Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien tissage de guipure Jamart-Payen, Hugues fils et Cie, broderie et dentelle mécaniques Graf, Manufacture Saint-Quentinoise de Broderies et Dentelles, confection de la Cotonnière de Saint-Quentin, puis confiserie La Vosgienne

Dossier IA02002961 inclus dans Les établissements industriels du faubourg Saint-Jean réalisé en 2006

Fiche

  • Vue de l'usine depuis le nord.
    Vue de l'usine depuis le nord.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • entrepôt industriel
    • cheminée d'usine
    • bureau
    • conciergerie
    • magasin industriel
    • logement

Dossiers de synthèse

Précision dénomination tissage de guipure
Appellations Jamart-Payen, Hugues fils et Cie, Graf, Manufacture Saint-Quentinoise, Cotonnière de Saint-Quentin, La Vosgienne
Destinations pépinière d'entreprises
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, entrepôt industriel, cheminée d'usine, bureau, conciergerie, magasin industriel, logement
Dénominations tissage, usine de broderie mécanique, usine de dentelle mécanique, usine de confection, confiserie
Aire d'étude et canton Saint-Quentinois - Saint-Quentin
Adresse Commune : Saint-Quentin
Lieu-dit : quartier Saint-Jean
Adresse : 188 bis à 194 bis rue du Président J.-F.-Kennedy , ancienne rue Cambrai
Cadastre : 2006 DH 365, 426, 427, 441 à 443

Vers 1884-1885, M. Jamart-Payen fait édifier sur ce site un tissage de guipure. Parallèlement, il conserve la maison de négoce qu'il exploite dans l'actuelle rue Anatole-France, fondée avant 1865 par Jean-Baptiste Payen-Baudoin. L'usine est reprise entre 1896 et 1898 par la société Hugues Fils et Cie, qui exploite alors une filature et un tissage de coton à Saint-Quentin, dans le faubourg Saint-Martin. En 1902, l'usine est acquise par Henri et Adolphe Graf, industriels originaires de Saint-Gall en Suisse qui transforment les ateliers en usine de broderie mécanique, et fondent en 1904 la société H. Graf et Cie. La fabrication de dentelle au fuseau est introduite dans les ateliers avant 1907.

L'usine, entièrement détruite au cours de la Première Guerre mondiale, est reconstruite par le cabinet d'architecture Malgras-Delmas à partir de 1921, grâce aux apports des indemnités de dommages de guerre perçus par Edouard Le Camus et son épouse Joséphine Cogne (héritière d'Edouard Cogne), pour l'usine de broderie mécanique Cogne du boulevard Richelieu (entièrement détruite). En 1926, ils fondent ensemble la Manufacture Saint-Quentinoise de Broderies et Dentelles. L'usine est reprise à la fin des années 1950 par La Cotonnière de Saint-Quentin (puis COTARIEL à partir de 1962) qui transforme les ateliers en usine de confection. Au début des années 1970, le site est repris par la Société d'Applications Textiles dont le siège est à Busigny (Nord).

En 1974, une partie de l'usine est alors réaménagée par l'Atelier d'Architecture et d'Urbanisme (G. Canonne, A. Delporte, J. Journel). De la fin de cette même décennie, jusqu'au milieu des années 1990, le site est repris par l'usine de confiserie La Vosgienne, jusqu'alors implantée boulevard Henri-Martin. Les locaux sont aujourd'hui occupés par une multitude d'entreprises de divers secteurs d'activité : artisans du bâtiments, publicitaires, tapissier automobile, entreprise de déménagement, chauffagiste, discothèque, etc.

Les ateliers sont équipés en 1885 de 4 métiers à guipure, puis 6 en 1890-1895. En 1910, l'usine est dotée d'une machine à vapeur de 40 ch.

