Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne filature de coton Deshouliers, puis Garnier-Parisis, filature de laine Boca-Wulvérick, tissage de coton Léon Frères puis Anta, puis confection Manutex

Dossier IA02002844 inclus dans Les établissements industriels et commerciaux de la ville close et des boulevards réalisé en 2005

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Précision dénomination filature de coton
filature de laine
tissage de coton
Appellations Deshouliers, Garnier-Parisis, Boca-Wulvérick, Léon Frères, Anta, Manutex
Destinations usine de confection, immeuble de bureaux, immeuble, magasin de commerce
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, entrepôt industriel, entrepôt commercial, bureau
Dénominations filature, tissage
Aire d'étude et canton Saint-Quentinois - Saint-Quentin
Adresse Commune : Saint-Quentin
Lieu-dit : Ville close
Adresse : 10 à 20 rue du Général-Foy , 3 bis à 7 rue de la Tour-Sainte-Catherine , 27 à 31 boulevard Victor-Hugo
Cadastre : 1821 D ; 2004 AI 110, 136

Vers 1825, Henri Pelletier édifie sur ce site une filature de coton qu'il n'exploite pas directement, contrairement à l'atelier de tissage de linge de table damassé, crée sur le site voisin vers 1817. Dans les années 1830, cette filature est exploitée par M. Deshouliers puis, dans les années 1840, par M. Garnier-Parisis. En 1851, la filature semble avoir disparu. Elle est reconstruite (ou simplement restaurée) en 1853 par Jean-Baptiste Couturié, nouveau propriétaire, et exploitant en association avec Auguste Boca-Wulvérick. Désormais, la production se réoriente vers la filature de laine. En 1872 Victor et Paul Boca, associés au sein de la société Boca-Wulvérick Frères, reprennent l'affaire. En 1891, l'entreprise cède son tissage à Ernest Boca, sans doute l'un des héritiers d'Auguste Boca. Paul Boca conserve la filature, mais elle cesse toute activité vers 1900. La société Léon Frères (Henri, Lucien et Eugène), spécialisée dans la fabrication de tissus fins de coton (pour cravates, layettes, devants de chemises, et pour l'aviation, etc.) reprend les ateliers vers 1905, pour y implanter un second tissage, en complément du premier, acquis vers 1895 rue des Patriotes (détruit). Durant la Première Guerre mondiale, les ateliers sont occupés par les services de réquisitions de la Deuxième Armée Allemande. Durement bombardée, l'usine est entièrement reconstruite à partir de 1920, sur les plans de l'architecte Malgras-Delmas, avant d'être remise en fonctionnement en 1922. Depuis 1919, Henri Léon s'est retiré de la société, au profit de Claude, fils de Lucien Léon. Finalement, en 1924, les pleins pouvoirs sont donnés à André Debenedetti, qui prend la tête de l'entreprise. Dans les années 1950, la firme Anta s'implante sur le site, et poursuit l'activité de tissage de coton jusqu'en mars 1970, date à laquelle elle est dissoute, absorbée par Delbart-Mallet, filiale du groupe britannique Courtaulds. Le site abrite alors une usine de confection, exploitée par la société Manutex jusqu'en 1983 environ. A partir de cette date, les anciens ateliers de tissage sont scindés et reconvertis en immeubles de bureaux, magasins de commerce, logements, etc. La filature est dotée en 1825 d'une machine à vapeur du constructeur saint-quentinois Casalis et Cordier, d'une puissance de 5 ch. En 1853, la nouvelle filature est équipée d'une machine à vapeur de 30 ch. Machine à vapeur de 45 ch en 1871. A la veille de la Première Guerre mondiale, les ateliers de tissage disposent d'une machine à vapeur de 70 ch. La filature totalise 6700 broches entre 1861 et 1873, 8880 en 1877, 10470 en 1881 (sur 30680 broches réparties dans six établissements lainiers à Saint-Quentin), 9800 dans les années 1890. Les ateliers de tissage comptent environ 175 métiers en 1907, 200 en 1914, 400 en 1922. La filature emploie 180 à 190 ouvriers dans les années 1870-1880 (dont une centaine de femmes et enfants). 281 ouvriers, dont 28 ouvriers de 12 à 16 ans et 3 de moins de 12 ans, en 1871. Dans les années 1960-1980, 90 à 130 salariés travaillent sur le site.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1853, daté par source
1920
Auteur(s) Auteur : Malgras-Delmas Gustave, architecte, attribution par source
Personnalité : Pelletier Henri, commanditaire
Personnalité : Couturié Jean-Baptiste, commanditaire
Personnalité : Léon Frères, commanditaire

L'usine se compose d'un vaste atelier de tissage, en rez-de-chaussée, couvert d'un toit à longs pans en tôle (initialement couvert de sheds). Les murs extérieurs sont en brique silico-calcaire ; la structure interne est constituée de poutres et poteaux à treillis, en métal. La façade sur le boulevard, initialement aveugle, a été percée lors du réaménagement en édifice commercial. Ces façades sont simplement animées par les ressauts formés par les poteaux de brique, agrémentés d'une ornementation géométrique en brique rouge. Deux édifices en brique silico-calcaire, l'ancienne maison de commerce rue du Général Foy et les magasins industriels rue de la Tour-Sainte-Catherine, s'adossent à l'atelier de tissage, entre lesquels s'intercale l'ancienne salle des machines. Ces deux bâtiments sont composés d'un étage de soubassement, de deux étages carrés et d'un étage de comble. L'un est couvert d'un toit à longs pans à croupe en tuile mécanique, l'autre, de plan triangulaire, d'un toit à trois pans brisés et une croupe. Les façades sont rythmées par les travées formées de larges baies rectangulaires à linteau métallique dont les allèges sont en retrait par rapport aux trumeaux. Les baies du rez-de-chaussée et du second étage de la façade sur rue de la maison de commerce font exception : elles sont couvertes d'arcs segmentaires en brique à clef en pierre de taille en calcaire. Ces façades sont parcourues au rez-de-chaussée et au second étage par des ornements géométriques en brique rouge (guirlandes). L'entablement est formé d'une frise de brique rouge évoquant des tables d'attente, et d'une corniche où alternent briques rouges et silico-calcaires, en boutisses et en dents d'engrenage.

Murs métal
calcaire
brique
brique silico-calcaire
pierre de taille
Toit tuile mécanique, ardoise, tôle nervurée
Étages étage de soubassement, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
toit à longs pans brisés
croupe
Énergies énergie thermique
produite sur place
États conservations établissement industriel désaffecté

Au milieu des années 1860, Couturié et Boca-Wulverick implantent un tissage de laine à quelques centaines de mètres, en bordure du canal (rue de Tour-Y-Val). Fondée par Charles et Alexandre Léon en 1873 pour le "négoce de tissus de Saint-Quentin, de Tarare, d'Alsace et de Suisse", la société Léon frères a son siège à Paris, rue du Sentier. Elle a succédé à la société Léon Aîné, dont la maison de négoce est attestée, dès les années 1850 à Saint-Quentin, rue du Gouvernement.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Saint-Quentin. Série D ; 3 D 85. Correspondance générale - Travail des enfants dans les manufactures - Arrondissement de Saint-Quentin. Liste des manufactures, usines, ateliers et fabriques soumis à la loi du 22 mars 1841. [1869].

    Wulvérick et Boca
  • AC Saint-Quentin. Série F ; 3 F 4. Statistiques.

    Année 1877
  • AC Saint-Quentin. Série F ; 3 F 5. Statistiques.

    Années 1873, 1876, 1877, 1878, 1882
  • AC Saint-Quentin. Série F ; 7 F 12. Conseil des Prudhommes - Liste des électeurs : patrons et ouvriers, 1883 à 1886.

