Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien Hôtel L'Astoria à Mers-les-Bains

Dossier IA80001384 inclus dans Lotissement communal 6 à Mers-les-Bains réalisé en 2002

Fiche

Appellations L'Astoria
Destinations hôtel de voyageurs, immeuble
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations hôtel de voyageurs
Aire d'étude et canton Bresle Yères - Ault
Adresse Commune : Mers-les-Bains
Adresse : 10 rue Sadi-Carnot
Cadastre : 1982 AE 600

L'Hôtel L'Astoria est construit au cours du 2e quart du 20e siècle par Danger Frères (signature), entrepreneurs au Tréport (Seine-Maritime), sur les deux lots numéros 7 et 8 acquis en 1893 par l'architecte Ratier. Le guide du Touring-Club y signale 35 chambres en 1937.

L'édifice a été divisé en appartements.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Danger frères, entrepreneur, signature

Hôtel de voyageurs établi le long d'une rue perpendiculaire au front de mer, à l'aplomb de la rue et entre deux mitoyens. Une petite cour occupe le fond de parcelle. Le gros-oeuvre, en brique, est laissé apparent, hormis au niveau du rez-de-chaussée, recouvert d'un enduit imitant un bossage. Le toit, en ardoise, est couvert à longs pans et pignons découverts. Edifice de trois travées en façade et accès sur la travée de droite. Les travées latérales sont mises en valeur par un léger ressaut du mur, amorties par un fronton cintré chapeautant les fenêtres de lucarnes. Chaque porte-fenêtre de l'élévation est agrémentée d'un balcon ou balconnet. Le rez-de-chaussée est éclairé par de larges baies éclairant l'ancienne salle à manger, surélevé par un sous-sol semi-enterré accessible par une porte excentrée qui permet en outre l'accès à des chambres (de domestiques ?) en fond de parcelle. Le vestibule d'entrée comprend une cage d'ascenseur métallique. Un couloir central et transversal assure la distribution intérieure. Le trottoir est agrémenté de mosaïque avec inscription de l'appellation de l'établissement.

Murs brique enduit partiel
enduit d'imitation
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 4 étages carrés, étage en surcroît
Couvertures toit à longs pans
Typologies immeuble
Techniques fonderie
Représentations ornement géométrique fleur
Précision représentations

Le garde-corps des baies et des balcons, en fonte de fer, tout comme la grille protégeant la vitre de l'entrée, figurent un ornement géométrique et des fleurs stylisées caractéristiques du style Art déco.

Edifice sélectionné en raison de sa période de construction, tardive au regard du développement du quartier balnéaire.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 2591. Mers-les-Bains, acquisitions, aliénations, leg (1874-1925).

Bibliographie
  • JOLY, Robert, PICARD, Dominique. Secteur sauvegardé de Mers-les-Bains, rapport définitif. Rapport dactylographié, juin 1988.

    [n.p.]
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de la Somme (c) Département de la Somme ; (c) SMACOPI (c) SMACOPI - Justome Elisabeth
Elisabeth Justome

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie de 2002 à 2006, en charge du recensement du patrimoine balnéaire de la côte picarde.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.