Dossier d’œuvre architecture IA80005281 | Réalisé par
  • patrimoine funéraire, le cimetière de la Madeleine
Enclos funéraire Bodart, Lecat et Santerre
Œuvre repérée
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Ville d'Amiens

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Grand Amiénois
  • Commune Amiens
  • Adresse rue Saint-Maurice , 104 plaine O Cimetière de la Madeleine
  • Cadastre non cadastré
  • Dénominations
    enclos funéraire
  • Appellations
    Bodart, Lecat et Santerre
  • Parties constituantes non étudiées
    clôture

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en décembre 1862, par Henri Bodart-Santerre, domicilié à Amiens, 4 rue de Rumigny, Michel, Joseph Lecat-Santerre, domicilié à Montières-lès-Amiens, et Narcisse, Alexandre Létocart-Lecat, domicilié à Amiens, 14 rue des Trois-Sausserons.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle

Cette concession, adossée au second mur d'enceinte, est délimitée dans sa partie antérieure par une grille en fer forgé à portillon central (disparu), par une barre de fer encastrée dans le mur sur la gauche et s'appuie à droite sur la clôture de la concession voisine. Elle contient deux monuments. Contre le mur se trouve une stèle à entablement et fronton en calcaire, divisée en deux tables et qui a perdu sa partie sommitale. Au centre se dresse un monument en forme d'enrochement également en calcaire.

Inscriptions :

Dates des décès (stèle à entablement et fronton) : 1862 ; 1868 ; 1881 / 1867 ; [...] ; 1887.

Date du décès (monument en forme d'enrochement) : 1866.

  • Murs
    • calcaire
    • fer
  • Typologies
    composition hétérogène à tombeau principal ; stèle funéraire architecturée (fronton) ; enrochement
  • État de conservation
    mauvais état, envahi par la végétation
  • Techniques
    • sculpture
  • Précision représentations

    La grille est ornée de fleurons.

    Les deux tables divisant la stèle à entablement et fronton sont gravées de fleurs à chacun de leurs angles.

    Le monument en forme d'enrochement est sculpté d'un escargot.

  • Statut de la propriété
    propriété publique
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler
  • Protections
    inscrit MH, 1986/06/25

Cette concession, délimitée dans sa partie antérieure par une grille en fer forgé, contient deux monuments : une stèle à entablement et fronton en calcaire, adossée au mur, probablement élevée vers 1862 (date de l'acquisition de la concession et de la première inhumation) ainsi qu'un monument en forme d'enrochement également en calcaire, au centre, sans doute réalisé vers 1866 (date de l'unique décès mentionné). Un monument identique a été identifié en plaine G.

Documents d'archives

  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Date d'enquête 2006 ; Date(s) de rédaction 2006
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Ville d'Amiens
Articulation des dossiers
Fait partie de