Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne buerie des Islots, teinturerie, retorderie, usine d'impression sur étoffes, puis usine de blanchiment et teinturerie Vanbéghin (détruit)

Dossier IA02002839 inclus dans Les établissements industriels d'Oëstres réalisé en 2005

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Précision dénomination retorderie
Appellations Buerie des Islots, Vanbéghin
Dénominations usine de blanchiment, usine d'acide sulfurique, usine de teinturerie, usine de préparation de produits textiles, usine d'impression sur étoffes
Aire d'étude et canton Saint-Quentinois - Saint-Quentin
Adresse Commune : Saint-Quentin
Lieu-dit : Oëstres
Cadastre : 1821 E 416 à 424

Cette usine de blanchiment de toiles de lin, appelée Buerie des Islots, est attestée à la fin du 17e siècle. La pratique en cours appliquée tout au long du 18e siècle, est le lessivage et l'exposition sur pré. La buerie dispose alors d'eau en abondance provenant de la source du Grosnard, toute proche, et d'un réseau dense de canaux, délimitant des "islots", dans la zone marécageuse de la Somme, au pied des remparts de la ville. Elle est la propriété de Pierre de Joncourt en 1736, puis dans les années 1740 celle de M. Fromaget. A la fin du 18e siècle, cette usine de blanchiment, propriété de M. Dupuis, est l'une des quatre bueries que compte la ville de Saint-Quentin. En 1793, Jean-Baptiste Dupuis adjoint au blanchiment une usine de fabrication d'acide sulfurique, alors l'une des deux que comptent le département de l'Aisne (la seconde est à Chauny pour le service de la manufacture de Saint-Gobain). C'est à la même période qu'il adopte le procédé de blanchiment des toiles par le chlore mis au point par Berthollet dans les années 1780. Parallèlement, J.-B.Dupuis implante à la buerie des Islots un établissement de bains publics, en service jusque dans les années 1860. Au début des années 1840, Dupuis partage l'exploitation de l'usine de blanchiment avec Samuel Storer. C'est probablement à cette époque que la propriété de la Buerie des Islots change de mains, et de fonction. Des années 1860 à 1877, les ateliers sont occupés par un établissement d'impression sur étoffes employant moins de 25 tables d'impression exploitées par Jean-François Camus puis Alphonse Potentier associé à Victor Bocquillon. A la même période s'implante de petits ateliers de teinturerie exploités par Modeste Rouen puis sa veuve, et M. Fournet succédé par M. Vandroth. Enfin, dans les années 1870, Pierre Defaux crée sur ce site une retorderie de fils de coton, dotée de moins de 600 broches, en activité jusqu'à la fin du 19e siècle. Pourtant, dès 1890, une partie de l'ancienne buerie retrouve son activité d'origine. Léon Vanbéghin réinstalle des ateliers de blanchiment, auxquels il adjoint des ateliers de teinturerie. En décembre 1899, ses deux fils, Charles et Anatole, constituent la société Vanbéghin Frères. De nouveaux ateliers sont édifiés pendant les premières années du 20e siècle. Durant la Première Guerre mondiale, les bâtiments de l'usine sont durement touchés. La partie Ouest est complètement arasée ; les bâtiments Est sont éventrés. Finalement, à la suite d'une procédure d'expropriation, l'usine n'est pas restaurée : elle est rasée au cours des années 1920. Les frères Vanbéghin implantent de nouveaux ateliers de blanchiment et de teinturerie à quelques centaines de mètres, rue de la Chaussée Romaine. En 1914, l'usine est équipée de deux générateurs à vapeur datés de 1902 et 1909, et de deux machines à vapeur : l'une de 40 ch., du type Zimmermann construite en 1882 par la Société Anonyme des Constructions Mécaniques (Saint-Quentin), l'autre de 20 ch., du constructeur Vilain et Lecat. L'usine emploie trente-cinq ouvriers, un directeur et deux coloristes en 1914.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Énergies énergie thermique
produite sur place
États conservations détruit

Annexes

  • Association des bueries des Islots, d'Oëstres, d'Ostende en 1830

    M. Jean-Baptiste Dupuis, maire de la ville de Saint-Quentin, négociant-blanchisseur, demeurant au faubourg Saint-Martin ;

