Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle funéraire de la famille de Brandt à Havernas

Dossier IA80009840 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations de la famille de Brandt
Dénominations chapelle funéraire
Aire d'étude et canton Grand Amiénois - Domart-en-Ponthieu
Adresse Commune : Havernas
Adresse : 9 place de l' Église
Cadastre : 1993 B1 582

Comme l'indique la plaque de dédicace encastrée dans le fond d'autel, la chapelle a été érigée à l'initiative d'Édouard Marie Augustin de Brandt, propriétaire du château, en mémoire de son épouse, Clémence Louise Virginie de Calonne d'Avesnes, décédée en 1851.

Philippe Seydoux (2002) mentionne un mémoire de travaux de décoration des frères Duthoit, daté de 1853, mais ne précise pas la nature de leur éventuelle intervention. Le bâtiment apparaît, de façon très schématique, sur le projet d'aménagement du parc, ainsi que sur le plan-masse du château, tous deux datés vers 1870. Les mémoires de travaux approuvés par Delefortrie en 1882 mentionnent une console à tête d'ange peinte en ton pierre par le sculpteur Hesse, entre 1876 et 1882. La chapelle est utilisée depuis l'origine comme lieu de sépulture des membres de la famille de Brandt, mais elle a été profanée et vandalisée durant la Seconde Guerre mondiale. Les verrières des sept baies ont été réalisées après-guerre par l'atelier du peintre verrier amiénois Pierre Pasquier.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1853, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Hesse Alexandre,
Alexandre Hesse

Le sculpteur Alexandre Hesse, collaborateur des architectes Delefortrie, est certainement issu de la même famille que le sculpteur Hesse, fabricant de statues religieuses, actif à Amiens au milieu et dans la seconde moitié du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par source
Auteur : Pasquier Pierre, verrier, attribution par source
Personnalité : Brandt Édouard Marie Augustin de, commanditaire, attribution par source
Auteur : Duthoit Aimé, dit(e) dit Duthoit fils,
Aimé Duthoit , dit(e) dit Duthoit fils (1803 - 1869)

Sculpteur. Fils de Louis Joseph Duthoit et père de l'architecte Edmond Duthoit.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
décorateur, attribution par travaux historiques
Auteur : Duthoit Louis, dit(e) dit Duthoit fils,
Louis Duthoit , dit(e) dit Duthoit fils (1807 - 1874)

Sculpteur. Fils de Louis Joseph Duthoit.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
décorateur, attribution par travaux historiques

Orientée au sud, la chapelle funéraire s'élève à l'ouest de l'ancienne cour du château, près du mur de clôture qui borde la route de Vignacourt. Elle est construite en brique sur un soubassement à assises alternées de brique et de pierre, et épaulée de contreforts à larmiers de pierre. Elle est formée de deux travées et d'une abside polygonale à trois pans. Les encadrements des sept baies et de la porte en arc brisé sont en pierre. Le rampant découvert du pignon est surmonté d'un campanile. L'intérieur de l'édifice est couvert d'une fausse voûte d'arête en plâtre, reposant sur des culots de pierre. Le mobilier fixe est formé d'un autel-table, d'un bénitier et de deux consoles en calcaire gris. Deux plaques de marbre noir, fixées sur les murs de l'abside, sont gravées des noms des membres de la famille de Brandt inhumés dans la chapelle. Les six baies sont parées de verrières losangées en grisaille. Le caveau funéraire est fermé par une dalle scellée derrière l'autel, et accessible par la partie inférieure du mur de l'abside. Au chevet est fixée la stèle funéraire de Marie-Charlotte Aimée de Guizelin (1746-1838), veuve de Jean-Baptiste Marie de Mons, seigneur d'Havernas.

Murs brique
calcaire brique et pierre à assises alternées
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements fausse voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans pignon découvert
croupe polygonale
Typologies style néogothique
Techniques sculpture
vitrail
Précision représentations

ornement végétal ; ornement géométrique

Les culots de pierre soutenant les arêtes de la fausse voûte sont sculptés de motifs végétaux. Les baies sont ornées de verrières géométriques à losanges.

Cette chapelle funéraire, de construction simple mais soignée, constitue un des exemples les plus précoces du style néogothique autour d'Amiens, et annonce la reconstruction de l'église paroissiale d'Havernas vingt ans plus tard. La participation des frères Duthoit, vraisemblablement effacée par le vandalisme de la Seconde Guerre mondiale et la restauration consécutive, est également à souligner.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 2014/03/19

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives privées. Mémoires des travaux effectués au château d'Havernas, approuvés par Delefortrie, 1875-1882.

Documents figurés
  • Plan masse du château d'Havernas, dessin à l'encre, vers 1870 (arch. privées).

  • Château d'Havernat [sic.]. Parc. Monsieur le Vte de Brand [sic.], dessin à l'aquarelle et au lavis sur papier, signé Quehen et fils, jardiniers paysagiste, Boulogne-sur-Mer, vers 1870 (arch. privées).

Bibliographie
  • SEYDOUX, Philippe. Gentilhommières en Picardie. Ponthieu et Vimeu. Paris : Editions de la Morande, 2003.

    p. 53-54, 231
(c) Région Hauts-de-France - Inventaire général (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Fournis Frédéric