    Victor Boca, fabricant de tissus depuis 1872 à Saint-Quentin (né le 18 mai 1842)
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 24 à 93. Matrices des contributions personnelles et des patentes. 1864-1914.

    années 1868 (1 G 25), 1877 (1 G 26), 1881 (1 G 30), 1885 (1 G 34), 1891 (1 G 40), 1895 (1 G 44), 1901 (1 G 67/68), 1907 (1 G 74/75), 1914 (1 G 89/90)
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 50 à 53. Registres des patentes pour les années 1861, 1862 et 1863.

    Wulvérick Auguste et Couturié Jean-Baptiste - Filature de laine
  • AC Saint-Quentin. Série G ; 1 G 61. Matrice des propriétés baties [1842-1846].

    Henri François Pelletier (architecte), propriétaire - Filature et atelier d'apprêt
  • AC Saint-Quentin. Série I ; 5 I 2-1. Rapport de l'ingénieur des ponts-et-chaussées contenant diverses observations sur le résultat de la visite qu'il a faite des appareils à vapeur en activité dans les usines de l'arrondissement de Saint-Quentin. Rapport expédié le 25-11-1850 par la sous-préfecture au maire de Saint-Quentin.

    Garnier-Parisis - Filature de coton
  • AC Saint-Quentin. Série I ; 5 I 2. Hygiène et salubrités - Etablissements insalubres et dangereux - [1836-1877].

    autorisation du 11 janvier 1853 - Wulvérick et Couturié (filature de laine) - 2 chaudières et 1 machine à vapeur (30 ch.)
  • AC Saint-Quentin. Série O ; 3 O 20. Estimation approximative des unités de vapeur installées dans les usines de Saint-Quentin - [vers 1910].

  • AC Saint-Quentin. Non coté. Copie de la matrice générale des contributions. 1961 - 1967.

  • AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; non coté. Cadastre - Etat des sections en 1831.

    Henry Pelletier (architecte) - Maison, bâtiment, manufacture
  • AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 277 - Rue du Général-Foy. Léon Frères - Reconstruction - 1920, 1922.

  • AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 600 - Rue Tour-Sainte-Catherine.

    SA Bianchi - Aménagement de bureaux, atelier de montage, réserve de matériel électrique, parking -1979.
  • AD Aisne. Série P ; 4 P 691/10. Matrices des propriétés mixtes et non bâties - Première série (1827-1883).

    état des sections (1831) - H. Pelletier ; registre des augmentations et des diminutions (1851, 1853, 1856)
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 126. Tribunal de commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1873 - Création de la société Léon Frères et Cie par Charles et Alexandre Léon ; 1886 - Création de la société Léon Frères par Charles et Alexandre Léon
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 127. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1889 - Création de la société Léon Frères par Charles et Henri Léon
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 128. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1899 - Prorogation de la société Léon Frères
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 131. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1919 - Prorogation de la société Léon Frères
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 134. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1924 - Société Léon Frères - Attribution des pleins pouvoirs à André Debenedetti
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 180. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    1922 - Société Léon Frères (Henri, Lucien et Eugène) - Retrait de Henri Léon, entrée de Claude L., fils de Lucien
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 184. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    1925 - Attribution des pleins pouvoirs à André Debenedetti
  • AD Aisne. 9409. Industrie - Etudes du Comité d'Etudes et de Liaison Interprofessionnel du Département de l'Aisne - Recensement des industries pour 1960, 1964, 1966 et 1868.

  • AD Aisne. 9410. Industrie - Implantations industrielles de 1964 à 1966 - Mouvement des entreprises : 1960, 1967 à 1969.

  • BM Saint-Quentin. Fonds local. Annuaires et almanachs.

    années 1855 à 1943
Documents figurés
  • Peignage, filature, retordage de laines - Tissage mécanique et à la main - Boca-Wulverick Frères à Saint-Quentin (Aisne). Papier à en-tête, 24-03-1876 (AC Saint-Quentin. Série F ; 3 F 5. 1880-1894 - Statistiques).

  • Peignage et filature de laines - Tissage mécanique - Saint-Quentin (Aisne) - Boca-Wulverick Frères. Papier à en-tête, 24-03-1887 (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Voirie. Dossier n° 491 - Rue de Vicq).

