Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien hôtel Prevost de Longpérier puis Hecquet de Rocquemont, devenu imprimerie Yvert et Tellier, puis Yvert et Cie

Dossier IA00076492 réalisé en 1986

Fiche

Destinations hôtel, imprimerie, magasin industriel
Parties constituantes non étudiées cour, communs, portail
Dénominations hôtel, imprimerie
Aire d'étude et canton Grand Amiénois
Adresse Commune : Amiens
Lieu-dit : Ville Haute
Adresse : 4 rue Vivien
Cadastre : 1985 AM 148

Comme l'indiquent les documents conservés à la bibliothèque municipale (série O), l'édifice, visible sur le cadastre de 1851, est construit entre 1830 et 1832 par le promoteur du lotissement Denis Nicolas Prevost de Longpérier ; il comprend alors un vaste jardin au sud. La parcelle voisine à l'est appartenant initialement au promoteur, est revendue aux ursulines en 1833. En 1897, l'hôtel appartient à M. Hecquet de Rocquemont.

Selon P. Roy (1983), l'hôtel est habité par M. Hecquet de Roquemont, conseiller à la Cour puis président honoraire de la Cour d'Appel, entre 1871 et 1905. Les ateliers de reliure de l'imprimerie Yvert y sont installés en 1939.

Selon le recensement établi en 1985 par B. Dufournier, une imprimerie y est installée au cours du 20e siècle. En 1929, l'hôtel abritait la coopérative La Semeuse et les éditions Yvert. L'ensemble a été converti en ateliers d'apprêt (reliure, brochure) de l'imprimerie Yvert et Cie, puis en atelier de façonnage et en centre de stockage. Les extensions en sheds sont du milieu 20e siècle.

Équipement industriel et machines en place en 1985 : presse non datée (début 20e siècle), avec plaque Ets A. Foucher, Paris.

Effectifs : 1962 : plus de 20 salariés. 1983 : 40 salariés.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle

Hôtel entre cour et jardin implanté en parcelle traversante. Les communs alignés sur rue ferment les côtés de la cour pavée (fig. 2). Une véranda à charpente en fonte habille la façade nord du corps principal.

Des ateliers de fabrication en sheds couverts de tuile mécanique, s'étendent au sud du corps de logis transformé en magasin industriel. Construit en briques et couvert de tuiles, il compte un étage carré et présente une élévation à 4 travées, dont 2 sur la saillie centrale. Les pavillons latéraux sont éclairés de baies en plein-cintre au rez-de-chaussée, de demi lunes et oculus à l'étage d'attique.

Surface du site en m2 : 2023.

Largeur sur rue : 36 m.

Profondeur parcelle : 55 m.

Murs brique
fonte
Toit ardoise, tuile, verre en couverture
Étages 1 étage carré
Typologies hôtel entre cour et jardin
États conservations mauvais état

Dossier établi en 1986 dans la cadre du recensement du patrimoine industriel de la Somme, enrichi et mis à jour en 2003 dans le cadre de l'étude topographique d'Amiens métropole.

Statut de la propriété propriété publique
Éléments remarquables machine de production

Références documentaires

Documents d'archives
  • BM Amiens. Série 2 O1 ; 2 O1/77. Rues. Percements, élargissements, travaux divers. Rue Lamarck 1832-1837.

  • BM Amiens. Série 2 O1 ; 2 O1/559. Rues. Percements, élargissements, travaux divers. Rue Duthoit 1857-1915.

Documents figurés
  • Section I, dite de la ville intra-muros, 5e feuille, dessin par Desroches géomètre, 1851 (DGI).

Bibliographie
  • ROY, Paule. Chronique des rues d'Amiens. Amiens : CRDP, 1983.

    tome 7, p. 29
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Dufournier Benoît - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.