Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne ferme

Dossier IA80009805 inclus dans Le village d'Havernas réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin
    • cour
    • grange

Dossiers de synthèse

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées jardin, cour, grange
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Adresse Commune : Havernas
Adresse : 13 rue d' Amiens
Cadastre : 1832 B1 346 à 349 ; 1993 B1 567, 592

L'ancienne ferme réunit deux propriétés visibles sur le plan cadastral de 1832.

La première, formée d'un verger et d'une maison (B1 346-347) appartenait à Henry Hérondart, cultivateur. A son emplacement s'élève une grange, visible sur une carte postale du début du 20e siècle, qui montre le grand passage charretier, donnant accès à la cour en coeur de parcelle. Ce passage, qui n'apparaît plus sur une autre carte postale, antérieure à 1911, a pu être fermé lors de la réunion des deux propriétés.

La seconde (actuelle maison à passage charretier), formée d'une maison et d'un verger (B1 348-349), appartenait à Quentin Gavois, également cultivateur, décédé en 1841. La maison devient la propriété de sa fille et de son gendre, Philogenne Delhomelle manouvrier, qui fait construire une maison, imposée comme construction neuve en 1857 et agrandie en 1869.

Dans le recensement de 1851, Philogenne Delhomelle se déclare sayteur, puis journalier, dans ceux de 1872 et 1881.

La carte postale antérieure à 1911, donne une représentation de la maison, qui semble avoir alors une fonction commerciale.

L'arrêt de l'activité agricole dans le quatrième quart du 20e siècle a engendré un remaniement des bâtiments d'exploitation sur la cour.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle

Le logis en rez-de-chaussée surélevé est construit en pan de bois et torchis enduit sur un solin de brique, avec des murs-pignons de brique. Établi en bordure de rue sur un plan en L, il est traversé en partie sud par un passage charretier. L'ensemble est couvert d'un toit à longs pans en tuile mécanique. La grange qui prolonge le logis sur la rue est en pan de bois et torchis sur solin de brique, avec mur-pignon essenté de tôle. Elle est couverte d'un toit à longs pans en ardoise synthétique. Les anciens bâtiments d'exploitation sur la cour ont été remaniés, notamment l'ancienne étable en retour d'équerre annexée au logis.

Murs brique
bois pan de bois essentage de tôle
torchis enduit
Toit tuile mécanique, matériau synthétique en couverture
Étages rez-de-chaussée surélevé, étage de comble, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Typologies ferme avec logis et grange sur rue et passage charretier

Cette ancienne ferme comprend une maison à passage charretier latéral, sur la rue, construite vers 1854 et agrandie vers 1865. A droite, la haute grange disposant initialement d'un passage charretier fermé au début du 20e siècle, est reconstruite à l'emplacement d'une ancienne dépendance agricole, visible sur la cadastre napoléonien.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 423/4. Havernas. Matrice des propriétés foncières.

Documents figurés
  • Havernas. Plan cadastral : section B1, dessin à l'encre, à l'aquarelle et au lavis sur papier, Grévin fils et Ternisien géomètres, 1832 (AD Somme ; 3 P 1384/3).

  • Havernas. Rue d'Amiens, carte postale, Patou éditeur, début 20e siècle (coll. part.).

  • Havernas. Rue d'Amiens, carte postale, Patou éditeur, avant 1911 (coll. part.).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.