Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne filature Vve Dieu, puis carderie-filature Galland, puis tissage Bloch Meyer et Cie, puis filatures de Daours, devenues usine de roulements Rouca, puis usine de construction électrique Sté SCRM

Dossier IA00076450 réalisé en 1987

Fiche

  • Vue aérienne, flanc sud ouest.
    Vue aérienne, flanc sud ouest.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cheminée d'usine
    • bâtiment d'eau
    • bureau
    • atelier de fabrication
    • entrepôt industriel
    • magasin industriel
    • conciergerie
    • cour
    • cité ouvrière
Appellations Galland , Bloch Meyer et Cie , filatures de Daours , Rouca , Sté SCRM , Veuve Dieu
Destinations filature, tissage, usine de roulements, usine de construction électrique
Parties constituantes non étudiées cheminée d'usine, bâtiment d'eau, bureau, atelier de fabrication, entrepôt industriel, magasin industriel, conciergerie, cour, cité ouvrière
Dénominations filature
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Corbie
Hydrographies Somme canal de la
Adresse Commune : Daours
Adresse : rue de la Vieille-Somme
Cadastre : 1978 AC 33 à 45

Selon G. H. Quignon (1902), la filature est créé, vers 1875, par la Veuve Dieu comme annexe de sa filature de Villers-Bretonneux, à l'emplacement d'un ancien moulin à huile. A sa mort, le site est repris par M. Galland, filateur de Rosières, qui le fait aménager en carderie-filature, "dans le genre de l'industrie belge de Verviers. Son outillage perfectionné rend inutile la main d'oeuvre nombreuse, une quarantaine d'ouvriers lui suffisent. L'usine, reconstruite à grands frais en 1901-1902, est une usine modèle : les salaires y sont élevés ; l'alcoolisme n'y est pas toléré".

La notice de recensement établie en 1987 indique que la filature Galland est reconvertie après 1902 en tissage pour la société Bloch Meyer et Cie.

La partie centrale des ateliers de fabrication porte la date 1892, la partie ouest 1901, et la partie est 1907. Les magasins industriels du flanc ouest sont datés de 1901.

La chaufferie et le bâtiment d'eau, d'implantations antérieures, ont été rénovés en 1950. Vers 1952, l'usine devient filature S.A. Filatures de Daours, avant d'être reprise par les roulements Rouca.

Vers 1950, pose d'une turbine Citroën Messian de Cambrai encore en place.

Chaudière à vapeur signalée en 1950.

En 1962, plus de 50 salariés.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle
Dates 1892, porte la date
1901, porte la date
1907, porte la date

Site industriel desservi par voie navigable.

Ensemble homogène en brique, principalement en rez-de-chaussée :

Ateliers de fabrication en sheds à oculus, charpente métallique apparente.

Bureau, sous toit à longs pans.

Bâtiment d'eau, avec ornement géométrique en brique, sous toit à longs pans, croupe et verrière.

Magasins industriels, en 2 corps de bâtiments avec contreforts et ornement géométrique en brique, toit à longs pans.

Ateliers de fabrication ou séchoirs en 3 corps accolés, sous toits à longs pans avec comble à surcroît

Cheminée d'usine tronconique, socle en plan carré, hauteur environ 25 m.

Murs brique
parpaing de béton
pan de fer
Toit tuile mécanique, verre en couverture, ciment amiante en couverture
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvrements charpente métallique apparente
Couvertures verrière
shed
toit à longs pans
pignon couvert
Énergies énergie hydraulique
énergie thermique
énergie électrique
turbine hydraulique
Typologies arc en anse de panier, rectangulaire, oculus
Techniques céramique

Dossier établi en 1986 dans la cadre du recensement du patrimoine industriel de la Somme, enrichi et mis à jour en 2016 dans le cadre d'une opération ponctuelle sur le Val de Somme.

Statut de la propriété propriété privée
Protections inscrit MH, 2006/07/25
Précisions sur la protection

L'usine à savoir les trois ateliers de filature en totalité, les bureaux (façades et toitures), le bâtiment d'eau et la cheminée en totalité, le grand magasin et le petit magasin industriel situés au centre du site en totalité, le bâtiment dit de la conciergerie (façades et toitures), le mur de clôture et la grille d'entrée, tous les sols et le réseau hydraulique constitutifs du site industriel (cad. AC 32 à 34, 36, 39 à 46, 49 à 52) : inscription par arrêté du 25 juillet 2006.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN. Série F ; F12 1484.

  • AN. Série F ; F 12 4725.

  • AN. Série F ; F 14 6346.

  • AD Somme. Série M ; M 96830. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur.

  • AD Somme. Série M ; M 96852. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur.

  • AD Somme. Série M ; M 96857. Déclarations et autorisations d'appareils à vapeur.

Documents figurés
  • Filatures de Daours. Atelier de fabrication, vue intérieure, photographie, vers 1985 (archives privées).

Bibliographie
  • QUIGNON. G. Hector. Daours en Amiénois. Amiens : Yvert et Tellier, 1902.

    p. 332-333.
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.