Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne maison de prêtre devenue presbytère de Bertangles

Dossier IA80002537 inclus dans Le village de Bertangles réalisé en 2002

Fiche

Cet ancien presbytère a été construit vers 1835 pour l'abbé Voiturier, qui le lègue à la fabrique en 1870.

Il remplace, en 1885, le presbytère d'origine qui s'élevait à l'est de l'ancienne église, à l'emplacement actuellement occupé par les communs du château, à l'est de la cour de la ferme. L'aile en retour d'équerre, qui ferme la parcelle au sud, peut être datée de la première moitié du 20e siècle.

Destinations maison, presbytère, mairie
Parties constituantes non étudiées jardin, clôture de jardin, portail
Dénominations maison, presbytère
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Villers-Bocage
Adresse Commune : Bertangles
Adresse : 5 et 7 rue du Château
Cadastre : 1810 A 398 ; 2002 AA 35 à 38

Les sources conservées aux archives départementales (série V) indiquent que l'ancien presbytère est désaffecté en 1885, date à laquelle il est installé dans la maison léguée à la fabrique par l'abbé Voiturier en 1870. Cette maison n'apparaît pas sur le cadastre napoléonien.

Les matrices cadastrales mentionnent la reconstruction d'une maison, déclarée en 1837 par M. Voiturier. Elle devient presbytère en 1885.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 1ère moitié 20e siècle

Edifice construit en fond de parcelle traversante ; il communique avec l'enclos de l'église, au nord-ouest, depuis le jardin et depuis le corps de logis. Une aile en retour d'équerre, appuyée sur le corps principal, ferme la parcelle au sud. La parcelle (actuellement divisée) est fermée par un mur de clôture en brique, partiellement détruit.

Appuyé sur un mur de clôture en briques, le corps de logis à 1 étage carré est construit en pan de bois hourdé en torchis masqué par un enduit, sur un solin de briques, et couvert d'ardoises.

La façade antérieure compte 5 travées visibles, plus 1 vraisemblablement masquée par l'aile rapportée au sud.

Deux souches de cheminées, visibles sur le toit à croupes, indiquent une distribution à 4 pièces par niveau. Le corps de logis n'est éclairé que d'un côté, au rez-de-chaussée. A l'étage, 2 fenêtres éclairent 2 pièces en façade postérieure (nord-ouest) et 2 fenêtres en pignon éclairent la pièce d'angle au nord ; un jour au sud éclaire un cabinet.

Murs bois
torchis
brique
enduit
pan de bois
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Statut de la propriété propriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série P ; 3 P 92/3. Bertangles. Matrice des propriétés foncières (1834-1881).

  • AD Somme. Série V ; 5V 109. Bertangles (1807-1900).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Barbedor Isabelle
Isabelle Barbedor

Chercheur du service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Picardie, puis des Hauts-de-France, depuis 2002.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.