    M. Melchior Bethfort, négociant-blanchisseur, demeurant à Oëstre, banlieue de Saint-Martin ;

    MM. Clovis-Alexandre-Desiré Cordier et Stanislas Pluchart, négocians-blanchisseurs, associés sous la raison de commerce Pluchart-Brabant, demeurans tous deux au faubourg d'Isle de Saint-Martin,

    Et M. Célestin Brabant, négociant-blanchisseur, demeurant à Cambrai,

    Ont formé entr'eux une société en nom collectif, pour le blanchîment de tous les tissus en coton provenant de la fabrique de Saint-Quentin. Cette société a été ainsi constituée pour cinq années ; qui commenceront au premier février mil huit cent trente. La raison sociale est celle-ci : Dupuis, Brabant, Bethfort-Plomion et Pluchart-Brabant etc.

    Chacun des contractans ne met en société que son industrie comme blanchisseur, et conserve la libre disposition, la pleine et absolue propriété, ainsi que l'exploitation de son établissement dont il acquittera tous les frais et supportera toutes les charges, comme par le passé.

    Extrait de : Le Journal de la ville de Saint-Quentin et des communes environnantes, n°542, 03-01-1830, p. 5.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 6. Matrices cadastrales de la commune de Saint-Quentin - 1821.

  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 61. Matrice des propriétés baties [1842-1846].

    Dupuis Jean-Baptiste père (propriétaire) partage l'exploitation de la blanchisserie avec Samuel Storer
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 50 à 53. Registres des patentes pour les années 1861, 1862 et 1863.

    Jean-Louis Leleux - Jean-François Camus - Veuve Modeste Rouen
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 24 à 93. Matrices des contributions personnelles et des patentes. 1864-1914.

    années 1868 (1 G 25), 1877 (1 G 26), 1881 (1 G 30), 1885 (1 G 34), 1907 (1 G 74/75), 1914 (1 G 89/90)
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 54 à 59. Contributions et patentes : réclamations, avis, conclusions, décisions définitives.

    contestations de Jean-Louis Leleux (1864 - 1 G 54) de Pierre Defaux (1880 - 1 G 56)
  • AC Saint-Quentin. Non coté. Matrices cadastrales - 3e série - 1911/1926, [les mêmes matrices sont conservées aux archives départementales : AD Aisne. 4 P 691/2 à 9].

    case 5092 - Anatole et Charles Vanbéghin
  • AC Saint-Quentin. Série F ; 7 F 12. Conseil des Prudhommes - Liste des électeurs : patrons et ouvriers, 1883 à 1886.

    1885 - Léon Vanbéghin - né en 1843, teinturier à Saint-Quentin depuis 1867
  • AC Saint-Quentin. Série F ; 7 F 16 et 17. Conseil des Prudhommes - Listes électorales : Patrons, 1908 à 1927.

    Charles et Anatole Vanbéghin (né en 1870 et 1873), teinturiers depuis 1900
  • AC Saint-Quentin. Série O ; 3 O 20. Estimation approximative des unités de vapeur installées dans les usines de Saint-Quentin - [vers 1910].

    Vanbéghin - Teinturier - machine de 15 ch
  • BM Saint-Quentin. Fonds local. Annuaires et almanachs.

    années 1800 à 1914
  • AD Aisne. Série C ; C 799. [Correspondance de l'intendant d'Amiens].

    Conflit au sujet des travaux du canal, 1736 ca.
  • AD Aisne. Série P ; 4 P 691/10. Matrices des propriétés mixtes et non bâties - Première série (1827-1883).

    état des sections - Section E : parcelles 412 à 424, 434 - Dupuis
  • AD Aisne. Série P ; 4 P 691/11 à 19. Matrices des propriétés mixtes et non bâties - Première série (1827-1883).

    Coutte-Beranger et Consorts (folio 497) - Agombart-Cheval (folio 189)
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 128. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1900 - Création de Vanbéghin Frères
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 133. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1922 - Vanbéghin Frères - Nouveau siège rue de la Chaussée Romaine
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 180. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    24-02-1922 - Prorogation de la société Vanbéghin Frères fondée le 28/12/1899
Documents figurés
  • Recueil des plans des places du Royaume divisés par province fait en l'année 1693. Plan, manuscrit, couleur, 39 x 52 cm, 1 : 1740, 1693 (BN. Cartes et plans : Ge DD 4585, t4).

