Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne sucrerie de betteraves Letombe, puis Legrand et Cie, puis Bocquet, devenue cité ouvrière de la Clouterie

Dossier IA80010464 réalisé en 2015
Précision dénomination sucrerie de betteraves
Appellations Letombe, Legrand et Cie, Bocquet, cité ouvrière de la Clouterie
Destinations sucrerie, cité ouvrière
Dénominations sucrerie
Aire d'étude et canton Santerre Haute-Somme - Ham
Adresse Commune : Eppeville
Adresse : rue Jules-Verne , cité de la Clouterie

La sucrerie est fondée après le milieu du 19e siècle en bordure du canal de la Somme et de la route de Noyon. Son emprise apparait sur le plan de la ville réalisé en 1864. En 1882, la sucrerie est connue sous le nom de P. Letombe & Cie, puis de Charles Legrand et Cie en 1889. A partir de 1893, la direction de l'entreprise sucrière passe à Bocquet, qui en sera propriétaire jusqu'en 1919. En 1911, l'entreprise est une société en commandite simple, au capital de 400.000 francs.

Situé près du pont qui enjambe le canal de la Somme, le site est endommagé par les bombardements de la ville en 1917. Malgré l'indemnisation reçue au titre des dommages de guerre, son propriétaire décide de ne pas reconstruire l'usine. Il investit une partie de ses indemnités dans la tréfilerie clouterie qui est construite à l'arrière de son établissement. A l'emplacement de l'ancienne sucrerie, une série de six habitations est construite. Ces logements destinés aux ouvriers de la clouterie tréfilerie sont construits avant 1925. Ils forment la cité de la Clouterie.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

Les bâtiments de l'ancienne sucrerie qui jouxtaient le pont sur le canal de la Somme n'existent plus. Ils ont été remplacés par une série de logements en série, orientés vers le canal. Les six logements qui composent aujourd'hui la petite cité de la Clouterie sont identiques. Ils sont construits en brique, avec un étage carré et un toit à deux pans en ardoise.

Murs brique
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à deux pans
Escaliers escalier dans-oeuvre
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Somme. Série M ; 5 M 623 : Eppeville, établissements dangereux, insalubres ou incommodes, 1846-1922.

Documents figurés
  • Plan de la ville et du château de Ham. Charles Gomart (del.), 1864. (BM Abbeville ; 1 Fi 33/38, Gomart 1864).

  • Plan de la ville de Ham, par J. Lapointe, 1911. Extrait de BOQUET. Guide du touriste à Ham. Union commerciale de Ham, 1912, p. 17-18.

  • [La sucrerie d'Eppeville], carte postale, [avant 1914] (coll. part.).

  • Ham. Sucrerie d'Ham-Eppeville [à M. Bocquet et Cie], carte postale, [avant 1914] (coll. part).

  • Les entonnoirs de Ham. François Flameng (peintre des armées). L'illustration. Mars 1917. (B.M. Abbeville ; 1 Fi 33/43).

  • Ham en ruines, reconstruction de l'écluse du Canal du Nord, [Vue de la sucrerie en ruine], carte postale, 1917 (coll. part.).

  • Ham (Somme). Ruines d'une sucrerie, vue prise du canal, carte postale, Fontaine à Ham, 1919 (coll. part.).

Bibliographie
  • CERCLE CARTOPHILE DE HAM ET SA REGION. L'industrie dans l'agglomération hamoise... hier et aujourd'hui. Ham : C.C.H., 2013.

    p. 15-16.

Liens web

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournier Bertrand