Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne filature de coton Georges Morel et Cie, Filature et Tissage de Gauchy, filature de la Cotonnière de Moislains, usine de produit textile non tissé SODIMATEX

Dossier IA02002906 réalisé en 2005

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Précision dénomination filature de coton
Appellations Morel Georges et Compagnie, Société Anonyme de Filature et Tissage de Gauchy, Cotonnière de Moislains, SODIMATEX
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, entrepôt industriel, bureau, salle des machines, usine de teinturerie
Dénominations filature, tissage, usine de produit textile non tissé
Aire d'étude et canton Saint-Quentinois - Saint-Quentin
Adresse Commune : Gauchy
Adresse : 104 rue Pierre-Sémard
Cadastre : 2005 AK 68

Vers 1906-1907, Georges Morel, négociant-fabricant de tissus depuis 1872, fait édifier sur ce terrain une filature spécialisée dans le retordage de fils de coton, qu'il exploite en association avec son fils Louis Morel jusqu'en 1909, sous la raison sociale G. Morel et Cie, puis semble l'exploiter seul après cette date. A la veille de la Première Guerre mondiale, l'usine est dotée d'une teinturerie. Si les bâtiments de l'usine paraissent en grande partie épargnés lors du conflit, en revanche le matériel réquisitionné doit être renouvelé.

En 1926, Georges Morel fait apport de son usine lors de la création d'une nouvelle société, la Société Anonyme de Filature et de Tissage de Gauchy, dont il est administrateur, aux côtés de plusieurs autres industriels du textile saint-quentinois tels que Robert Touron, René Décaudin, etc. Trois ans plus tard, la société fusionne avec les Etablissements E. Touron, tandis que la teinturerie est démolie.

Vers 1937, l'usine est reprise par la Cotonnière de Moislains, société implantée à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Saint-Quentin, dans la Somme. De nouveaux ateliers sont reconstruits probablement dans les années 1930-1940. L'activité de la filature, seule conservée après 1937, est stoppée en 1967. A la fin des années 1990, les ateliers ont été repris par la Société d'Enduction et Tapis Automobile (SETA) puis par la Société de Distribution de Matériaux Textiles (SODIMATEX, du groupe Trèves), fabricant de produit textile non tissé, spécialisé dans la production de moquettes à destination de l'industrie automobile. Cette usine est équipée de deux chaînes de production, l'une de tuft, l'autre d'enduction. La fermeture des ateliers de la SODIMATEX est programmée pour 2008.

L'usine est équipée à l'issue de la Première Guerre mondiale de continus à filer Brooks et Doxey (Manchester) totalisant 9 000 broches.

Les ateliers emploient 125 salariés en 1957, 140 en 1968, 60 salariés en 2005.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Personnalité : Morel Georges, commanditaire
Personnalité : Cotonnière de Moilains, commanditaire

De l'usine antérieure à 1914, il ne subsiste que l'ancienne salle des machines (masquée par les constructions de l'entre-deux-guerres), un haut bâtiment en rez-de-chaussée, en brique, couvert d'un toit à longs pans en tuile mécanique. Les bâtiments postérieurs sont reconstruits en béton armé, probablement à remplissage de brique enduite. Elle se décompose en trois parties, chacune disposant d'un système de couvrement différent. Bordant la cour, les bureaux partagés en deux volumes, l'un en rez-de-chaussée et couvert d'une terrasse, l'autre à un étage carré couvert d'un demi berceau segmentaire en béton armé, qui se prolonge horizontalement. A l'arrière des bureaux en rez-de-chaussée, un espace d'usage initial inconnu (peut-être un atelier d'entretien), couvert d'un demi berceau segmentaire en béton armé, vient apporter partiellement à l'atelier de fabrication voisin un éclairage latéral oriental. Cet atelier, à usage aujourd'hui d'entrepôt industriel, est le volume le plus vaste de l'usine. De plan rectangulaire, il est couvert d'une série de neuf vastes sheds ovoïdes en béton armé. Ces derniers s'appuient sur des poutres cintrées (béton précontraint ?), reposant côté est sur des éléments horizontaux, chacun étant supporté par deux poteaux cylindriques en béton entretoisés. Côté ouest, les supports sont constitués de simples poteaux sur lesquels viennent prendre appui le voûtement de l'atelier voisin. Ce dernier, aujourd'hui principal atelier de fabrication occupé par la chaîne d'enduction, moins large que le précédent, est couvert d'une série de huit voûtes, constituées de croisées de deux voûtes en berceau segmentaire, en béton armé. L'éclairage de cet atelier est assuré par un bandeau de larges baies orientées à l'ouest. En fond de parcelle, l'actuel atelier de tuft est constitué d'une rangée de colonnes de fonte, de large diamètre, sur lesquelles reposent des poutres rivetées, portant un toit-terrasse. Ces poutres reposent latéralement sur des murs gouttereaux où alternent piliers (brique enduite ou béton armé ?) et larges baies vitrées.

