Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Casemate à canon 85

Dossier IA59005051 réalisé en 2012

Fiche

Précision dénomination casemate d'artillerie
Appellations 85, blockhaus
Dénominations casemate
Aire d'étude et canton Les Weppes durant la Première Guerre Mondiale - Annoeullin
Adresse Commune : Fournes-en-Weppes
Lieu-dit : Fresnoy(Le)
Cadastre : 2014 0A 289

Cette casemate d'artillerie, appartenant à la batterie du Fresnoy, a été construite dans les derniers temps de la guerre : 1917 ou 1918

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

Cette casemate d'artillerie est située à l’extrême est de la batterie du Fresnoy. Elle se démarque des deux autres batteries par un plan différent est des mensurations légèrement supérieures. La chambre de tir, plus longue, est aujourd'hui partiellement emplie de terre. On parvient cependant à deviner la présence de la plate-forme d'artillerie par des creux situés à la base des murs latéraux, permettant d'augmenter le débattement angulaire du canon. De même des parties concaves, de part et d'autre de la sortie de la chambre de tir, jouent-elles sans doute le même rôle. Deux pièces encadrent la chambre de tir. Celle situait à l'ouest, d'environ 4,5 m sur 2, est probablement l'abri à personnel. Elle est éclairée par une fenêtre ébrasée vers le sud. La seconde pièce de 2,5 m sur 1,5, située au sud-est, est percée de part en part par deux ouvertures carrées de 15 cm sur 15. Une porte la séparait de la chambre de tir (présence de gonds). La faible épaisseur du mur ouest discrédite la thèse de la soute à munitions. Celle-ci était probablement déportée dans un des deux petits abris, en partie enterrés situés plus à l'ouest. Il est plausible que cette pièce ait abrité un dispositif de communication par radio ou par flashes lumineux, la tour d'observation de Beaucamps-Ligny n'étant qu'à quelques centaines de mètres et en parfait alignement avec la batterie. L'ensemble des pièces de l'abri est protégé par un toit à cellules d'éclatement permettant de dissiper le souffle et, partant, d'atténuer les effets des impacts des obus.

Murs béton béton armé
Toit béton en couverture
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures terrasse
Typologies chambre de tir, cellule d'éclatement, magasin à munitions, casemate à canon
États conservations désaffecté
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre vestiges de guerre
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Ramette Jean-Marc