• inventaire topographique, canton de Villers-Bocage
  • mobilier et objets religieux
Statue (grandeur nature) : Christ aux liens
Œuvre étudiée
Copyright
  • (c) Ministère de la culture - Inventaire général
  • (c) Département de la Somme
  • (c) AGIR-Pic

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Villers-Bocage
  • Commune Pierregot
  • Adresse Eglise paroissiale Saint-Jean-Baptiste
  • Emplacement dans l'édifice nef
  • Dénominations
    statue
  • Titres
    • Christ aux liens

CetEcce homos'inscrit dans une production assez importante, couvrant le 16e siècle et la première moitié du 17e siècle, et souvent associée à un usage funéraire : l’Ecce homode Pierregot provient de la chapelle du cimetière, diteNotre-Dame d'Huppy. Au 19e siècle, il était abrité sous un auvent placé contre l'abside de cette chapelle flamboyante. Le traitement du visage est assez fin, avec une chevelure abondante et bouclée, et une épaisse couronne d'épines double. En revanche les jambes ne sont pas bien proportionnées au reste du corps. Cette statue est très proche de l’Ecce homosculpté vers 1630 par Nicolas Blasset pour le tombeau d'Anne de Villers, dans le cimetière Saint-Denis d'Amiens (aujourd'hui conservé au Musée de Picardie). Il peut donc s'agir d'une copie ancienne datant du 2e quart du 17e siècle, d'autant plus que le décimateur de Pierregot était justement le prieuré Saint-Denis d'Amiens. Les maladresses dans le traitement de l'anatomie ou la raideur du manteau du Christ empêchent toutefois une attribution à Blasset ou à son atelier.

La statue est en bois plein, apparemment monoxyle, et peint sans apprêt. Le corps repose sur un petit socle, taillé dans la même bille de bois.

  • Catégories
    sculpture
  • Structures
    • revers plat
  • Matériaux
    • bois, taillé, peint, polychrome
  • Précision dimensions

    Dimensions approximatives : h = 160, la = 50, pr = 30.

  • Iconographies
    • figure biblique, Christ souffrant
  • Précision représentations

    Le Christ est debout, revêtu des attributs imposés par ses bourreaux : le manteau, la couronne d'épines et le roseau.

  • État de conservation
    • repeint
  • Précision état de conservation

    La polychromie a été refaite au 19e siècle. La statue est en bon état général, mais le socle est un peu cassé. Il ne reste que le départ du roseau tenu par le Christ.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Intérêt de l'œuvre
    À signaler
  • Protections
    inscrit au titre objet, 1981/06/19
Date d'enquête 1999 ; Date(s) de rédaction 2000