• enquête thématique départementale, Reconstruction de la Haute-Somme
  • patrimoine de la Reconstruction, enquête externe
Ancien collège de garçons Saint-Simon à Péronne (détruit)
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes de la Haute-Somme - Péronne
  • Commune Péronne
  • Adresse avenue Danicourt
  • Dénominations
    collège
  • Précision dénomination
    collège de garçons
  • Vocables
    Saint-Simon

Jusqu'à la première guerre mondiale, le collège de garçons est situé rue du Collège.

Détruit durant la première guerre mondiale, il fait l'objet d'un projet de reconstruction, au sein d'un groupe scolaire comprenant un collège de filles. Les projets sont élaborés par le même architecte et reçoivent une approbation préfectorale commune, le 28 mars 1925. Ils sont financés en partie par le remploi d'indemnités reçues au titre de la destruction de l'usine à gaz.

Le projet du collège de garçons est autorisé pour une dépense de 2 332 039,80 F. A la subvention de 225 000 F du Ministère de l'Instruction Publique s'ajoutent 1 300 000 F provenant de l'acquisition de droits d'indemnités de dommages de guerre. La Commission cantonale d'indemnisation accorde 1 515 230 F.

Un nouvel emplacement est choisi, à l'angle de l'avenue Danicourt et de la rue de la Gendarmerie. Choisi par concours le 5 février 1924, le projet de reconstruction est dû à l'architecte Jacques Debat-Ponsan (Paris), qui donne aussi les dessins pour un groupe scolaire de la rue Béranger comportant collège de garçons et collège de filles (dessins 1er octobre 1924).

Les travaux sont réalisés en 1925-1926 par l'entreprise générale de Travaux Publics Edmond Boyer (Angers et Péronne), la Société Industrielle du Bois A. Dumoux (Montceau-les-Mines) pour la menuiserie, et l'entreprise Edouard Bilz (Epehy) qui réalise la couverture en 1926.

Le motif sculpté du pavillon d'entrée semble être l'oeuvre du sculpteur M. Guiraud-Rivière, qui réalise la sculpture pour la façade principale du collège de filles voisin.

  • Murs
    • brique
    • béton armé
  • Toits
    tuile flamande
  • Étages
    sous-sol, 1 étage carré
  • Couvertures
    • toit en pavillon
    • toit à longs pans
    • dôme circulaire
    • croupe
  • État de conservation
    détruit après inventaire
  • Techniques
    • sculpture
  • Représentations
    • être humain
  • Précision représentations

    Façade du pavillon d'entrée : 2 figures humaines en pied, sculptées en pierre, ornent l'oculus de la lucarne fronton

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Pavillon d'entrée doté d'un lanternon et d'une lucarne-fronton dont les rampants sont chantournés.

Documents d'archives

  • AD Somme ; 10 R 1031. Péronne. Dommages de guerre. Collèges.

  • AD Somme. Série R ; 10 R 1032. Péronne. Dommages de guerre. Eglise, hôtel de ville, monument, collège, école.

  • AD Somme. Série O ; 99 O 2999. Travaux communaux.

Documents figurés

  • Ville de Péronne. Collège des Garçons [dans son état ancien], tirage, Coulombel (architecte), 15 novembre 1920 (AD Somme ; 10 R 1008).

  • Collège de Garçons. Ville de Péronne, 5 tirages bleus (plans, coupes, élévations), Jacques Debat-Ponsan (architecte), 15 janvier 1923 (AD Somme ; 10 R 1032).

  • Collège de Garçons. Ville de Péronne, 14 tirages bleus (plans, coupes, élévations), Jacques Debat-Ponsan (architecte), 10 octobre 1923 (AD Somme ; 10 R 1032).

  • Ville de Péronne, groupe scolaire [de la rue Béranger, comportant collège de garçons et collège de filles], tirage (plan du rez-de-chaussée), Jacques Debat-Ponsan (architecte), 1er octobre 1924 (AD Somme ; 99 O 2999).

  • Péronne 1918. Le Collège. The Collège, carte postale, E. Souillard éditeur, 1918 (AD Somme ; 8 Fi 1774).

Date d'enquête 2003 ; Date(s) de rédaction 2003