Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne maison puis école primaire de Logny-lès-Aubenton, actuellement logement

Dossier IA02000503 réalisé en 1997

Fiche

Destinationslogement
Dénominationsmaison, école primaire
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes des Trois Rivières - Aubenton
AdresseCommune : Logny-lès-Aubenton
Adresse : 6 rue
Principale
Cadastre : 1986 ZB 37

En 1839, il n'existe aucun bâtiment servant d'école et de mairie. Après avoir envisagé la construction d'un bâtiment spécifique, la commune décide d'acheter en 1842, pour 1157, 27 francs, une maison pour la transformer en école et y aménager le logement de l'instituteur, avec également l'intention d'y aménager " une place spéciale pour la tenue des séances du conseil et pour y déposer les archives de la mairie ". Cette maison date partiellement de la 1ère moitié du 18e siècle comme en témoigne les restes de fondation et la date de 1727 sur une pierre de l'élévation postérieure. Les élévations ont été reprises au 19e siècle, la façade antérieure datant de la 1ère moitié du 19e siècle a vraisemblablement reçu son aspect définitif vers 1850. Lors de son acquisition, l'édifice est décrit comme comportant une couverture en chaume qui devra être remplacée par de l'ardoise. Des travaux sont effectués de 1845 à 1848 par l'entrepreneur de maçonnerie Splingart d'Aubenton, en particulier l'assainissement et la construction d'une cave, et le charpentier Aimé Lacroix de Rumigny. La construction de 1861 à 1863 de la mairie (aujourd'hui disparue) par l'architecte départemental Auguste-Aimé Pudepièce sur la parcelle attenante, permet d'attribuer totalement cette maison à l'école et au logement de l'instituteur. De nouveaux travaux y sont engagés en 1878. L'édifice est désormais redevenu un logement communal.

Période(s)Principale : 1ère moitié 18e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle
Dates1727, porte la date
Auteur(s)Auteur : Splingart Victorien entrepreneur de maçonnerie attribution par source
Auteur : Lacroix Aimé charpentier attribution par source

Le logis est double en profondeur. L'élévation ordonnancée de la façade antérieure est en pierre calcaire, moellon et pierre de taille moyen appareil. Les autres élévations sont en moellon calcaire et brique. La cave est couverte d'une voûte de brique en berceau. L'édifice est couvert d'un toit à longs pans à pignon couvert en ardoise synthétique.

Murscalcaire
brique
moellon
moyen appareil
Toitmatériau synthétique en couverture
Étagessous-sol, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvrementsvoûte en berceau
en brique
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturescroupe
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours en charpente
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Références documentaires

    Documents d´archives

    AD Aisne. Archives Communales de Logny-lès-Aubenton : D1. Délibérations du conseil municipal (1838-1863).

    AD Aisne. Archives Communales de Logny-lès-Aubenton : D2. Délibérations du conseil municipal (1864-1889).

    AD Aisne. Série R ; 10 R 44. Dommages de guerre 1914-1918, Logny-lès-Aubenton.

    Bibliographie

    BERCET, Edouard. Notices sur les communes du canton d´Aubenton, s. l., 1888 (AD Aisne ; 8 1590).

    FAUCHART, G. Notes historiques sur le canton d´Aubenton.

    MELLEVILLE, Maximilien. Dictionnaire historique du département de l´Aisne. Laon-Paris, 1865, 2 vol. (rééd. Bruxelles : Culture et Civilisation, 1979).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Guiochon Xavier-Philippe - Demetz Bernadette