Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien casino municipal du Crotoy, dit Eden Casino

Dossier IA80001712 inclus dans Le Faubourg ou quartier balnéaire du Crotoy réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination casino municipal
Appellations Eden casino
Parties constituantes non étudiées piscine
Dénominations casino
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Rue
Adresse Commune : Le Crotoy
Lieu-dit : quartier Balnéaire
Adresse : rue de la Plage , rue du Phare
Cadastre : 1985 AT 178

Entre 1884 et 1887 (imposition du cadastre en 1887), Charles Nitot, rentier au Crotoy et descendant d'un joaillier parisien, se fait construire une villa sur un terrain concédé par la commune à Guerlain en 1846 (AD Somme, 99 O 1321).

La villa était composée d'un bâtiment de neuf travées en façade, couvert à longs-pans et croupes brisés, la travée médiane étant couverte d'un pavillon brisé, et devancée d'une véranda sur deux niveaux.

Entre 1907 et 1910, la maison est achetée par M. Asselin-Bocquet, demeurant au Crotoy (rue de la Porte-du-Pont). La Société du casino municipal du Crotoy est créée à cette occasion, composée de 3000 actions de 100 francs, en collaboration avec Berthommé et Cie à Paris (63 boulevard de Strasbourg). La société s'engage et engage ses successeurs éventuels à verser tous les ans pendant 25 ans une somme de mille francs pour les pauvres de la commune, au moyen d´une représentation de gala (AD Somme, 99 O 1324). Un nouvel édifice, construit en planches, est accolé à la façade de la villa, la masquant totalement. Baptisé l'Eden casino, la construction peut recevoir 800 personnes : des spectacles et pièce de théâtre sont représentés dans cette addition de construction.

L'édifice est détruit au cours de la seconde guerre mondiale et un nouveau casino reconstruit à partir d'avril 1966 (date des plans), sur les plans des architectes parisiens G. Balency-Béarn et J. Guillot. Une piscine extérieure était aménagée devant le casino. L'édifice, à l'abandon, est voué à la destruction.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle , (détruit)
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1966, daté par travaux historiques, daté par source
Auteur(s) Auteur : Balency-Béarn G.,
G. Balency-Béarn

Architecte établi à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Guillot J.,
J. Guillot

Architecte établi à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Personnalité : Nitot Charles, commanditaire, attribution par source

Le casino de 1966, couvert en terrasse, est caractérisé par son volume massé et peu élevé. Construit en béton, il est partiellement recouvert de grès.

Murs béton
États conservations désaffecté, mauvais état
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série M ; 4 M 98017/2. Police, casinos (1885-1905).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1321. Le Crotoy, travaux communaux, acquisitions, aliénations (avant 1869).

  • AD Somme. Série O ; 99 O 1324. Le Crotoy, travaux communaux, revenus fiscaux (1870-1939).

  • AD Somme. Série P ; 3 P 228/9. Le Crotoy, matrices des propriétés bâties (1882-1911).

    case 432
Documents figurés
  • Le Crotoy - Le casino et la plage, carte postale, par L.L. photographe éditeur, 1er quart 20e siècle (coll. part.).

    pp. 139-140
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.