Murs béton
métal
brique
enduit
béton armé
béton précontraint
Toit tuile mécanique, béton en couverture, verre en couverture
Étages 1 étage carré
Couvrements voûte en berceau segmentaire
en béton armé
Couvertures terrasse
shed ovoïde
toit à longs pans
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Saint-Quentin. Série F ; 7 F 12. Conseil des Prudhommes - Liste des électeurs : patrons et ouvriers, 1883 à 1886.

    Georges Morel (né le 19-01-1853) - Fabricant de tissus depuis 1872
  • AC Saint-Quentin. Série F ; 7 F 16 et 17. Conseil des Prudhommes - Listes électorales : Patrons, 1908 à 1927.

    Georges Morel (né en 1853) - Fabricant de tissus depusi 1872 ; Louis Félix Morel (né en 1879) - Retordeur depusi 1901
  • AD Aisne. Série P ; 4 P 340 - Matrices cadastrales de Gauchy.

    Deuxième série (1882) - Case 133 - Morel Georges ; Troisième série (1926) - Cases 76, 77, 107, 108 - Morel Georges, Filature et Tissage de Gauchy, Ets Touron, La Cotonnière de Moislains
  • AD Aisne. Série R ; 15 R 1158. Dommages de guerre. Dossier n°5106 - La Cotonnière de Saint-Quentin.

  • AD Aisne. Série U ; 255 U 171. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    30-12-1909 - G. Morel et Fils - Dissolution
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 187. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    17-02-1926 - S.A. Filature et Tissage de Gauchy - Création
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 190. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    28-01-1929 - Apport fusion de la S.A. de Filature et Tissage de Gauchy aux Etablissements E. Touron
  • AD Aisne. Série U ; 255 U 191. Justice de Paix de Saint-Quentin - Actes de sociétés - Constitutions - Statuts - Dissolutions.

    23-03-1929 - Ets Touron - Augmentation de capital après apport de la S.A. Filature et Tissage de Gauchy
  • AD Aisne. Série U ; 289 U 135. Tribunal de Commerce de Saint-Quentin - Dépôt des actes de sociétés - Registres d'enregistrement.

    1926 - S.A. Filature et Tissage de Gauchy - Création
  • AD Aisne. 9409. Industrie - Etudes du Comité d'Etudes et de Liaison Interprofessionnel du Département de l'Aisne - Recensement des industries pour 1960, 1964, 1966 et 1868.

  • AD Aisne. 9411. Industrie .

    Liste des établissements classés recensés au 1er janvier 1965
  • BM Saint-Quentin. Fonds local. Annuaires et almanachs.

    années 1908 à 1954
Documents figurés
  • Retorderie de fils sur continus - Georges Morel. Papier à en-tête, 20-07-1921 (AD Aisne. Série R ; 15 R 1158. Dommages de guerre. Dossier n° 5106 - La Cotonnière de Saint-Quentin).

  • Vue aérienne. Photogr. pos., n. et b., 16 h, altitude 5000 m., format 178 x 238 mm., 30-06-1918 (AD Aisne ; 28 Fi Saint-Quentin 1).

  • XIe CA. F55. E 715 - Gare de St Quentin - 22.7.17 - 18 h - Al[titu]de 900 m - FX 120. Photogr. pos., n. et b., 24 x 17,5 cm, 18 h, altitude 900 m, 22-07-1917 (BM Saint-Quentin. Fonds local : photographies aériennes).

  • [Ateliers de la retorderie en 1919]. Impr. photoméc., 7,5 x 6 cm, [1919]. L'Illustration Economique et Financière. L'Aisne, supplément au numéro du 01/11/1924, p. 38.

  • [Ateliers de la retorderie reconstitués]. Impr. photoméc., 7 x 6 cm, [1920-24]. L'Illustration Economique et Financière. L'Aisne, supplément au numéro du 01/11/1924, p. 38.

Bibliographie
  • L'Aisne. L'Illustration Economique et Financière, supplément au numéro du 01/11/1924.

  • Art et textile picards : St-Quentin, Amiens, Beauvais, Prestige de la qualité et de l'élégance. Paris : Editions Mauranchon-Lamy, 1949.

  • FIETTE, André. Le Département de l'Aisne : étude géographique et économique. Bordas, 1960.

    p. 244
  • GROUPEMENT DE PROFESSIONNELS DES INDUSTRIES TEXTILES ET DE L'HABILLEMENT DE L'AISNE. Textil'Aisne : l'annuaire 98-99. 1998.

  • La reconstitution des régions dévastées. Tome 6 : L'Aisne 1918-1922. Le monde Illustré, 65ème année, 1922 (Imprimerie E. Defossés, 1922).

    p. 102
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin (c) Communauté d'agglomération et ville de Saint-Quentin - Pillet Frédéric - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.