Dans les années 1960, l'usine de confection emploie entre 90 et 150 salariés. L'usine de confiserie emploie 60 salariés en 1982, une quarantaine en 1988.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1881, porte la date
1921, daté par source
1974, daté par source
Auteur(s) Auteur : Malgras-Delmas Gustave, architecte, attribution par source
Auteur : Canonne, Delaporte, Journel, agence d'architecture, attribution par source
Personnalité : Le Camus Edouard, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Cogne Josephine, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Cotonnière de Saint-Quentin, commanditaire, attribution par source

Les ateliers, entièrement reconstruits en 1921, à l'exception d'une partie de la façade sur la route de Cambrai, sont composés d'une structure en béton armé, portant un toit terrasse en béton percé de lanterneaux, couverts de plaques translucides cintrées en matériau synthétique. Les murs gouttereaux sont en brique. La façade antérieure est percée régulièrement de grandes baies couvertes d'arc segmentaire aujourd'hui murées par des parpaings, façade rythmée verticalement par des piliers de brique, et surmontée de corniche masquant les lanterneaux. L'élévation des bureaux-magasins, construits aussi en rez-de-chaussée, en brique, est masquée par un bardage métallique. Enchâssé entre les ateliers et les bureaux, subsiste la conciergerie, composée d'un rez-de-chaussée sur cave et d'un étage de comble, couvert d'un petit toit à longs pans brisés à croupes. Près de l'usine subsistent un bâtiment en brique, probablement d'anciens logements, construit en rez-de-chaussée surmonté d'un étage en surcroît et couvert d'un toit à longs pans en tuile mécanique. Cet édifice porte en façade antérieure la date de 1881. La cheminée d'usine, de section circulaire, est en brique.

Murs brique
béton
métal
essentage de tôle
béton armé
Toit béton en couverture, matériau synthétique en couverture, ardoise, tuile mécanique
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, étage en surcroît, étage de comble
Couvertures terrasse
toit à longs pans
toit à longs pans brisés
croupe
Énergies énergie thermique
produite sur place
États conservations établissement industriel désaffecté, restauré

Les premiers établissements Graf furent fondés en 1868 à Rebstein (Suisse) par Henri Graf, qui installa une succursale à Saint-Quentin en 1893.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 24 à 93. Matrices des contributions personnelles et des patentes. 1864-1914.

    années 1885 (1 G 34), 1891 (1 G 40), 1895 (1 G 44), 1901 (1 G 67/68), 1907 (1 G 74/75)
  • AC Saint-Quentin. Série O ; 3 O 20. Estimation approximative des unités de vapeur installées dans les usines de Saint-Quentin - [vers 1910].

  • AC Saint-Quentin. Non coté. Matrices cadastrales - 3e série - 1911/1926, [les mêmes matrices sont conservées aux archives départementales : AD Aisne. 4 P 691/2 à 9].

    Jacques et Henri Graff - Case 2528
  • AC Saint-Quentin. Non coté. Copie de la matrice générale des contributions. 1961 - 1967.

  • AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire : casier sanitaire. Dossier n° 518-6 - Rue du Président J.-F.-Kennedy.

    1920 - Graf & Cie - Reconstruction
  • AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier n° 518-2 - Rue du Président J.-F.-Kennedy.

    1948 - Henri Graf - Manufacture Saint-Quentinoise de Broderies et Dentelles - Construction d'un garage
  • AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier n° 518-11 - Rue du Président J.-F.-Kennedy.

    1974 - Société d'Applications Textiles - Aménagement de bureaux
  • BM Saint-Quentin. Fonds local. Annuaires et almanachs.

    années 1865 à 1954
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 183. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    27-05-1925 - H. Graf & Cie - Dissolution
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 187. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    09-09-1926 - H. Graf & Cie - Remplacement de Adolphe G. par Henri G. comme liquidateur
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 188. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    14-05-1926 - Manufacture Saint-Quentinoise de Broderies et Dentelles - Création
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 135. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1925 - Dissolution de H. Graf & Cie ; 1926 - Création de la Manufacture Saint-Quentinoise de broderies et Dentelles
  • AD Aisne. 9409. Industrie - Etudes du Comité d'Etudes et de Liaison Interprofessionnel du Département de l'Aisne - Recensement des industries pour 1960, 1964, 1966 et 1868.