  • Peignage et filature de laines à façon - Boca-Wulverick Frères. Papier à en-tête, 29-04-1892 (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Voirie. Dossier n° 472 - Rue de la Tour-Sainte-Catherine).

  • Tissage mécanique de laines - Ernest Boca - St-Quentin - Aisne. Papier à en-tête, 18-07-1881 (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Voirie. Dossier n° 224 - Rue de la Grange).

  • Léon Frères. Papier à en-tête, 23-10-1922 (AD Aisne. Série U ; 255 U 180. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions - 2e semestre 1922).

  • Ville de Saint-Quentin. Supplément à la section D de la ville. 3e feuille. Plan cadastral, manuscrit, couleur, 1 : 2500, [1821-1831] (AC Saint-Quentin ; non coté).

  • Usine de MMrs Léon Frères - Maison de commerce rue du Général Foy à Saint-Quentin. Tirage de plan, 98 x 64 cm, 15-05-1920, par Malgras-Delmas (géomètre). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 277 - Rue du Général-Foy. Léon Frères - Reconstruction - 1920).

  • Usine de MMrs Léon Frères - Boulevard Victor-Hugo à Saint-Quentin - Plan d'ensemble. Tirage de plan, 1 : 100, 104 x 63 cm, 03-02-1920, par Malgras-Delmas (géomètre). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; Permis de construire. Dossier 277 - Rue du Général-Foy. Léon Frères - Reconstruction - 1920).

  • Plan de la ville de Saint-Quentin avec ses agrandissements sur l'emplacement des fortifications cédées à la ville par décret impérial du 28 avril 1810. Plan imprimé, surchargé en rouge (plan des fontaines), 1 : 4000, 58 x 77,5 cm, gravé en 1828, par Védié (architecte voyer), Pelletier (architecte), Tardieu Pierre (graveur). (AC Saint-Quentin. Série O ; 1 O 2. Voirie urbaine. Plan des rues, voies et ruelles - 1807 à 1860).

  • Plans d'alignements tracés suivant l'alignement proposé le 23 juin 1832 et suivants. Planche n° 7. Plan, encre et lavis, 100 x 65 cm, 16-08-1836, par H. Pelletier (géomètre). (AC Saint-Quentin. Service de l'Urbanisme ; non coté).

  • Nouveau plan de Saint-Quentin monumental industriel et commercial. Plan imprimé, 75,5 x 106 cm, [1894], par Schneider (dessinateur), H. Rollet (graveur). (Musée Antoine Lécuyer).

  • 197 - Saint-Quentin - Panorama - Usine à gaz - Quartier des Islots. Imp. photoméc. (carte postale), [n.d.] (BM Saint-Quentin. Fonds local : cartes postales).

  • Saint-Quentin - Usine à gaz - n° 257 - 27-3-19. Photogr. pos., n. et b., cliché n° 257, 18 x 24 cm, 27-03-1919 (AD Aisne ; 20 Fi 300).

  • Vue aérienne. Photogr. pos., n. et b., altitude 6000 m, focale 50, format 178 x 238 mm, 18-06-1918 (AD Aisne. 28 Fi Saint-Quentin 2).

  • [36e C]A - C 589 - St Quentin - Usine à gaz. Photogr. pos., n. et b., 15,2 x 23 cm, 15h, altitude 200 m, 1-10-1918 (BM Saint-Quentin. Fonds local : photographies aériennes).

  • Saint-Quentin (Aisne) - Le tissage Léon Frères, boulevard Victor-Hugo. Imp. photoméc. (carte postale), [1918] (BM Saint-Quentin. Fonds local : cartes postales).

  • [Les ateliers en ruine boulevard Victor-Hugo, 1918]. Photograph. pos., n. et b., non mesurée, [1919] (AC Saint-Quentin ; non coté).

  • Ruine d'une salle de tissage. Impr. photoméc., 8 x 6 cm, [1918]. Le Monde Illustré - La reconstitution des régions dévastées : L'Aisne 1918-1922. Tome 6, 65ème année, 1922. p. 64.

