• enquête thématique régionale, églises paroissiales et chapelles du Nord-Pas-de-Calais 1945-2010
  • inventaire préliminaire, Pays d'Heuchin
Église paroissiale Saint-Germain
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes du Ternois - Heuchin
  • Commune Fiefs
  • Adresse Simon (rue) ; Nédonchel (rue de)
  • Cadastre 2010 A4 898

L'église détruite en 1944 par les bombardements alliés a été rebâtie en 1956-1957 à un autre emplacement grâce aux dommages de guerre. Le curé Dupuis et le maire O. Tailly ont choisi les architectes Jean Bureau et Henri Frey, qui ont travaillé avec l'entrepreneur Wathelet de Doullens. Le mobilier a été dessiné par Jean Bureau, les statues sont l’œuvre de Jean Lambert-Rucky et les vitraux de Gabriel Loire. L'église a été bénite le 1er septembre 1957 par Monseigneur Perrin.

L'église est élevée en béton armé et pierre des carrières de Baincthun (Boulonnais), et couverte de tuile de Beauvais. Elle est implantée au centre du village et précédée d'un large parvis surélevé par rapport à la route. Le vaisseau est de plan trapézoïdal. La façade occidentale, traitée en pignon, est vitrée en partie basse et percée d'une porte. Elle est barrée par un vaste auvent elliptique soutenu par de fins piliers.

De la façade se détache le clocher en béton armé, de trente mètres de haut, formé de poteaux verticaux. L'unique vaisseau est couvert couvert d'une voûte en béton apparent en berceau aplati scandé d'arcs doubleaux retombant sur des piliers en béton. Il est faiblement éclairée par des vitraux colorés en dalle de verre éclaté et cloisonné au ciment, contrastant fortement avec le chœur, plus élevé et baigné de lumière grâce à un éclairage zénithal formé par une large baie percée sur le mur ouest, au-dessus du niveau de la voûte de la nef, qui s'ajoute aux deux baies latérales fermées de vitraux colorés. Une statue de la Vierge en bas-relief orne le mur nord. D'autres statues disposées sur le mur oriental, dont un crucifix, proviennent de l'ancienne église.

Le chœur est entouré par le baptistère de plan carré, également accessible de l'extérieur, la sacristie et d'autres annexes. Dans le baptistère, les fonts de plan circulaire sont placés en contrebas, dans une cuvette carrelée évoquant les cuves baptismales antiques. Une image en bas-relief de saint Jean-Baptiste versant l'eau du baptême prend place sur le mur de fond.

Les vitraux en dalle de verre éclaté sont dus à Gabriel Loire. Le sculpteur Jean Lambert-Rucky est l'auteur de la statue de saint Germain en pierre polychrome, de la statue de la Vierge et de la statue de saint Jean-Baptiste au Jourdain, ainsi que du chemin de croix en terre cuite.

  • Murs
    • pierre
    • béton armé
  • Toits
    tuile
  • Plans
    plan allongé
  • Étages
    1 vaisseau
  • Couvrements
    • charpente en béton armé apparente
  • Couvertures
    • toit à un pan
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
Date d'enquête 2005 ; Date(s) de rédaction 2005, 2011