Dossier d’œuvre architecture IA80006573 | Réalisé par ;
Barbedor Isabelle (Rédacteur)
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • patrimoine funéraire, le cimetière de la Madeleine
Enclos funéraire de la famille de l'entrepreneur Alexandre Fortuné Polart
Œuvre repérée
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Ville d'Amiens

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Grand Amiénois
  • Commune Amiens
  • Adresse rue Saint-Maurice , 60 plaine D Cimetière de la Madeleine
  • Cadastre non cadastré
  • Dénominations
    enclos funéraire
  • Appellations
    famille Polart
  • Parties constituantes non étudiées
    clôture

D'après le registre communal, cette concession fut acquise en juillet 1841, par Alexandre Fortuné Polart, maître-maçon, domicilié à Amiens, 4 boulevard du Port.

La sépulture Polart est décrite par S. Comte (1847), qui signale la présence d'une "pyramide quadrangulaire, d'architecture gothique", attribuée à l'un des membres de cette famille d'entrepreneurs (cf. annexe).

Cette concession, en bordure d'allée, est délimitée par une grille en fonte et fer forgé à barreaux croisés, fixée sur un mur-bahut en calcaire. Le sol rehaussé et percé de trous dans sa partie antérieure permettant l'évacuation des eaux de pluies, est en calcaire recouvert de petits carreaux de mosaïque, sur un soubassement en béton (remaniement).

La concession contient trois monuments. Au fond, s'élève une croix funéraire en fonte sur un socle quadrangulaire en calcaire (fig. 4), au pied de laquelle se trouve un petit cénotaphe en forme d'arc-de-triomphe (fig. 5), remarquablement ouvragé, en calcaire. Enfin, au centre de la sépulture se dresse un cippe de style néogothique en calcaire (fig. 1). Inscriptions : Dates des décès (cippe néogothique, face antérieure gauche) : 1841 ; 1844 ; 1873 ; 1846 / (face antérieure droite) 1862 ; 1872 ; 1879 ; 1876 / (face postérieure gauche) [muet] / (face postérieure droite) [muet]. Épitaphe (tombeau-monument néogothique, face antérieure gauche) : Alexandre Fortuné / POLLART / entrepreneur de bâtimens / 56 ans 10 mois - 29 avril 1844 / époux SURHOMME / - / Alexandre Nicolas Anatole / POLLART / entrepreneur de bâtimens / 28 ans 9 mois / 15 décembre 1846 / époux Joséphine Zoé / BEAUVISAGE / (face antérieure gauche) Alfred Alexandre / POLLART / comptable / 28 ans 2 mois / 31 mai 1872. Inscription concernant le destinataire (face antérieure du mur-bahut, en creux profond) : Famille / Polart. Inscription (cénotaphe) : Souvenir / d'un frère.

  • Murs
    • calcaire
    • marbre
    • béton
    • fonte
  • Typologies
    composition hétérogène à tombeau principal ; cippe ; style néogothique ; croix funéraire (pierre)
  • État de conservation
    état moyen, envahi par la végétation
  • Techniques
    • fonderie
    • ferronnerie
    • sculpture
  • Précision représentations

    La grille est ornée d'urnes voilées et les barreaux croisés de clôture sont agrémentés de médaillons centraux à décor géométrique (ronds). La croix funéraire est ornée d'un très beau Christ. Le petit tombeau-monument en forme d'arc de triomphe, initialement surmonté d'un élément (disparu), est finement sculpté : frises denticulaire soulignant la partie supérieure et en grecque pour la partie inférieure, croix en médaillons, étoile à cinq branches, losanges moulurés, rameaux entrecroisés, faux, etc. Il est également orné, au centre, d´un pot-à-feu en fonte. Le tombeau-monument en forme de pilier pyramidal monumental présente tous les décors sculptés caractéristiques du style néogothique : fleurons et pinacles fleuronnés représentant de belles feuilles d´acanthe, crochets représentant des feuilles d´acanthe et de lierre, colonnettes aux quatre angles, coiffées de chapiteaux feuillagés (acanthe), médaillons quadrilobés ornés de croix fleuronnées en relief, trilobes moulurés agrémentés de crochets en fer forgé à usage de porte-couronne et sur lesquels sont suspendues des couronnes d´immortelles en fonte, etc. La face antérieure gauche de la base est gravée en creux d´un beau sablier ailé (fig. 3).

  • Statut de la propriété
    propriété publique
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler
  • Protections
    inscrit MH, 1986/06/25

Cette concession conserve sa clôture en fonte et fer forgé et un dallage de mosaïque ; elle contient trois monuments.

Le plus ancien est le cippe monumental en calcaire, de style néogothique (fig. 2), réalisé vers 1841 (date d'acquisition de la concession et de la première inhumation). Ce tombeau est décrit par Stéphane Comte (1847), qui en attribue l'exécution à l'un des membres de cette famille d'entrepreneurs.

Un monument assez semblable a été élevé pour la famille Vast en plaine M.

La croix funéraire en fonte (fig. 4), agrémentée d'un très beau Christ, a quant à elle probablement été élevée dans la 2e moitié du 19e siècle (analyse stylistique). Le petit cénotaphe en calcaire, en forme d'arc-de-triomphe (fig. 5), pourrait également dater de cette époque. Il a été élevé à la mémoire d'un frère de la famille Polart (inscription gravée).

Documents d'archives

  • AC Amiens. Cimetière de la Madeleine. Registre des concessions.

Bibliographie

  • C[OMTE], Stéphane. Promenades au cimetière de la Madeleine, précédées d'un précis historique sur l'origine de cet établissement, sa première destination, et les diverses transformations qu'il a subies depuis sa fondation jusqu'à nos jours. Amiens : Imp. Duval et Herment, 1847.

  • GILLMANN, Raymonde. La Madeleine à Amiens. Un jardin romantique. Amiens, [1986].

Annexes

  • Extrait de : Promemades au cimetière de la Madeleine
Date d'enquête 2007 ; Date(s) de rédaction 2007, 2012
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Ville d'Amiens
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers
Fait partie de