Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne briqueterie Flet

Dossier IA00076593 réalisé en 1988

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • Cité ouvrière, dite cité Flet
    • Ancienne demeure du briquetier Eugène Flet-Beauvisage à Bourseville
    • excavation
    • four industriel
    • cheminée d'usine
    • hangar industriel
    • atelier de réparation
    • chaufferie
    • salle des machines
    • atelier de fabrication
    • logement d'ouvriers
    • remise
    • logement patronal
    • jardin
    • écurie
    • cour
Appellations Flet
Parties constituantes non étudiées excavation, four industriel, cheminée d'usine, hangar industriel, atelier de réparation, chaufferie, salle des machines, atelier de fabrication, logement d'ouvriers, remise, logement patronal, jardin, écurie, cour
Dénominations briqueterie, usine de petite métallurgie
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Friville-Escarbotin
Adresse Commune : Bourseville
Adresse : 319 rue de Martaigneville
Cadastre : 1982 F 352 à 355, 366 à 379

Les recensements de population indiquent que Pierre-Eugène Flet-Demaille, briquetier né à Bellancourt (Somme), est installé à Bourseville avant 1866. En 1872 et 1881, il est domicilié, rue de Martaigneville. L'entreprise est reprise par son fils Pierre-Eugène Flet-Beauvisage avant 1906, à cette date la briqueterie emploie dans le village près de 20 ouvriers et 3 chauffeurs (recensement de population).

L'ancienne briqueterie a été construite entre 1889 et 1896 et n'a cessé de s'agrandir durant la première moitié du 20e siècle avec la construction du bâtiment de fabrication principal contenant un four Hoffmann, des presses ainsi que d'une grande cheminée. Les hangars destinés au séchage de briques était édifiés à l'ouest de ce bâtiment principal tout comme la chaufferie qui comprenait la deuxième cheminée. La terre argileuse destinée à la production de briques était extraite à l'est du site de production.

La briqueterie a ensuite été augmentée d'ateliers en sheds pour une usine de petite métallurgie. La plus grande cheminée a été bombardée durant la seconde guerre mondiale et reconstruite dans les années 1950.

Bien que les matrices cadastrales ne comportent pas de dates de construction, celles-ci mentionnent la construction de cheminées, de fours, de générateur, de bâtiments contenant les machines à vapeur ainsi que les presses destinées à l’élaboration des briques, les bureaux, les magasins de charbon et 17 hangars.

Lors l'enquête de 1988, la briqueterie comportait encore les anciennes chaudières Crépelle Fontaine bitubulaire datée de 1892, une machine à vapeur Le Gavrian de 1982 et une extrudeuse Pèlerin. Selon des témoins locaux, les briques produites à la briqueterie auraient notamment servi à la construction de la sucrerie de Beauchamps, de l'église de Fressenneville ainsi que de nombreuses villas à Ault.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle

La briqueterie, à l'abandon depuis une vingtaine d'années, subsiste à l'état de ruine et est en voie de disparition.

Reste comme vestige, le four Hoffmann avec sa cheminée qui menace de s'effondrer et qui a été en partie amputée, la chaufferie et la salle des machines ainsi que la deuxième cheminée et les écuries.

Murs brique
pan de fer
Toit tuile mécanique, ciment en couverture
Étages sous-sol, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
shed
pignon couvert
croupe
Escaliers
Énergies énergie thermique
États conservations mauvais état, vestiges

Ce dossier de repérage du patrimoine industriel, établi en 1990 par Benoit Dufournier, a été mis à jour et enrichi par Frédéric-Nicolas Kocourek en 2014, dans le cadre de l'inventaire topographique du Vimeu industriel.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables machine de production

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série M ; 6M 124. Bourseville. Recensements de population.

    1872, 1881, 1906, 1911.
Documents figurés
  • Commune de Bourseville (Somme). La briqueterie, carte postale, vers 1920 (coll. part.).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Syndicat mixte Baie de Somme - Trois Vallées - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Kocourek Frédéric-Nicolas
Frédéric-Nicolas Kocourek

Enquêteur externe, chargé de l'inventaire du patrimoine du Vimeu industriel de 2014 à 2016.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.