  • Le tissage Léon Frères, rue des Patriotes. Impr. photoméc., 12 x 8,5 cm, [1918], par la section photographique de l'Armée. Villes de Picardie. Malo, Henri. Paris - Bruxelles : G. Van Oest & Cie, 1920. pl. 10.

  • Tissage Léon Frères - Boulevard Victor-Hugo - Saint-Quentin. Dessin imprimé, 16,5 x 6,5 cm, [1922-1924]. L'Illustration Economique et Financière. L'Aisne, supplément au numéro du 01/11/1924. p. 39.

  • Façade de l'usine Léon Frères sur le boulevard Victor-Hugo. Impr. photoméc., 11,5 x 8,5 cm, [1920-1922]. Le Monde Illustré - La reconstitution des régions dévastées : L'Aisne 1918-1922. Tome 6, 65ème année, 1922. p. 64.

  • Une salle de tissage dans la nouvelle usine. Impr. photoméc., 23 x 11,5 cm, [1921] Le Monde Illustré - La reconstitution des régions dévastées : L'Aisne 1918-1922. Tome 6, 65ème année, 1922. p. 64.

  • [Vue aérienne vers 1925]. Photogr. pos., n. et b., série C 77 - n° 15, 23 x 16,5 cm, [vers 1925], par la Compagnie Aérienne Française (BM Saint-Quentin. Fonds local : photographies aériennes).

  • [Vue aérienne de Saint-Quentin vers 1933-1936]. Photogr. pos., n. et b., série H 306, 23 x 16,5 cm, [1933-1936], par la Compagnie Aérienne Française (BM Saint-Quentin. Fonds local : photographies aériennes).

  • [L'usine boulevard Victor-Hugo en 1983]. Photogr. pos. (diapositive), 1983. Photographie de Catherine Chaplain (BM Saint-Quentin. Fonds local).

  • [L'usine rue du Général Foy en 1983]. Photogr. pos. (diapositive), 1983. Photographie de Catherine Chaplain (BM Saint-Quentin. Fonds local).

  • [La cour intérieure et la cheminée d'usine en 1983]. Photogr. pos. (diapositive), 1983. Photographie de Catherine Chaplain (BM Saint-Quentin. Fonds local).

  • [Vue aérienne du site vers 1989]. Photogr. pos., coul., n°72, 17,5 x 24,5 cm, [1989] (BM Saint-Quentin. Fonds local : photographies aériennes).

Bibliographie
  • L'Aisne. L'Illustration Economique et Financière, supplément au numéro du 01/11/1924.

    p. 39
  • Art et textile picards : St-Quentin, Amiens, Beauvais, Prestige de la qualité et de l'élégance. Paris : Editions Mauranchon-Lamy, 1949.

  • CHAMBRE REGIONALE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE PICARDIE. Panorama des industries de Picardie : 1983. C.R.C.I., [1983].

  • L´exposition universelle de 1867 étudiée au point de vue des intérêts du département de l´Aisne. Laon : Imprimerie de H. de Coquet et G. Stenger, 1868.

    p. 345
  • GRENEZ, Henri. Exposition Universelle de 1878 - Rapport à la Société Industrielle de Saint-Quentin sur les tissus de laine et de soie. In Société Industrielle de Saint-Quentin et de l'Aisne, bulletin n°22, mai 1879.

    p. 37
  • PICARD, Charles. Résumé d'une étude sur la ville de Saint-Quentin, son commerce et ses industries. Imprimerie J. Moureau, 1880.

    p. 129
  • Qui fabrique Quoi ? Répertoire des industriels et producteurs de l'Aisne. Saint-Quentin : CCI de l'Aisne, [1972].

  • La reconstitution des régions dévastées. Tome 6 : L'Aisne 1918-1922. Le monde Illustré, 65ème année, 1922 (Imprimerie E. Defossés, 1922).

    p. 64
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin - Pillet Frédéric - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Chaplain Catherine - Sené Michel