Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Casemate à mitrailleuse 122

Dossier IA62002825 réalisé en 2012

Fiche

Précision dénomination casemate à mitrailleuse
Appellations 122, blockhaus
Dénominations casemate
Aire d'étude et canton Les Weppes durant la Première Guerre Mondiale - Douvrin
Adresse Commune : Lorgies
Cadastre : 2014 OA 582

Cette casemate allemande est située à 800 m. du bois du Biez et se trouvait, pendant la guerre, à 1500 m. du front. Combinant manifestement les fonctions de casernement et de défense, il n'est pas exclut que le poste de tir lui ait été adjoint lors d'une seconde étape de construction autour du mitan la guerre. C'est en effet après l'été 1917 que les allemands vont établir la seconde ligne de leur première position de défense, ligne constituée de solides casemates à mitrailleuse.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

Cette casemate présente un plan en T, en extrados de voûte, dont le corps fait une dizaine de mètre de longueur. L'entrée s'effectuait une embrasure visible, quoique en grande partie enterrée, sur le pignon est. Perpendiculairement et comme abouchés à ce corps central, deux abris sans ouverture apparente d'environ 4 à 5 m. chacun. Un poste de tir est adossé à l'ensemble sur l'élévation antérieure. Décentré vers l'ouest et donc placé à gauche de l'entrée, il comporte une embrasure de tir en surplomb ainsi qu'une resserre à mitrailleuse à sa base, niche oblique dans la maçonnerie permettant l'escamotage rapide de l'arme en cas de bombardement.

Murs béton béton armé
Toit béton en couverture
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures terrasse
Typologies embrasure de tir, resserre à mitrailleuse
États conservations désaffecté
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre vestiges de guerre
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Ramette Jean-Marc