Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne usine de menuiserie G. Marcq, puis Villain et Crinier puis usine de traitement de surface des métaux Gilbert, Lan, Fernier et Compagnie, puis Creil radiateurs, actuellement restaurant

Dossier IA60001697 réalisé en 2007

Fiche

Appellations G. Marcq, Villain et Crinier, Gilbert, Lan, Fernier et Cie, Creil radiateurs
Destinations restaurant
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication
Dénominations usine de menuiserie, usine de traitement de surface des métaux
Aire d'étude et canton Grand Creillois - Creil
Adresse Commune : Creil
Adresse : 113 rue Henri-Pauquet
Cadastre : XB 344, 393, 394

L'usine de menuiserie est fondée par G. Marcq, originaire de Montataire, à une date inconnue. Elle est reprise en 1921 par Emile Villain qui s'associe l'année suivante à Louis Crinier. Elle possède à cette date une succursale à Méru (60). La menuiserie qui fonctionne avec un moteur à gaz pauvre abrite treize machines (une scie à ruban, une raboteuse, deux dégauchisseuses, une mortaiseuse, deux toupies, une tenonneuse, une scie circulaire, un touret porte meule émeri, une affûteuse, une machine à percer, un tour à bois). Le site est transformé en usine de traitement de surface des métaux au début des années 1930. L'établissement Gilbert, Lan, Fernier et Cie devient Société Anonyme en 1932 avec pour unique actionnaire la société des usines automobiles Chausson (qui possède un site de production à Montataire) et se spécialise dans le décapage des métaux à l'acide. Les pièces sont ensuite utilisées dans la fabrication des automobiles (radiateurs, faisceaux de radiateurs, malles-coquilles). La Société Anonyme prend le nom de Creil-radiateurs en 1964. La date de cessation d'activité n'est pas connue. Les bâtiments ont été repris par un restaurant.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1922, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Marcq G., commanditaire, attribution par source

L'ancien atelier de fabrication est construit en brique peinte en blanc : il est à un étage carré et un étage de comble. La façade écran est surmontée par un fronton en chapeau de gendarme qui masque le toit à longs pans.

Murs brique
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
Énergies énergie thermique
énergie électrique
États conservations établissement industriel désaffecté, restauré
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Oise. Série M ; sous-série 5M : 5Mp 2457. Etablissements insalubres, 1908-1933.

    Demande d'Emile Villain pour établir une entreprise de menuiserie au 12 rue Henri-Pauquet en 1921 [actuel 113 rue Henri-Pauquet].
  • AD Oise. Série M ; Mp2458. Etablissements insalubres, Creil, décennie 1930. Extension de la Compagnie française d'éclairage et de chauffage par le gaz en 1934.

    Demande de la Société des établissements Gilbert, Lan et Fernier pour un atelier de décapage des métaux à l'acide au début des années 1935.
Documents figurés
  • [Plan des établissements Villain et Crinier. Plan imprimé, n.et b. sans échelle, 1921 (AD Oise ; 5Mp2457).

  • [Papier à lettre à en-tête de l'atelier de menuiserie Villain-Crinier], 1922 (AD Oise ; 5Mp2457).

  • Plan des Etablissements Gilbert, Lan, Fernier et Cie. Plan imprimé, échelle de 0,010 m/m, 1935 (AD Oise ; 5Mp2458).

  • [Papier à lettre à en-tête de l'usine de construction mécanique Gilbert-Lan et Fernier]. 1935 (AD Oise ; 5Mp2458).

(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général ; (c) Département de l'Oise (c) Département de l'Oise ; (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise (c) Communauté de l'Agglomération Creilloise - Lorieux Clarisse