de 50 voitures (constitué en société anonyme en 1928) succursale de Renault, d'un atelier de réparation de plus de 10 étaux, d'un dépôt d'essence et d'un atelier de fabrication d'acétylène gazeux pour l'alimentation d'un poste de soudure autogène. L'autre partie est vendue à l'Office d'Habitations à Bon Marché pour 800 000 francs pour l'édification d'une grande cité conçue sur les plans de l'architecte Fassier. Gueudet faire construire un long bâtiment sur la rue Gambetta et jusqu'à l'angle de la rue Henri-Pauquet en 1930. Des travaux sur la façade sont réalisés en 1932 par l'architecte Maneval. Les bâtiments du garage de réparation automobile sont touchés par les bombardements de 1940 et 1944 et reconstruits partiellement entre 1945 et 1957 sous la direction des architectes Pierre Herdebaut et Pierre Varenne et de l'entrepreneur creillois Morel. En activité jusque dans les années 1980 : le garage de réparation automobile est occupé aujourd'hui par un magasin de commerce. La cité Gambetta a été construite en trois tranches au début des années 1930 : elle comprenait 272 logements 6 boutiques et 12 garages. Les logements ont été rénovés en 2006.

Le bâtiment de bureaux et des magasins sur la rue Gambetta est construit en brique et maçonnerie enduite. De plan rectangulaire régulier (30 mètres sur 7.50 mètres) et possédant trois travées, il est couvert d'un toit à un pan en matériau synthétique. Les encadrements des baies sont en pierre. Le bâtiment a été amputé de 15 mètres en façade sur la partie formant l'angle des rues Gambetta et Henri-Pauquet (ancienne maison d'habitation et magasins). Il est prolongé à l'arrière par un long atelier de fabrication (67.5 mètres) construit en pan de fer hourdé de brique et couvert d'un toit à deux pans en tuile mécanique et matériau synthétique translucide.

  • Murs
    • fer
    • brique
    • pierre
    • enduit
    • pan de fer
    • maçonnerie
  • Toits
    tuile mécanique, matériau synthétique en couverture
  • Étages
    1 étage carré
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à un pan
    • toit à longs pans
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • AC Creil. Série I ; 5 I 9. [Vieille-Montagne, fonderie de zinc], 1923-1927.

    Demande d'établir une usine de fabrication de tubes, de dérochage du fer et d'étirage des métaux, 1916-1917.
  • AC Creil. Série I ; 5 I 10. Établissements insalubres, Creil, 1927-1931 : établissements Tissier.

    Dossier Gueudet, 1930.
  • AD Oise. Série M ; sous-série 5M : 5Mp2456/2. Etablissements insalubres, Creil 1910-1920.

    Usine de fabrication des tubes, dérochage du fer et étirage des métaux Desnoyers frères, 1916.
  • AD Oise. Série W ; sous-série 753 W : 753W28735. Dommages de guerre 1939-1945, reconstruction du garage Gueudet, 1957.

Bibliographie

  • Les oeuvres sociales de Jules Uhry. Creil, Imprimerie Nouvelle, 1932.

    p. 29-32.

Documents figurés

  • Usine Desnoyers frères rue Gambetta, demande du 6 janvier 1917. Plan imprimé, échelle de 5 mètres par mètre, 6 janvier 1917 (AC Creil ; 5I9).

  • Plan de situation du garage Gueudet sur le plan cadastral donnant les abords immédiats. Plan imprimé, couleur, échelle 1/100e. 1930 (AC Creil ; 5I10).

  • [Papier à lettre à en-tête de l'entreprise Gueudet], 1942 (AD Oise ; 753W28735).

  • [Papier à lettre à en-tête de l'entreprise Gueudet], 1947 (AD Oise ; 753W28735).

  • Creil, projet de reconstruction, propriété des garages Gueudet, façade sur rue. Plan imprimé, sans échelle, Herdhebaut (architecte), 1949 (AD Oise ; 753W28735).

  • [Papier à lettre à en-tête de l'entreprise Gueudet], 1952 (AD Oise ; 753W28735).

Date d'enquête 2007 ; Date(s) de rédaction 2007
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Département de l'Oise
(c) Communauté de l'Agglomération Creilloise