Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien presbytère

Dossier IA80009723 inclus dans Le village de Ville-le-Marclet réalisé en 2009

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Reconstruit en 1859 par l'entrepreneur Alexis Machy, sur les plans de l'architecte départemental Jean Herbault, le presbytère de Ville-le-Marclet témoigne de la persistance de l'usage du pan de bois et du torchis. On remarquera quelques modifications par rapport aux plans de l'architecte, au sud, une pièce éclairée par deux fenêtres supplémentaires a été aménagée, conservant la distribution initiale à trois pièces.

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées cour, jardin
Dénominations presbytère
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Picquigny
Adresse Commune : Ville-le-Marclet
Adresse : 2 rue Marius-Sire , ancienne rue de l' Eglise
Cadastre : 1834 C 215, 216 ; 1999 AL 41

Selon les sources conservées aux archives départementales (séries O et V), le presbytère de Ville-Saint-Ouen aurait été reconstruit en 1780.

En 1858, l'édifice, en pan de bois hourdé en torchis, "humide et bas", est en très mauvais état. "Il est nécessaire d'en relever les façades et plancher pour l'assainir en lui donnant un peu plus d'élévation au-dessus du sol et d'en exhausser la hauteur d'étage. L'intérieur qui est dans un véritable état de délabrement est à restaurer complètement mais la distribution existante sera conservée".

L'architecte départemental Jean Herbault dresse les plans et devis pour sa reconstruction, en 1858. En juillet 1859, l'entrepreneur Alexis Machy est adjudicataire des travaux, achevés en janvier 1861.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1858, daté par source
Auteur(s) Auteur : Herbault Jean,
Jean Herbault (1807 - 1880)

Architecte établi à Amiens en 1841, domicilié 2 rue Napoléon (actuelle rue Lamarck), en 1862 (annuaires).

Né à Paris en 1807, fils de Pierre H. menuisier-ébéniste à Paris, il vient à Amiens en 1833.

Il travaille en collaboration avec l'architecte départemental Cheussey (restauration de la Cathédrale d'Amiens de 1834 à 1844).

Ami de la famille Duthoit, qui collabore étroitement à son chef d'oeuvre : la Visitation de Boulogne-sur -Mer détruite pendant la dernière guerre. Il est également l'auteur du monastère de la Visitation d'Orléans (1840-1850).

Architecte des Hospices et du Département de 1849 à 1858.

Il reçoit d'importantes commandes : le château de Regnière-Ecluse, l'hôtel de Franqueville, l'hôtel de Forceville et la gendarmerie d’Amiens.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte départemental, attribution par source
Auteur : Machy Alexis, entrepreneur, attribution par source

L'édifice comprend un logis entre cour et jardin. La petite cour plantée antérieure est close par un mur bahut. Le logis en rez-de-chaussée est construit en pan de bois et torchis enduit sur solin de brique ; les murs pignons saillants sont construits en calcaire appareillé en pierre de taille (au sud) et en briques et calcaire à assises alternées (au nord) et présentent des rampants à la française, dits "à couteaux". La couverture est en ardoises. Les huisseries anciennes et persiennes ont été conservées.

Murs calcaire pierre de taille
bois pan de bois
torchis enduit
Toit ardoise
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans pignon découvert
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99 O 3774. Ville-Saint-Ouen [Ville-le-Marclet] . Travaux communaux avant 1869.

Documents figurés
  • Ville-le-Marclet. Plan cadastral : section C, dessin à l'encre et au lavis sur papier, par Fauvel (géomètre du cadastre), 1834 (AC Ville-le-Marclet).

  • Elévation antérieure et coupe transversale du presbytère, par Herbault (architecte), 1858 (AD Somme ; 99 O 3774).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournier Bertrand - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.