Dossier d’œuvre architecture IA80006553 | Réalisé par ;
Barbedor Isabelle (Rédacteur)
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • patrimoine funéraire, le cimetière de la Madeleine
Tombeau (niche) de la famille Dubois-Picart
Œuvre repérée
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Ville d'Amiens

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Grand Amiénois
  • Commune Amiens
  • Adresse rue Saint-Maurice , 41B plaine D Cimetière de la Madeleine
  • Cadastre non cadastré
  • Dénominations
    tombeau
  • Appellations
    famille Dubois-Picart
  • Parties constituantes non étudiées
    clôture

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en janvier 1900, par Gustave Dubois, propriétaire, domicilié à Amiens, 26 rue de la Pâture. Le tombeau porte la signature de l'entrepreneur Lesot.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 20e siècle
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Lesot (entreprise de monuments funèbres)
      Lesot (entreprise de monuments funèbres)

      Entreprise de monuments funèbres, qui réunit les deux anciennes maisons Sallé et Lesot fondées en 1835 et 1866.

      Emile Lesot-Delaporte (1856-1926). D'abord tailleur de pierre, Grande-rue Saint-Maurice (recensement de population 1881), il s'établit entrepreneur de monuments funèbres au 361 Grande rue Saint-Maurice (recensements de population 1906 et 1911), à côté de Lamolet-Tattegrain. Président d'honneur de l'association Michelet et des jardins ouvriers du faubourg St-Maurice, officier de l'Instruction publique, chevalier de Mérite agricole. Titulaire des médailles d'honneur de la prévoyance sociale et de la Mutualité.

      L'entreprise est ensuite connue sous le nom de Lesot frères, qui réunit Emile Lesot-Delaporte et son frère Emilien Lesot-Flament, marbrier installé au 375 rue Saint-Maurice (1906 et 1911). L'atelier est situé au 203 rue Saint-Maurice (1900-1911). L'annuaire de 1926 donne à nouveau l'adresse de l'entreprise au 361 rue Saint-Maurice.

      Au lendemain de la première guerre mondiale, l'entreprise est dirigée par Georges Emile Lesot-Helleu (1887-1938), qui s'établit 403 rue Saint-Maurice (atelier, magasin et bureau), peut-être dans l'ancien atelier d'Achille Sallé (AC Amiens 2M 17/27).

      En 1945, l'entreprise est donnée 411 rue Saint-Maurice (AC Amiens 2M 17/27).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      entrepreneur signature

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une balustrade ajourée en pierre de Tournai, fermée dans sa partie antérieure par deux chaînes en bronze et fixée sur un sol rehaussé en pierre de Tournai. Elle contient un tombeau en forme de niche monumentale en pierre de Tournai, de style néogothique, auquel on accède par trois marches. L'édicule est surmonté d'un fronton triangulaire à crochets, orné de pinacles et soutenu par deux colonnes cannelées. Un vitrail quadrilobé agrémente le mur postérieur du monument.

Inscriptions :

Dates des décès : 1907 ; 1918 ; 1903 / 1909 ; 1939.

Inscription concernant le destinataire : Famille Dubois-Picart.

Signature (portillon de clôture) : Lesot - Ent[repreneu]r.

  • Murs
    • pierre
    • bronze
  • Typologies
    tombeau en forme de niche monumentale à parvis enclos ; style néogothique
  • Techniques
    • sculpture
    • vitrail
  • Précision représentations

    La dalle en dos d'âne fermant l'entrée du caveau est gravée d'une croix fleuronnée en relief. Le fronton triangulaire à crochets (acanthe) du tombeau, surmonté d'une croix fleuronnée et agrémenté de pinacles également fleuronnés, est orné d'une arcade de forme ogivale à crochets sculptée d'une frise de feuilles de lierre. Les colonnes sont coiffées de chapiteaux à crochets feuillagés (lierre). Le vitrail du mur postérieur représente le Christ bénissant, portant un agneau sur son épaule. Deux Christ en croix sont suspendus aux murs postérieur et latéral gauche.

  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler
  • Protections
    inscrit MH, 1986/06/25

Cette concession, conservant sa clôture, contient un tombeau en forme de niche monumentale en pierre de Tournai. L'édicule de style néogothique, qui porte la signature de l'entrepreneur Lesot, a été réalisé entre 1900 (date d'acquisition de la concession) et 1907 (date de la première inhumation).

IL est orné d'une petite verrière quadrilobée représentant le Christ bénissant et portant un agneau sur son épaule. Cette typologie de tombeau, très fréquente autour de 1900, a été recensée plusieurs fois en plaine P (concessions P 303, P 309, P 314, P 315, P 320, P 321, P 323 et P 605) ainsi que dans plusieurs cimetières d'Amiens et des environs.

Documents d'archives

  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Date d'enquête 2007 ; Date(s) de rédaction 2007, 2012
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Ville d'Amiens
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers
Fait partie de