Dossier IA60001589 | Réalisé par
Ancien moulin à blé des Balleux, puis scierie
Copyright
  • (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes de la Picardie verte - Songeons
  • Hydrographies le Thérain
  • Commune Lachapelle-sous-Gerberoy
  • Lieu-dit les Balleux
  • Cadastre 1996 B 102
  • Dénominations
    moulin à blé, scierie
  • Appellations
    Moulin des Balleux
  • Parties constituantes non étudiées
    atelier de fabrication, bief de dérivation

Le moulin à blé, dit des Balleux, tient son nom de Charles de Lespinay, sieur de Balleux, qui possédait en 1711 le terrain sur lequel l'usine est construite. Ce moulin est mentionné lors du recensement de 1750. Il est équipé à l'origine d'une seule roue motrice par dessous. Mais en 1824, M. de Béthune, propriétaire demeurant au château de Grémévillers, lui donne une autre dimension et le complète d'une seconde roue à augets, construite en même temps que de nouveaux bâtiments de meunerie. L'ensemble est converti en 1865 en scierie mécanique. Celle-ci est malheureusement entièrement détruite lors d'un incendie en 1885. La reconstruction est immédiatement envisagée par le nouveau propriétaire, M. de Monchy, qui réorganise le site en intégrant les deux roues de moulin sous un même toit.

Après la cessation d'activité, le moulin est abandonnée. Aujourd'hui, il ne subsiste qu'une partie des murs arasés, les vestiges de la structure d'une des deux roues et quelques éléments du mécanisme de transmission.

En 1837, le moulin fonctionne avec une roue par dessous de 3,75 m de diamètre, et une roue par dessus, à augets de 9,95 de diamètre. Ces dispositions sont réglementées par arrêté préfectoral du 8 septembre 1853, qui régit également le régime des eaux, les deux vannes de décharge et le déversoir de 2 m de long qui leur est accolé.

Le moulin des Balleux est établi sur une dérivation de la rivière du Thérain. Il ne subsiste plus que des vestiges des murs gouttereaux en moellons de pierre et en brique.

  • Murs
    • brique
    • pierre
    • moellon
  • Énergies
    • énergie hydraulique
    • produite sur place
    • roue hydraulique verticale
  • État de conservation
    établissement industriel désaffecté, vestiges, menacé
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • AD Oise. Série M ; Mp 3703/2. Statistique industrielle du département de l'Oise, 1848.

  • AD Oise. Série M ; Mp 3742. Statistique industrielle du département de l'Oise, 1834.

  • AD Oise. Série S ; 7 Sp 271. Cours d'eau et usines. Lachapelle-sous-Gerberoy.

    Lachapelle-sous-Gerberoy.

Bibliographie

  • GRAVES, Louis. Précis statistique sur le canton de Songeons. Annuaire de l'Oise, 1842.

    p. 78
  • LHUILLIER, Victor. Le canton de Songeons illustré : notice géographique, historique, statistique, administrative agricole et industrielle. Beauvais : Schmutz, 1889.

Documents figurés

  • Plan d'intendance de la commune de Lachapelle-sous-Gerberoy, levé par Devert, arpenteur, 1785 (AD Oise ; 1 Cp 69/1).

  • Evêché de Beauvais, plan colorié du moulin de la Chapelle et des propriétés riveraines, XVIIIe s. (AD Oise ; G396. Plan 601).

  • Evêché de Beauvais, plan de situation du moulin et de la ferme de la Chapelle avant 1758 (AD Oise ; G397. Plan 602/2).

  • Evêché de Beauvais, plan du moulin, des prés de la Chapelle, 1769 (AD Oise ; G398. Plan 603).

Date d'enquête 2003 ; Dernière mise à jour en 2003
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général