  • [L'environnement de la Buerie des Islots en 1712]. Plan, dessin à la plume, 59 x 24 cm, 1712, dessiné par Delatour François. (Musée Antoine Lécuyer).

  • Plan de Saint-Quentin. Plan, manuscrit, couleur, 1 : 100 toises, 44 x 58 cm, [1745]. (Musée Antoine Lecuyer).

  • Plan des prés et bâtiments de la buerie des Isleaux - Carton de plans, 7e pièce, archives de l'hôtel de ville de Saint-Quentin - [copie d'un plan du 18e siècle, postérieur à 1732]. Plan, calque collé, 72 x 55 cm, [n.d.], dessiné par Ch. Gomart. (Musée Antoine Lécuyer).

  • Ville de Saint-Quentin. Section d'Oëstre en 2 feuilles. 2e feuille. Plan cadastral, manuscrit, couleur, 1 : 2500, [1814-1821] (AC Saint-Quentin ; non coté).

  • Département de l'Aisne - Nouveau plan de St-Quentin agréé par S.A.R. Mme La Dauphine - Année 1826. Plan imprimé, lavis, retombe, 1 : 800, 1826, par H. Pelletier (géomètre). (Société Académique de Saint-Quentin ; non coté).

  • Plan de la ville de Saint-Quentin avec ses agrandissements sur l'emplacement des fortifications cédées à la ville par décret impérial du 28 avril 1810. Plan imprimé, surchargé en rouge (plan des fontaines), 1 : 4000, 58 x 77,5 cm, gravé en 1828, par Védié (architecte voyer), Pelletier (architecte), Tardieu Pierre (graveur). (AC Saint-Quentin. Série O ; 1 O 2. Voirie urbaine. Plan des rues, voies et ruelles - 1807 à 1860).

  • Plans d'alignements tracés suivant l'alignement proposé le 23 juin 1832 et suivants. Planche n° 6. Plan, encre et lavis, 100 x 65 cm, 16-08-1836, par H. Pelletier (géomètre). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; non coté).

  • Projet de rue sur le terrain de la Buerie des Islots, conduisant du boulevard Saint-Martin au Vieux Port à Saint-Quentin. Plan, encre et lavis, 1 : 500, 50,5 x 68 cm, 03-09-1861, par Bénard Pierre (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Voirie. Dossier n° 252 - rue des Islots).

  • Plan général de la buerie des Islots à Saint-Quentin - Projet de rue entre le boulevart St-Martin au Coulant Garant. Plan, encre et lavis, 1 : 1000, 104 x 68 cm, 04-10-1862, par Bénard Pierre (architecte). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Voirie. Dossier n° 136 - rue Crozat).

  • Nouveau plan de la ville de Saint-Quentin dressé et publié par Langlet libraire éditeur, 5 rue d'Isle. Plan, lithographie, [1 : 5000], 52 x 76 cm, [1881-1883], dessiné par Langlet (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Voirie. Dossier n° 47 - Rue Bénezet).

  • Ville de St-Quentin - Faubourg Saint-Martin - Projet d'assainissement du quartier dit de la Buerie des Islots - Avant-projet des rues à exécuter [extrait]. Plan, encre, 55 x 44 cm, 1 : 2000, 1-09-1889, par Peltier (géomètre). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Voirie. Dossier n° 125 - Rue du Coulant Garant).

  • Blanchisserie des Isleaux et fabrique d'acide sulfurique, appart[enan]t à Mr Dupuis père, à Saint-Quentin. Département de l'Aisne. Lithographie, 34 x 50 cm, 1821./ Dessiné par Pingret, Edouard. Dans : "Monumens, établissemens et sites les plus remarquables du département de l'Aisne". J.-B. Brayer. Paris : Engelmann-Ponthieu, 1821. Pl. 34.

  • 157 - Le bateau du père Wavrans au Vieux Port. Imp. photoméc. (carte postale), [n.d.] (BM Saint-Quentin. Fonds local : photographies aériennes).

  • 194 - Saint-Quentin - Panorama - Faubourg d'Isle - Eglise Saint-Eloi. Imp. photoméc. (carte postale), [1900-1914] (BM Saint-Quentin. Fonds local : cartes postales).

  • 102 - Saint-Quentin - Panorama, vue prise depuis la ferme Saint-Prix. Imp. photoméc. (carte postale), [1900-1914] (BM Saint-Quentin. Fonds local : cartes postales).

  • 25 - Saint-Quentin - Le Vieux Port. Imp. photoméc. (carte postale), [1900-1914] (BM Saint-Quentin. Fonds local : cartes postales).

  • [36e C]A - C 589 - St Quentin - Usine à gaz. Photogr. pos., n. et b., 15,2 x 23 cm, 15h, altitude 200 m, 1-10-1918 (BM Saint-Quentin. Fonds local : photographies aériennes).

  • Usine à gaz - Saint-Quentin - n° 013. Photogr. pos., n. et b., cliché n° 257, 18 x 24 cm, 27-03-1919 (AD Aisne ; 20 Fi 295).

  • Vue aérienne Ville. Photogr. pos., n. et b., 11 h 30, altitude 2600 m, focale 50, format 178 x 238 mm, 21-11-1918 (AD Aisne ; 28 Fi Saint-Quentin 4).

  • Bâtiments industriels - Mr Vanbeghin propriétaire - A Buerie des Islots - Plan de masse. Tirage de plan, 1 : 500, 20,5 x 31 cm, 23-06-1919, par G. Malgras-Delmas (architecte). (AD Aisne. Série R ; 15 R 1240. Dossier n° 5690 - Anatole Vanbeghin).

  • Propriété de M. Vanbeghin - Buerie des Islots - Usine - Plan du rez-de-chaussée. Tirage de plan, n° 1, 1 : 50, non mesuré, 24-10-1919, par G. Malgras-Delmas (architecte). (AD Aisne. Série R ; 15 R 1240. Dossier n° 5690 - Anatole Vanbeghin).

  • Propriété de M. Vanbeghin - Buerie des Islots - Usine - Plan du premier étage. Tirage de plan, n° 2, 1 : 50, non mesuré, 24-10-1919, par G. Malgras-Delmas (architecte). (AD Aisne. Série R ; 15 R 1240. Dossier n° 5690 - Anatole Vanbeghin).

  • Propriété de M. Vanbeghin - Buerie des Islots - Usine - Plan des combles. Tirage de plan, n° 3, 1 : 50, non mesuré, 24-10-1919, par G. Malgras-Delmas (architecte). (AD Aisne. Série R ; 15 R 1240. Dossier n° 5690 - Anatole Vanbeghin).

  • Propriété de M. Vanbeghin - Buerie des Islots - Usine - Façade et coupe. Tirage de plan, n° 4, 1 : 50, 1 : 50, 97 x 52 cm, 24-10-1919, par G. Malgras-Delmas (architecte). (AD Aisne. Série R ; 15 R 1240. Dossier n° 5690 - Anatole Vanbeghin).

Bibliographie
  • BRAYER, J.B.L. Statistique du département de l´Aisne, publiée sous les hospices de M. Le Comte de Floviac, préfet et de MM. Les membres du Conseil Général. Laon : imp. De Melleville, 1824-1825.

    pp. 265, 291, 292
  • MIROY-DESTOURNELLES. Annuaire du département de l'Aisne : pour l'année 1812, présenté à Monsieur Malouet, Baron de l'Empire, Chevalier de la Légion-d'honneur, préfet de ce département. Saint-Quentin : Moureau Fils, 1812.

    p. 75
  • Le Journal de la ville de Saint-Quentin et des communes environnantes.

    n°542, 03-01-1830, p. 5
  • PICARD, Charles. Saint-Quentin de son commerce et de ses industries (302-1789). Saint-Quentin : Jules Moureau, 1865. Tome 1.

    pp. 448-450
  • PICARD, Charles. Saint-Quentin de son commerce et de ses industries (1789-1866). Jules Moureau, 1867. Tome 2.

    p. 32
  • TERRIER, Didier. Les deux âges de la proto-industrie - Les tisserands du Cambresis et du Saint-Quentinois, 1730-1880. Paris : EHESS, 1996.

    pp. 71-72
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin - Pillet Frédéric