Dossier IA60001734 | Réalisé par
Ancien établissement élévateur des eaux à Nogent-sur-Oise
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
  • (c) Département de l'Oise
  • (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'agglomération Creil Sud Oise - Creil
  • Hydrographies l' Oise
  • Commune Nogent-sur-Oise
  • Adresse 150bis quai d' Amont
  • Cadastre AS 253
  • Dénominations
    établissement élévateur des eaux
  • Destinations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    logement, transformateur, réservoir, bureau, salle des machines

En 1913 la Compagnie des Chemins de Fer du Nord dépose une demande pour le remaniement des installations hydrauliques de la gare et du dépôt de Creil. L'autorisation est accordée en février 1914 pour la construction d'un établissement élévateur des eaux sur la rive droite de l'Oise à Nogent. L'usine élévatrice de Creil, située sur la rive opposée, est conservée. L'eau est utilisée pour alimenter des réservoirs et des grues hydrauliques de type Caillard et pour alimenter les pompes des machines à vapeur de la Compagnie des Chemins de Fer du Nord. L'activité cesse autour des années 1950. Le site comprenant le logement du gardien, le bâtiment de production, les bureaux, une réserve d'eau et un transformateur électrique est repris par la Lyonnaise des Eaux qui souhaite y installer un centre de retraitement des eaux pour la zone industrielle de Nogent. Le terrain et ces bâtiments sont finalement acquis par un particulier en 1999 qui transforme et remanie (rétrécissement des baies) l'ensemble en maison.

Le bâtiment de pompage de plan rectangulaire (9 x 23 m) est construit en brique avec une ossature de béton. En rez-de-chaussée, il présente 5 travées latérales et 2 travées sur les plus petits côtés. On accède au toit en terrasse en béton par une échelle droite en fer. Le toit est percé de 6 surtoits asymétriques en béton et matériau synthétique translucide, à l'origine en verre. Ce bâtiment abritait la salle des générateurs, un atelier de réparation, un moteur et une pompe. Une annexe en brique et béton de 4 mètres par 5.30 m est accolée au bâtiment de pompage. Elle est surmontée d'un réservoir d'eau en béton d'environ 150 m 3. Le transformateur électrique situé en limite de parcelle est en béton et présente les mêmes caractéristiques architecturales (toit en terrasse, ossature béton) que la station de pompage. Le logement du chauffeur mécanicien (6.30 x 8.40 m) est construit en pierre avec un toit à deux pans en tuile mécanique. L'accès sur le côté est protégé par un auvent en tuile mécanique de 2.60 m de long ; la petite dépendance servant autrefois de poulailler est en brique couverte d'un toit à deux pans en tuile mécanique. La maison était entourée d'un parc à charbon aujourd'hui transformé en jardin où remontent régulièrement du mâchefer. Les conduites d'amenée d'eau, d'aspiration et de refoulement en fonte ne sont plus visibles. En revanche, le garde-corps et l'escalier en pierre à volée double à montées convergentes conduisant à la prise d'eau sur l'Oise et situés le long du quai sont toujours visibles.

  • Murs
    • brique
    • béton
    • pierre
  • Toits
    béton en couverture, matériau synthétique en couverture, tuile mécanique
  • Étages
    étage de comble
  • Couvertures
    • terrasse
    • toit à deux pans
  • Énergies
    • énergie électrique
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents figurés

  • [Plan masse de la station de pompage de la Cie du Nord]. Plan, 1921 (AD Oise ; 5Mp2520).

Date d'enquête 2008 ; Dernière mise à jour en 2008
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général
(c) Département de l'Oise
(c) Communauté de l'Agglomération Creilloise