Dossier d’œuvre architecture IA80005132 | Réalisé par ;
Barbedor Isabelle (Rédacteur)
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • patrimoine funéraire, le cimetière de la Madeleine
Enclos funéraire Calais-Fayez et Fayez-Bouthors
Œuvre repérée
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Ville d'Amiens

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Grand Amiénois
  • Commune Amiens
  • Adresse rue Saint-Maurice , 78 plaine M Cimetière de la Madeleine
  • Cadastre non cadastré
  • Dénominations
    enclos funéraire
  • Appellations
    Calais-Fayez et Fayez-Bouthors
  • Parties constituantes non étudiées
    clôture

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en septembre 1840, par Nicolas Fayez-Bouthors, domicilié à Berteaucourt (80) et par Constance, Scolastique Fayez, épouse de Charlemagne, Kiriel Calais, domiciliée à Amiens. Elle fut agrandie en juillet 1844, par Constance, Scolastique Fayez, séparée de biens de son époux et domiciliée à Amiens, 20 rue du Cloître-Notre-Dame.

La sépulture est décrite par S. Comte (1847), qui signale "une colonne en pierre avec chapiteau" ainsi que quatre croix, et attribue l'aménagement de la concession à l'entrepreneur Leroy-Caussin, sur les plans de l'ingénieur Godin (cf. annexe).

Cette concession, adossée au premier mur d'enceinte intérieur, est délimitée par une grille en fonte peinte, fermant les quatre côtés, à portillon antérieur central, et fixée sur une pierre de seuil, en grès. Elle contient sept monuments. Au fond, au centre se dresse une colonne funéraire sur socle, en calcaire, aujourd'hui illisible. De chaque côté de la grille, tournées vers l'intérieur de la concession, s'élèvent trois croix funéraires, en fer peinte, fixées sur un socle en grès rose octogonal. Les croix centrale gauche et centrale droite, ne sont plus sur leur socle mais fixées sur la grille.

  • Murs
    • calcaire
    • fer
    • grès
  • Typologies
    composition hétérogène à tombeau principal ; colonne funéraire ; croix funéraire (fer)
  • Techniques
    • fonderie
  • Précision représentations

    La grille est ornée de frises à motif grec et d'urnes voilées. Les croix funéraires sont ornées, à leurs extrémités, de flammes et portent chacune un Christ (à l'exception des croix antérieure gauche et centrale droite). La croix centrale droite est également ornée de têtes d'angelots, encadrant à l'origine le Christ (aujourd'hui disparu).

  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler
  • Protections
    inscrit MH, 1986/06/25

Cette concession, qui conserve une très belle grille en fonte, contient sept monuments, disposés de façon symétrique, qui semblent correspondre aux tombeaux décrits par S. Comte (1847), qui en attribue la réalisation à l'entrepreneur Leroy-Caussin, sur les plans et sous la direction de l'ingénieur Godin. Les croix funéraires constitueraient les plus anciens exemples conservés dans le cimetière.

Documents d'archives

  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Bibliographie

  • C[OMTE], Stéphane. Promenades au cimetière de la Madeleine, précédées d'un précis historique sur l'origine de cet établissement, sa première destination, et les diverses transformations qu'il a subies depuis sa fondation jusqu'à nos jours. Amiens : Imp. Duval et Herment, 1847.

    p. 173-176

Annexes

  • Extrait de : Promemades au cimetière de la Madeleine [Calais-Fayez-Bouthors]
Date d'enquête 2006 ; Date(s) de rédaction 2006, 2012
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Ville d'Amiens
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers
Fait partie de