Dossier d’œuvre architecture IA80010135 | Réalisé par
Grimaud Romain (Rédacteur)
Grimaud Romain

Chargé de l'inventaire du patrimoine du Vimeu industriel de 2011 à 2012.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Kocourek Frédéric-Nicolas (Rédacteur)
Kocourek Frédéric-Nicolas

Enquêteur externe, chargé de l'inventaire du patrimoine du Vimeu industriel de 2014 à 2016.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Barbedor Isabelle (Rédacteur)
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Vimeu industriel
Ancienne école primaire de garçons et de filles de Feuquières-en-Vimeu
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Département de la Somme
  • (c) Association de Préfiguration du PNR Picardie maritime

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes du Vimeu - Moyenneville
  • Commune Feuquières-en-Vimeu
  • Adresse 10, 12, 14, 16, 18 rue Ferdinand Buisson ,
  • Cadastre 2014 D 37 à 40
  • Dénominations
    école primaire
  • Genre
    de garçons, de filles
  • Parties constituantes non étudiées
    logement, cour, jardin

D’après la documentation de l’administration communale et l’état de section des matrices cadastrales conservés aux archives départementales de la Somme (série T), la commune de Feuquières-en-Vimeu, dispose en 1833, d’une maison d’école. Celle-ci tombe en ruine est n’est plus susceptible de recevoir tous les enfants du village du fait de l’augmentation constante de la population. Le conseil municipal décide de faire construire un nouveau bâtiment par l’entrepreneur Florimond Roussel pour la somme de 1284 francs. Son financement provient en partie de la vente des matériaux de l’ancienne école, détruite, ainsi que par le produit de la vente d’arbres (125 francs).

En 1846, Florentin Roussel est chargé de la construction d'un logement pour l'instituteur pour la somme de 3800 francs.

Une école privée de filles ouvre ses portes en 1851. Elle ferme dès 1853 pour être remplacée par une école communale de filles installée dans une maison que la municipalité loue pour la somme de 130 francs par an.

En 1868, alors que le village compte environ 240 enfants âgés de cinq à treize ans, la commune acquiert, auprès de Benjamin Constant Dejardin, un terrain de 2,72 ares pour 1408 francs, destinés à l’agrandissement de l’école de garçons voisine. L’adjudication et la destruction de celle-ci ont lieu en 1870.

Le nouveau projet, dessiné par l’architecte abbevillois Léopold Dingeon, présente dans un bâtiment symétrique une école de garçons, une école de filles ainsi que deux logements pour les instituteurs. Exemplaire, le projet est comparé, par l’inspection d’académie de la Somme, aux écoles de Cayeux, Mons-Boubert et Boismont. La partie centrale destinée aux logements des instituteurs occupe le bâtiment construit en 1846 par Roussel. Alors que les premiers plans sont dressés dès 1866, les travaux ne sont achevés qu’en 1873, du fait du décès de l’entrepreneur principal, Boulanger, en 1872. Durant la période des travaux, le conseil municipal installe l’école des filles au premier étage d’une épicerie qu’elle loue aux époux Bocquet.

En 1878, l’ensemble est clos par un mur en brique, aujourd’hui disparu.

Lors de l’épidémie de diphtérie de 1892, l’école fréquentée par 122 garçons (trois classes) et 165 filles (trois classes).

En 1928, alors que la commune compte 215 enfants d’âge scolaire, le conseil municipal décide de la construction d’une école enfantine, déjà envisagée en 1861. Elle est installée en 1930, dans l’ancien presbytère.

A la fin des années 1930, une quatrième classe de filles s'installe dans une salle de la mairie.

En 2012, la maison des associations feuquièroises y est installée.

L'édifice implanté le long de la rue Ferdinand-Buisson, près de l'église, comporte un corps central de bâtiment édifié parallèlement à la rue et deux ailes basses. Construit en rez-de-chaussée, en briques et couvert d'ardoises, le corps central comporte des combles aménagés tandis que les ailes basses disposent de combles à la Mansart.

inscription : aile basse gauche : "école des garçons", aile basse droite : "écoles des filles".

  • Murs
    • brique
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    en rez-de-chaussée, étage de comble
  • Couvertures
    • toit à longs pans brisés
  • Typologies
    école et logement sous un même toit ; mutation
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

L'ancienne école des garçons et des filles de Feuquières-en-Vimeu constitue le seul exemple de ce type sur le territoire du Vimeu industriel.

Documents d'archives

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1664. Feuquières-en-Vimeu, administration communale, avant 1869.

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1665. Feuquières-en-Vimeu. administration communale, 1870-1939.

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1666. Feuquières-en-Vimeu. Administration communale, 1870-1939.

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1667. Feuquières-en-Vimeu. Administration communale, avant 1939.

Documents figurés

  • Plan figuratif du logement de l'instituteur avec ses dépendances, [1846] (AD Somme ; 99O 1664).

  • Projet de construction d'une école de garçons et de filles. Arrangement du logement de l'instituteur et de celui de l'institutrice. Feuquières-en-Vimeu, par Louis Dingeon, 1866 (AD Somme ; 99O 1665).

Date d'enquête 2012 ; Date(s) de rédaction 2012, 2015
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Association de Préfiguration du PNR Picardie maritime
(c) Département de la Somme
(c) Syndicat mixte Baie de Somme - Trois Vallées
Grimaud Romain
Grimaud Romain

Chargé de l'inventaire du patrimoine du Vimeu industriel de 2011 à 2012.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Kocourek Frédéric-Nicolas
Kocourek Frédéric-Nicolas

Enquêteur externe, chargé de l'inventaire du patrimoine du Vimeu industriel de 2014 à 2016.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.