Dossier d’œuvre architecture IA80010552 | Réalisé par
Barbedor Isabelle (Rédacteur)
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • opération ponctuelle, La première Reconstruction
Ancienne gendarmerie de Ham
Œuvre repérée
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Santerre Haute-Somme - Ham
  • Commune Ham
  • Adresse rue de la Victoire , ancienne rue de la Gendarmerie
  • Cadastre 1826 B 597 à 599
  • Dénominations
    gendarmerie
  • Parties constituantes non étudiées
    logement, cour

Les sources conservées aux archives départementales (série C) indiquent que la ville de Ham fait l'acquisition d'une maison à M. Foy, pour installer un casernement de la maréchaussée, en 1779. Les travaux d'appropriation et d'agrandissement sont effectués sur les plans de M. Cormont de Clermont. Le plan dessiné en 1784 (AD Somme), en vue de la surélévation de l'aile est, renseigne sur la distribution intérieure de l'édifice qui comprend un magasin et des écuries (rue de la Gendarmerie), un corps de garde sur l'angle et des buchers et fournil, dans l'aile en retour (rue Marchande), au rez-de-chaussée, et des chambres à l'étage. Les latrines occupent l'angle sud-est de la cour.

Les recensements de population y signalent la présence d'un maréchal des Logis et de 5 gendarmes jusqu'en 1881.

L'édifice occupe une parcelle d'angle et comprend un bâtiment de plan en L, dont l'angle est à pan coupé, prolongé à l'ouest par un corps de passage en léger retrait et au sud par une aile basse (rue Marchande), et une cour en coeur de parcelle.

Le bâtiment à étage carré est construit en brique et couvert d'ardoises, il présente 6 travées (altérées) au nord (rue de la Victoire), 1 travée sur l'angle et 2 travées (altérées) à l'est (rue Marchande). Il est prolongé, rue Marchande, par une aile en rez-de-chaussée.

Nombreux remaniements observés : baies murées et élargies. Suppression partielle de la toiture (aile ouest, rue de la Victoire).

  • Murs
    • brique
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    1 étage carré
  • État de conservation
    remanié
  • Statut de la propriété
    propriété privée

L'ancienne maison de la Maréchaussée, puis gendarmerie de Ham, a été installée en 1779 dans une demeure acquise à M. Foy, pour répondre aux besoins importants de logement. Le projet de 1784 (ill.), témoignage précieux sur la distribution intérieure de ces édifices très exceptionnellement conservés, pourrait cependant ne pas avoir été exécuté, comme le suggère l'aile est en rez-de-chaussée, rue Marchande. La gendarmerie sera transférée faubourg de Chauny, vers 1900.

Malgré son état de conservation, l'édifice constitue un témoin rare d'un type d'édifice peu connu.

Documents d'archives

  • AD Somme. Série C ; C 1641. Ham (1779-1786).

  • AD Somme. Série M ; 6 M 410. Recensement de population. Ham.

    1851, 1872, 1881.

Documents figurés

  • Plan [du rez-de-chaussée] et coupe des casernes de la maréchaussée de la ville de Ham, avec le projet pour relever d'un étage l'aile à l'est de ce bâtiment, dessin, par Cormont, 1784 (AD Somme ; 1C_CP_1641/24).

  • Plan [de l'étage] et coupe des casernes de la maréchaussée de la ville de Ham, avec le projet pour relever d'un étage l'aile à l'est de ce bâtiment, dessin, par Cormont, 1784 (AD Somme ; 1C_CP_1641/24).

  • Ham. Plan cadastral, section B dite de la ville, [vers 1826] (AD Somme ; 3 P 2011/3).

Date d'enquête 2015 ; Date(s) de rédaction 2015
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
Barbedor Isabelle
Barbedor Isabelle

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers