Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne cité d'employés de l'usine Usinor à Montataire, dite cité du Vignolle puis cité Bessemer

Dossier IA60001724 inclus dans Ancien moulin à blé Daden, puis usine de papeterie, puis usine métallurgique dite Forges et Fonderie de Montataire, puis Usinor, puis Sollac, puis Arcelor, puis Arcelor-Mittal-Montataire réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Cité du Vignolle, Cité Bessemer
Dénominations cité
Aire d'étude et canton Grand Creillois - Montataire
Adresse Commune : Montataire
Adresse : 1 à 39 rue Bessemer , 1 à 39 rue Pasteur , 1 à 14 rue Réaumur
Cadastre : AX

La cité du Vignolle, qui doit son nom au manoir et à la tour de Vignolle détruits lors du projet d'extension (non réalisé) de la cité, est projetée et construite par la société Usinor à partir de 1953. Ces réalisations s'inscrivent dans le programme de modernisation de l'usine lancé depuis 1947 et répondent également au manque de logements salubres que possède alors l'usine (les cités Louis-Blanc et Mertian datent de la fin du 19e siècle et du début du 20e siècle). La société Usinor prévoit à l'origine une cinquantaine de maisons, mais le projet est revu à la baisse et seuls 19 logements seront construits. La cité comprend plusieurs types de logements désignés par les lettres A, C et E (les types B et D semblent ne jamais avoir été construits). Ce sont tous des logements de type jumelé sauf les trois pavillons prototypes en préfabriqué réalisés par le Groupement Technique du Bâtiment et le bloc de trois maisons, oeuvre des architectes parisiens Demaret et Moncet. Les premières constructions concernent le modèle de type A (20 maisons projetées, 5 construites et encore visibles) : ces maisons sont élevées au début de la rue Bessemer à proximité du manoir de Vignolle. Simultanément, la société Usinor commande la réalisation des trois maisons en préfabriqué et du bloc de trois logements : ces constructions viennent lotir à la fin de l'année 1953 une parcelle située entre la rue Pasteur et la rue Bessemer. Au cours de la décennie 1950, des maisons de type C (une dizaine projetée, trois réalisées) sont construites entre la rue Bessemer et la rue de Nogent, de même qu'une maison de type E (toit à un pan) et six maisons jumelées « sans type ». Aujourd'hui, toutes ces maisons sont encore visibles.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1953, daté par source
Auteur(s) Auteur : Groupement Technique du Bâtiment, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Demaret J., architecte, attribution par source
Auteur : Moncet P., architecte, attribution par source
Personnalité : Société Usinor, commanditaire, attribution par source

Maison de type A : Ce sont des maisons de type jumelé construites en maçonnerie avec habillage de pierre à l'angle des bâtiments. Elles sont couvertes d'un toit en bâtière couvert de tuile mécanique. Le toit est percé d'un fronton-fenêtre couvert de deux versants de tuile mécanique. Les maisons sont entourées d'un jardin. Maison de type C : Ces maisons également de type jumelé sont construites en maçonnerie avec parement de pierre au rez-de-chaussée. Elles sont couvertes d'un toit à longs pans et croupes en tuile mécanique. Elles possèdent une petite entrée couverte située à l'arrière. Maison de type E : Cette maison de construction unique dans la cité est également une maison jumelée. Elle est construite sur un étage carré. Le rez-de-chaussée est habillé de pierre apparente, le premier étage est en maçonnerie. L'élévation se poursuit par une partie en brique rouge correspondant au départ du toit. Le toit à un pan couvert de tuile mécanique présente une forte inclinaison sud-nord. Les maisons prototype : Le bloc de trois maisons est une construction en préfabriqué en rez-de-chaussée habillée de pierre. Elle est couverte d'un toit en terrasse et de tôle. Elle abrite trois logements de 2, 3 et 4 pièces. Les maisons préfabriquées individuelles sont couvertes d'un toit à deux versants opposés. Elles sont en rez-de-chaussée, entourées d'un jardin et comprennent une entrée, une cuisine, 2 chambres et un living-room. Ces maisons sont entourées d'une clôture en fer d'origine, sans doute construite par la société Usinor. Elles possèdent également un garage en préfabriqué. D'autres types de maisons jumelées mais qui ne sont pas présentés comme tels sont visibles dans la cité : maison en rez-de-chaussée surélevé avec soubassement en pierre apparente et couverture à longs pans et croupes (quatre visibles) ou maisons en rez-de-chaussée surélevé avec un étage de comble (deux maisons visibles).

Murs pierre
bois
brique
maçonnerie
Toit tuile mécanique, tôle nervurée, tôle ondulée
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvertures terrasse
toit à un pan
toit à longs pans
toit en bâtière
croupe
pignon découvert
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Montataire. Série W ; sous-série 102W : 102W4. Permis de construire de la cité du Vignolle, 1953.

Documents figurés
  • Montataire. Tourelle du manoir de Vignolles. Impr. photoméc. (carte postale), n. et b., [début 20e siècle] (AC Montataire ; fonds local).

  • [Plan masse des maisons et cité du Vignolle]. Plan, papier, sans échelle, 1953 (AC Montataire ; 102W4).

  • [Modèle de maison préfabriquée proposée par le Groupement Technique du Bâtiment. Type standard (F3) ]. Plan, papier, sans échelle, Groupement Technique du Bâtiment (architecte), 1953 (AC Montataire ; 102W4).

  • [Plan masse du modèle de maison préfabriquée du Groupement Technique du Bâtiment]. Plan, papier, sans échelle, Groupement Technique du Bâtiment (architecte), 1953 (AC Montataire ; 102W4).

  • [Elévation du bloc de trois maisons en rez-de-chaussée construites pour la cité du Vignolle]. Plan, papier, sans échelle, Demaret et Moncet (architectes), 1953 (AC Montataire ; 102W4).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de l'Oise (c) Département de l'Oise ; (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise - Lorieux Clarisse