Documents figurés
  • Nouveau plan de Saint-Quentin monumental industriel et commercial. Plan imprimé, 75,5 x 106 cm, [1894], par Schneider (dessinateur), H. Rollet (graveur). (Musée Antoine Lécuyer).

  • Vue aérienne nord-ouest. Photogr. pos., n. et b., 11 h 30, altitude 2600 m., Focale 50, format 179 x 238 mm, 21/11/1918 (AD Aisne ; 28 Fi Saint-Quentin 15).

  • Usine de MM. Graf & Cie - Rue de Cambrai - St-Quentin [plan du rez-de-chaussée. Plan, tirage, 1 : 100, 141 x 68 cm, 08-12-1920, par Malgras-Delmas (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire : casier sanitaire. Dossier n°518-6 - Rue du Président J.-F.-Kennedy).

  • Usine de MM. Graf & Cie - Rue de Cambrai à St-Quentin [façade sur rue]. Plan, tirage, 2 fragments, 1 : 100, 138,5 x 42 cm, [1920], par Malgras-Delmas (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire : casier sanitaire. Dossier n°518-6 - Rue du Président J.-F.-Kennedy).

  • Usine de MM. Graf & Cie [plan par niveau de la maison de commerce projetée]. Plan, tirage, 1 : 100, 51 x 78 cm, 28-05-1921, par Malgras-Delmas (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire : casier sanitaire. Dossier n°518-6 - Rue du Président J.-F.-Kennedy).

  • Usine de MM. Graf & Cie à St-Quentin - Pavillon de concierge (sur la rue de Cambrai). Plan, tirage, 1 : 50, 53,5 x 69 cm, 07-04-1921, par Malgras-Delmas (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire : casier sanitaire. Dossier n°518-6 - Rue du Président J.-F.-Kennedy).

  • La fabrique de dentelles détruite. Impr. photoméc., 10,5 x 7,5 cm, [1918-1919]. Le Monde Illustré - La reconstitution des régions dévastées : L'Aisne 1918-1922. Tome 6, 65ème année, 1922. p. 68.

  • Ce qui restait de la machine à vapeur. Impr. photoméc., 11,5 x 9 cm, [1918-1919]. Le Monde Illustré - La reconstitution des régions dévastées : L'Aisne 1918-1922. Tome 6, 65ème année, 1922. p. 68.

  • Vue d'ensemble de l'usine Graf en voie de reconstitution, à Saint-Quentin. Impr. photoméc., 23 x 7 cm, [1921]. Le Monde Illustré - La reconstitution des régions dévastées : L'Aisne 1918-1922. Tome 6, 65ème année, 1922. p. 68.

  • Une des salles où seront installés les métiers automatiques et les métiers à bras. Impr. photoméc., 15 x 7,5 cm, [1921]. Le Monde Illustré - La reconstitution des régions dévastées : L'Aisne 1918-1922. Tome 6, 65ème année, 1922. p. 68.

  • S.A.T. Usine de textile rue de Cambrai - Façades actuelles - [façades] projetées. Plan, tirage, 1 : 100, 146 x 60 cm, 04-1974, par G. Canonne (architecte), A. Delaporte (architecte), J. Journel (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier n°518-11 - Rue du Président J.-F. Kennedy).

  • [Vue aérienne - détail]. Photogr. pos., coul., n°79, 17,5 x 24,5 cm, [1989] (BM Saint-Quentin. Photographies aériennes).

Bibliographie
  • CHAMBRE REGIONALE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE PICARDIE. Panorama des industries de Picardie : 1983. C.R.C.I., [1983].

  • CHAMBRE REGIONALE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE PICARDIE. Panorama des industries de Picardie : 1988. C.R.C.I., 1988.

  • La reconstitution des régions dévastées. Tome 6 : L'Aisne 1918-1922. Le monde Illustré, 65ème année, 1922 (Imprimerie E. Defossés, 1922).

    p. 68
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin - Pillet Frédéric - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.