Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne école maternelle, puis salle des fêtes d'Athies

Dossier IA80002463 inclus dans Le bourg d'Athies réalisé en 2018

Fiche

Dénominations école maternelle, salle des fêtes
Aire d'étude et canton Santerre Haute-Somme
Adresse Commune : Athies
Adresse : rue du Dessous , rue de Morchevaux

Les sources conservées aux archives départementales indiquent que l'école enfantine est laïcisée en 1894, suite à la démission de la religieuse qui en assurait la direction, et qu'il convient de la rattacher à l'école de filles et non plus de l'école de garçons. Une habitante du village lègue, au bureau de bienfaisance, une maison, située à l'angle des rues du Dessous et de Morchevaux, maison construite en 1867 pour le négociant Victor Debucourt, qu'il est décidé d'approprier pour y aménager une école maternelle.

Une classe et un logement y sont aménagées, sur des plans de l’architecte Darcourt dressés en 1893. Les travaux sont réalisés en 1897 par Stombe-Bachelet, entrepreneur à Athies. L'édifice est également connu par les cartes postales du début du 20e siècle, qui montrent une maison en brique couverte d'un toit d'ardoises en pavillon. En rez-de-chaussée surélevé avec étage de comble, à l'arrière un portail donnant accès à une cour et un bâtiment en briques à l'arrière. Cour plantée antérieure fermée par un mur bahut surmonté d'une grille. Un obus tombe sur l’école le 5 août 1916.

L'architecte Emmanuel Chaine dresse les plans et devis de reconstruction de l'école en 1929. Les travaux sont exécutés par Albert Eymard, entrepreneur général. La réception définitive des travaux a lieu en 1933. Les plans en donnent la distribution intérieure : à l'est (côté rue) un dortoir, éclairé par des baies hautes, à l'ouest, une salle de jeux communiquant avec une salle de gymnastique, un réfectoire dans l'aile en retour d'équerre au sud, enfin un petit bureau de consultation médicale des enfants. Au sud, la cour est fermée par un mur et un portail (asile d'enfants d'Athies), les baies hautes sont traitées en lucarnes dans une toiture à la Mansart.

En 1937, la commune est imposée pour la construction d'une salle des fêtes, à cet emplacement. Une carte postale du milieu du 20e siècle montre le bâtiment à usage de salle des fêtes, qui occupe les locaux de l'école maternelle. Il présente des dispositions assez semblables au bâtiment existant actuellement. En 1990, suite à la construction d'une nouvelle salle polyvalente, l'édifice devient une propriété particulière.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1867, daté par source
1893, daté par source
1929, daté par source
Auteur(s) Auteur : Darcourt Omer Arthur,
Omer Arthur Darcourt (1849 - )

Architecte à Péronne. Né à Albert et installé à Péronne en 1884 (liste électorale), 47 rue Saint-Sauveur (recensement 1911).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Chaine Emmanuel,
Emmanuel Chaine

Architecte en chef du gouvernement, Saint-Germain-en-Laye.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Occupant une parcelle d'angle à pan coupé, l’édifice est composé d’un bâtiment principal, implanté perpendiculairement à la rue, et d’une cour en fond de parcelle dans laquelle se trouvent deux bâtiments. La cour antérieure (côté rue du Dessous) est occupée par une extension. Le bâtiment principal, en rez-de-chaussée surélevé, est construit en briques rouges et couvert d'un toit de tuiles en pavillon à demi-croupe. Il présente quatre travées en façade nord et sud et deux en pignon. Des traces de modification sont visibles telles que les baies occultés de l’étage.

Murs brique
Toit tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée surélevé

L'aménagement d'une école maternelle à Athies, en 1896, sur des plans de l'architecte O. Darcourt de Péronne, est une réalisation tardive rendue possible par un legs mettant une maison propre à cet usage à disposition du bureau de bienfaisance. Gravement endommagée durant la première guerre mondiale, sa reconstruction est confiée à l'architecte E. Chaine qui conçoit un équipement répondant aux exigences de la pédagogie moderne. Ce projet n'a peut-être pas été mis à exécution, l'aménagement d'une salle des fêtes à cet emplacement, en 1933, ayant finalement eu la préférence de la municipalité.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série O ; 99O 427. Athies. Administration communale.

  • AD Somme. Série 3P ; 3P 34/4. Athies. Propriétés bâties (1858-1882).

  • AD Somme. Série 10R ; 10R 142. Athies. Dossiers de dommages de guerre.

  • AD Somme. 2NUM 100. Notice historique et géographique sur la commune d’Athies (1897-1899).

Documents figurés
  • Athies (Somme). Aménagement d'une école enfantine. Plan général de la propriété, par Darcourt architecte, 1893 (AD Somme ; 99O 427).

  • 19. Athies (Somme). Ecole enfantine, carte postale, début 20e siècle (coll. part.).

  • Athies (Somme). Reconstruction de l'école maternelle. Plans, élévation et coupes, par E. Chaine architecte, 1929 (AD Somme ; 99O 427).

Bibliographie
  • CARTON Sophie, Athies en Vermandois, de la ville fortifiée au village. Saint-Quentin, 1992.

    p. 150.
  • CARTON Sophie, Athies en photos de 1900 à 2016, Péronne, 2016.

    p. 186.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Talal Elise