Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne fonderie Stacoffe A., puis H. Stacoffe et P. Gauliard, puis Stacoffe, Gauliard et Cie, puis Ets Stacoffe et Gauliard (vestiges)

Dossier IA00076625 réalisé en 1985

Fiche

  • Ancien atelier de stockage.
    Ancien atelier de stockage.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • bureau
    • cour
    • magasin industriel
    • atelier de fabrication
    • entrepôt industriel
    • hangar industriel
Appellations Stacoffe A. , H. Stacoffe et P. Gauliard , Stacoffe et Gauliard et Cie , Ets Stacoffe et Gauliard
Destinations entrepôt industriel
Parties constituantes non étudiées bureau, cour, magasin industriel, atelier de fabrication, entrepôt industriel, hangar industriel
Dénominations fonderie
Aire d'étude et canton Trois Vallées - Friville-Escarbotin
Adresse Commune : Friville-Escarbotin
Adresse : 89 rue Voltaire
Cadastre : 1983 AK 100 à 103

La fonderie Stacoffe A., créée dans les années 1880, est transformée vers 1895 par Auguste Stacoffe. Une partie des ateliers de fabrication qui jouxtent le bureau datent des années 1920. En 1910, la raison sociale de l'entreprise change pour devenir H. Stacoffe et P. Gauliard (S.N.C. en 1913, S.A.R.L. en 1927, S.A. en 1972). L'usine est agrandie en 1955 avec l'ajout de bâtiments de stockage ainsi qu'en 1960 et au début du 4e quart du 20e siècle par divers ateliers.

Le recensement du patrimoine industriel de 1989 ainsi que les photographies aériennes datant de la même époque, indiquent que l'usine est principalement édifiée en rez-de-chaussée. Les ateliers attenants possèdent un essentage de tôle ainsi qu'un toit à longs pans et des combles à surcroît. La couverture est en tuiles mécaniques. L'atelier de fabrication possède quant à lui un sous-sol et les murs sont édifiés en parpaing de béton et en pans de fer. Le toit à longs pans est recouvert de plaques ondulées en fibrociment. Les bureaux sont en briques et possèdent un étage de comble ainsi qu'un toit à longs pans et croupe, couvert d'ardoises. La photographie aérienne atteste également la présence de l'ancien logement patronal, à l'est de l'ensemble. Celui-ci est édifié en briques et possède une toiture à croupes recouvert d'ardoises.

Une mention de 1896 atteste la présence d'une chaudière et de sa machine à vapeur. L'usine emploie plus de 50 salariés en 1962 et 65 en 1983.

L'usine a fermé ses portes durant les années 2000.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle
Dates 1955, daté par tradition orale
1960, daté par tradition orale

Le site des entreprises Stacoffe et Gauliard a pratiquement totalement disparu aujourd'hui. Les anciens bâtiments industriels, les ateliers ainsi que le logement patronal ont été rasés. Il ne reste plus que les trois ateliers situés le plus à l'ouest de l'ensemble dont l'ancien atelier de finition-expédition construit en 1975 en tôle ainsi que les deux ateliers construits en briques en 1960 et aujourd'hui recouverts de tôles ondulées. Ces ateliers servent aujourd'hui d'entrepôts.

Murs brique
essentage de tôle
parpaing de béton
pan de fer
Toit ardoise, tuile mécanique, tôle ondulée
Étages sous-sol, en rez-de-chaussée, étage de comble, comble à surcroît
Couvrements charpente en bois apparente
charpente métallique apparente
Couvertures terrasse
toit à longs pans
shed
pignon couvert
croupe
Escaliers
Énergies énergie thermique
États conservations établissement industriel désaffecté, vestiges
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 368/9. Friville-Escarbotin. Matrices des propriétés bâties, 1882-1911.

  • Friville-Escarboin. En-tête de facture de l’entreprise Stacoffe et Gauliard, 20e siècle (coll. part.).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Syndicat mixte Baie de Somme - Trois Vallées - Dufournier Benoît
Benoît Dufournier

Chercheur au service régional de l'Inventaire de 1985 à 1992, en charge du recensement du patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Kocourek Frédéric-Nicolas
Frédéric-Nicolas Kocourek

Enquêteur externe, chargé de l'inventaire du patrimoine du Vimeu industriel de 2014 à 2016.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.