Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne laiterie industrielle de Canaples, puis de la Société laitière Maggi

Dossier IA80009714 inclus dans Le village de Canaples réalisé en 2009

Fiche

  • Vue générale depuis la rue.
    Vue générale depuis la rue.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • écurie
    • bâtiment administratif d'entreprise
    • cheminée d'usine
    • cour
    • portail
Appellations Société laitière Maggi
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées écurie, bâtiment administratif d'entreprise, cheminée d'usine, cour, portail
Dénominations laiterie industrielle
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Adresse Commune : Canaples
Adresse : 60 rue de la Vicogne
Cadastre : 1994 AE 17 à 20

Une première laiterie, appelée Picardia, est fondée en 1897 à Beauquesne par les producteurs de lait de Beauquesne et de Canaples, bientôt sévèrement concurrencée par une autre laiterie industrielle fondée à Rainneval par la société Maggi, qui entraîne la cessation d'activité de la laiterie Picardia.

Les mêmes producteurs fondent, en 1907, une nouvelle laiterie à Canaples. Les bâtiments, mentionnés sur la matrice cadastrale en 1913, comprennent la laiterie proprement dite, un laboratoire, un bâtiment abritant les bureaux et un logement, une écurie et une sellerie. Ils appartiennent à Paul Guilbert-Dubas, domicilié à Paris. Le recensement de 1911 signale la présence de trois laitiers et trois garçons laitiers du village travaillant pour la société Maggi, qui a déjà des intérêts à Canaples avant la Première Guerre mondiale.

La laiterie est acquise en 1924 par la Société laitière Maggi (SLM). Assurée dans un premier temps, dans les fermes, par des charriots à cheval, la collecte du lait par bidons est motorisée à partir de 1938. Une voie ferrée de desserte, reliée au réseau ferroviaire, permettait également d'expédier le lait par wagon-citerne. La laiterie appartient ensuite à la Société anonyme des fermiers réunis (SAFR). Les adhérents de la coopérative de Beauquesne-Canaples décident, en 1968, d'adhérer à la coopérative de collecte laitière Clara, dont le siège est à Amiens. La coopérative, qui employait une trentaine d'ouvriers, décide peu après la fermeture de la laiterie de Canaples, devenue vétuste.

Les cartes postales du début du 20e siècle donnent une représentation assez précise des différentes parties du site.

L'ensemble sert désormais d'habitation particulière. Le bâtiment administratif est devenu logement et l'ancienne écurie sert de resserre et de garage. L'ancien bâtiment industriel proprement dit, dont les niveaux supérieurs ont été détruits, est désaffecté.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

L'ancienne laiterie est située entre la rue de la Vicogne et la voie ferrée, avec laquelle communiquait le deuxième étage du bâtiment industriel. Deux pavillons en brique en rez-de-chaussée, avec pignon sur rue, flanquent le portail. Celui de gauche (anciens bureaux) abrite un logement, et celui de droite (ancienne écurie) sert de garage et resserre. La nouvelle affectation a entraîné la modification des baies de ces deux bâtiments, couverts d'ardoise synthétique. En fond de cour, l'ancien bâtiment industriel est construit en brique et parpaing de béton. Il n'en subsiste que le vaisseau inférieur, aujourd'hui évidé et ouvert, ainsi que la cheminée d'usine.

Murs brique
brique pan de béton armé enduit
Toit matériau synthétique en couverture, tuile flamande mécanique
Étages étage de comble
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Énergies énergie électrique
achetée
Typologies disposition à cour intérieure
États conservations désaffecté, remanié

Vestige d'une petite industrie locale du début du 20e siècle, liée à la fois à la prospérité de l'économie d'élevage et au développement des voies de communication (route et chemin de fer). Les bâtiments, construits vers 1920, adoptent une disposition très caractéristique de la proto-industrie qui s'appuie sur une production à domicile. La société Maggi, quifait l'acquisition du site en 1924, a déjà des intérêts à Canaples avant la Première Guerre mondiale, comme à Méru et à Saint-Omer-en-Chaussée.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 166/10. Canaples. Matrice des propriétés bâties, 1911-1941.

Documents figurés
  • Canaples (Somme). La laiterie, carte postale, Dufrancatel éditeur, vers 1913 (coll. part.).

  • Canaples (Somme). Intérieur laiterie, carte postale, Dufrancatel éditeur, 1er quart du 20e siècle (coll. part.).

  • Canaples. La laiterie, photographie, 2e quart du 20e siècle (coll. part.).

  • Canaples. Le personnel de la laiterie, photographie, 2e quart du 20e siècle (coll. part.).

  • Canaples. Vue aérienne, carte postale, vers 1960 (coll. part.).

Bibliographie
  • GROUE, Lucien. Aux sources de la Nièvre en Picardie. Abbeville : F. Paillart, 2000.

    p. 369-371
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric